background preloader

Messieurs, l'égalité hommes-femmes ne se fera pas sans vous

Très chers lecteurs, vous considérez qu'il est impossible de vivre dans une société où l'égalité hommes-femmes n'est pas respectée, et pourtant, vous ne vous revendiquez pas « féministe » ? Pourtant ce n'est pas un gros mot. Voici comment passer le cap. « Féminisme » n’est pas un gros mot. Il fait référence à « la volonté d’améliorer et d’étendre le rôle et les droits des femmes dans la société » (définition du Larousse). Parce que les droits des femmes ont tant évolué au cours du XXème siècle, parce que les inégalités résiduelles ne sont plus aussi évidentes dans notre société, ce « combat » peut vous sembler dépassé. Vous pouvez, tout en étant convaincu que tous les individus devraient jouir des mêmes droits, indépendamment de leur genre, hésiter à vous revendiquer vous-même « féministe ». Et pourtant ces discriminations persistent. L’Égalité ne se fera pas sans vous ! La lutte pour l’égalité des droits ne se fera pas sans vous, messieurs. Vous ne voyez pas le problème ? Si, on peut.

http://www.madmoizelle.com/egalite-hommes-femmes-messieurs-213049

Related:  FéminismeFéminismeCouples et famillesFéminismeféminisme

Women are heroes, le documentaire en replay sur Arte+7 ! Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 28 novembre 2013 Le 26 novembre dernier, Women are heroes, un documentaire réalisé par l’artiste contemporain et photographe JR, a été diffusé sur Arte. Pour rendre hommage au courage dont font preuve des millions de femmes à travers le monde, JR est allé à la rencontre de quelques-unes d’entre elles dans les quartiers défavorisés au Brésil, au Kenya, en Inde ou encore au Cambodge. Il a pris des grands portraits d’elles en noir et blanc et les a collés sur des murs, des façades, des toits.

Une infirmière révèle les 5 plus grands regrets que les gens font sur leur lit de mort ! De véritables leçons de vie, bouleversant... Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans le département des soins palliatifs à l’hôpital. C’est difficile à dire, mais la plupart de mes patients étaient amenés à mourir en peu de temps, un destin souvent dû à des maladies incurables. En partageant avec eux les 3 à 12 dernières semaines de leurs vies, j’ai vécu des moments inoubliables. Un réseau opaque La scène se passe en 2008, dans un service de garde en milieu familial du Québec. Des inspectrices constatent que l’endroit, qui accueille neuf bambins, n’a « pas suffisamment de jouets pour permettre de combler les besoins des enfants », qui sont « laissés à eux-mêmes ». Un enfant de 18 mois dort dans un parc dont le pourtour en filet est déchiré. Du linge sèche autour du parc. La responsable du service de garde avoue qu’elle ne sort pratiquement plus les enfants dehors. Malgré ces graves lacunes, ce n’est que trois ans plus tard que le permis de la responsable du service de garde en milieu familial (RSG) à 7 $ a été suspendu.

Typologie des phrases sexistes que j'entends en soirée (et idées de répartie) Vendredi dernier, j’étais invitée à la crémaillère d’une amie. Après ma journée de travail, j’ai donc décidé d’aller inaugurer ce nouvel appartement parisien. Mon verre à la main, j’étais plutôt disposée à échanger avec autrui, je dirai même « guillerette » à l’idée de festoyer (oh dis donc !). Pourtant, j’ai rapidement déchanté, me confrontant encore et toujours à un bon nombre de clichés sexistes. Mise en situación lorsqu’une personne inconnue vient me taper la causette :

Une comparaison entre misandrie et misogynie On pourrait croire à première vue que les deux se valent. Que toutes les formes de violence sont équivalentes, injustifiées et injustifiables. Et que la misandrie est tout aussi dommageable que la misogynie. (J’ai bien dit « dommageable » et pas « condamnable. ») Or, comme l’explique simplement ce post trouvé sur tumblr, il n’en est rien : motivation behind misogyny :men maintaining power over women results of misogyny :rape, abuse, murder, lower pay, less opportunities, general discrimination and loss of power, restrictive gender roles, and much, much more. motivation behind misandry :men as a group sure do a lot of bad things as a result of their gendered power and male privilege, im not sure that i trust them or even like them. results of misandry :hurt feelings

Dico des filles 2014: amis neurones, nous avons du pain sur la planche… Dico des filles 2014: amis neurones, nous avons du pain sur la planche… Posted by mmedejantee on 9 novembre 2013 · 116 Commentaires Lorsque j’ai reçu le Dico des filles 2014 pour la bibli des VI, je savais déjà que ce bouquin ne me plairait pas… mais je pensais néanmoins être en mesure de le chroniquer d’une façon constructive, qui mette en lumière les aspects positifs et négatifs, les éléments avec lesquels je ne me sentais ou pas en accord. La plus belle chose au monde Fiou. Je vous poste quelques liens à ce propos : ChildfreeChildfree ou le choix de ne pas avoir d’enfants

Caravane: Pire que les tensions entre l'Ukraine et la Russie ? La guerre des WOHM,s contre les SAHM,s ! Une guerre traverse les Etats-Unis et personne ne le sait ! Une ignorance dangereuse d'autant que demain elle pourrait ravager nos latitudes tempérées. Ce conflit ne ressort pas de la géopolitique ni des théories de batailles asymétriques. Et pourtant, si vous entrez dans les moteurs de recherche Internet les mots terribles qui qualifient ces combats sans merci, vous devrez naviguer entre plus de 25 millions de références ! Les "mommy wars" ! Guerres de mamans !

Une campagne contre le viol qui ne blâme pas les victimes Une campagne canadienne contre le viol utilise des termes simples pour tenter de raisonner et de responsabiliser les potentiels agresseurs. Les campagnes d’affichage contre le viol qui ne blâment que les agresseurs et ne tentent pas inconsciemment de faire culpabiliser les victimes sont malheureusement bien rares. Il y a près d’un an, par exemple, une campagne américaine conseillait aux femmes d’éviter de perdre le contrôle d’elles-mêmes en buvant par exemple à outrance. Ce faisant, elle rendait les victimes responsables du viol qu’elles avaient subi, ce qui revient à faire du slut-shaming. Mais les services de police d’Edmonton, au Canada, ont décidé de procéder d’une toute autre façon et viennent de sortir la suite d’une campagne contre le viol entamée il y a deux ans et dont Marie.Charlotte vous parlait dans un article sur la culture du viol.

Les avantages à naître et grandir homme en France Lorsqu'on naît en France en 2014, on est, dans l'immense majorité des cas, assigné mâle ou femelle et on sera ensuite éduqué, socialisé en fonction de cette assignation de genre. C'est la fameuse phrase de Beauvoir ; "on ne naît pas femme on le devient" et il en est de même pour les hommes ; on ne naît pas homme, on le devient par des processus de socialisation et d'éducation. On va vous apprendre des comportements, des attitudes, des manières de parler, de jouer, de travailler qui correspondront à ce qu'on attend d'un homme, ou d'une femme au XXIème siècle en France. De façon quasi universelle, dans le monde, les familles préfèrent avoir un garçon qu'une fille.

Related: