background preloader

La techno-médecine - Laurent Alexandre à l'USI

La techno-médecine - Laurent Alexandre à l'USI
Related:  L'homme augmentéEsante

Colloque Enfants mut@nts ? Révolution numérique et variations de l’enfance Paris, Cité des Sciences. 17, 18 & 19 octobre 2013 Bande annonce du colloque Enfants mut@nts ? Le colloque "Enfants Mut@nts" a eu lieu les 17, 18 et 19 octobre 2013 à la Cité des Sciences et de l'industrie Retrouvez ci-dessous les documents importants liés à cet évenement : Jeudi 14h-20h Vendredi 9h-20h Samedi 9h-13h 35 conférences plénières et semi-plénières 2 tables rondes 1 salon exposants Tarif individuel d'inscription : 185 € Tarif formation continue : 370€ Tarif étudiants : 100€ Tarif journée : 90€ Innovations informatiques et convergence numérique modifient pour chacun, et particulièrement pour les enfants, notre rapport au monde. Culture, environnement, apprentissage, compétences individuelles …, les transformations dans ces domaines sont rapides, intenses, et influent apparemment en profondeur sur les représentations sociales de l’enfance et l’adolescence. Dans le champ de la recherche, les débats se multiplient aussi vite que se développent de nouveaux outils, jeux ou supports.

Q VIDEOS – Laurent Alexandre: « On pourra modifier l’adn du bébé en 2020 » – L'Informateur. Manipuler les embryons pour optimiser l’enfants. La modification de l’ADN mettra fin à la loterie génétique ». Impression 3D : un plâtre équipé d'un dispositif à ultrasons OSTEOID. Réparer les fractures osseuses près de 40% plus rapidement qu’avec un plâtre classique ? C’est la prétention de l’Osteoid, un plâtre réalisé par impression 3D et imaginé par le designer turc Deniz Karasahin, qui a reçu pour cette invention le premier prix du A’ Design Award dans la catégorie "3D Printed Forms and Products Design". Léger, aéré et résistant à l'eau, l'Osteoid n'empêche pas son porteur de prendre une douche et peut être facilement glissé dans une chemise ou une veste. Un système de consolidation des fractures par ultrasons Surtout, ce plâtre d’un nouveau genre utilise un système à ultrasons qui doit permettre aux os de se ressouder 38% plus rapidement qu'avec un plâtre classique. Ce dispositif LIPUS (Low Intensity Pulsed Ultra Sound) qui équipe l'Osteoid est un système de consolidation des fractures par ultrasons de basse intensité à destination des fractures récentes non consolidées. Un soutien renforcé à l'endroit de la fracture

Médecine : les révolutions de demain - A la une - La Quotidienne Elisabeth Marshall, rédactrice en chef de du magazine La Vie nous parle de « La médecine de demain ». Thérapie cellulaire, médecine réparatrice, télémédecine et bientôt fabrication d’organes grâce à des imprimantes 3D, comment la médecine va transformer notre futur et faire de nous des super-humains ? Vieillir en pleine santé, recevoir des soins plus ciblés, vivre plus longtemps… Le point sur les découvertes qui devraient changer notre vie. Et sur les questions éthiques qu’elles soulèvent. Comment la médecine de demain va bouleverser nos vies ? Choisir le sexe ou la couleur des yeux de son enfant, pronostiquer la date de sa mort ou les maladies que vous pourriez développer, il ne s’agit pas là d’un scénario de science-fiction mais bien des évolutions future de la recherche sur notre ADN. Manipulation de l’ADN, et si la réalité dépassait la fiction ? Enjeux économiques de la médecine de demain

FYP Editions - Editeur de l'innovation Transformer le corps humain en faisant appel à la technologie, implanter dans le corps des composants artificiels, mixer le biologique et l’électronique, développer de nouveaux sens, augmenter les capacités humaines… telles sont quelques-unes des finalités du body hacking. Portée par la recherche scientifique qui, depuis plusieurs décennies, cherche à tirer parti du numérique, de l’électronique et de la robotique pour guérir ou améliorer le quotidien de patients souffrant de pathologies et handicaps sévères, la démarche a évolué récemment. Aujourd’hui, ce sont des individus eux-mêmes qui poussent la logique de liberté individuelle à son paroxysme, en entreprenant sur leur propre corps des modifications physiques parfois extrêmes. À la croisée du « hacking » et du transhumanisme, cette tendance s’inscrit dans la logique de modifications corporelles plus anciennes et bien établies, comme le tatouage et la chirurgie esthétique. Extrait : Chapitre III Demain l’homme augmenté (par l’homme)

HSBC - Your Dna Will Be Your Data - Paperblog I can't work out whether banking mega-corp HSBC's the future is full of opportunity advert (photographed at London Gatwick Airport) is hinting at this: DNA is an extremely robust way to store data, as evidenced by the information extracted from woolly mammoth bones, which date back tens of thousands of years. It is also incredibly small, dense and does not need any power for storage, so shipping and keeping it is easy, according to Nick Goldman from the European Bioinformatics Institute (EMBL-EBI) in Hinxton. [source TECHWORLD] where that data might not necessarily be yours, in the same way that certain desperate individuals become Drug Mules, or later versions of this technology at your local ATM:or maybe the banks are global government, and the borders between designated lands are theirs? I can't work out whether banking mega-corp HSBC's the future is full of opportunity advert (photographed at London Gatwick Airport) is hinting at this:

untitled Une première : devenir "immortel" grâce à un prélèvement d'ADN ! Los Angeles, 25 octobre 2023. Sur son terrain de golf préféré, Edward, 59 ans, comédien star de Hollywood, est terrassé par un infarctus. Il en réchappe de justesse, mais ses tissus coronariens sont très endommagés. Il risque de ne plus jamais récupérer une vie normale. Heureusement, ce passionné d'innovation a souscrit, dix ans plus tôt, un contrat avec Scéil. Science-fiction ? "La meilleure manière de prédire l'avenir est de l'inventer !" Paris 13e, vendredi 14 juin 2013.Dans son bureau du BioPark, près de la Bibliothèque François-Mitterrand, André Choulika - 48 ans et physique de jeune premier - ne contient pas son excitation. Si certaines promesses de la biotechnologie ont, par le passé, été survendues, cela n'entame en rien la profession de foi du fondateur de Cellectis : "La vitesse à laquelle l'homme a déchiffré l'ADN des espèces surpasse systématiquement toutes les prévisions. En fait, Scéil tient plus de l'intuition commerciale que de l'innovation scientifique.

Inform'Action - Propagande de la BBC : « pourquoi je veux "L'intelligence artificielle doit devenir l'affaire de tout le monde" Mieke De Ketelaere est tombée dans la marmite des nouvelles technologies alors qu’elle avait 13 ans. "Mon premier ordinateur était un Texas Instrument TI-99/4A, raconte cette Gantoise de 50 ans domiciliée à Walhain. Je pouvais y chipoter durant des heures dans ma chambre. J’ai compris assez vite que, grâce à la technologie, il était possible d’automatiser certaines tâches pour libérer du temps et améliorer le bien-être." Après des études en ingénierie industrielle, elle enchaîne avec un master en robotique et électromécanique à Stuttgart, avant d’entamer un doctorat en intelligence artificielle à Auckland, en Nouvelle-Zélande. En mai 2019, elle rejoint l’Imec, centre flamand de recherche appliquée en nanotechnologies, pour diriger les programmes en intelligence artificielle. Votre livre est un plaidoyer en faveur de "traducteurs d’IA". Pour vous répondre, il faut expliquer la raison qui m’a poussée à écrire ce livre. Pourquoi ? Qui sont-ils ? C’est tout le monde ! Homme versus machine.

Related: