background preloader

Pour approfondir : Les Ambassadeurs

Pour approfondir : Les Ambassadeurs

http://www.youtube.com/watch?v=eqBmn7kMYmU

Related:  Essais "Des coches", "Des cannibales"histoire des artsRenaissance, humanisme et réformes religieuses : les mutations de l'EuropeLa littérature d'idéesCh2- Humanisme, Renaissance, Réformes

Etude littéraire et syntaxique, Des coches III, 6 Montaigne Introduction : Montaigne est un écrivain humaniste du 16ème siècle. Il a fait des études de droit et a été conseiller au parlement. Hans Hartung, la fureur de peindre Obsédé par le pouvoir évocateur des taches, et la qualité d'un geste pur, aussi rapide que l'éclair, Hans Hartung (1904-1989) s'enthousiasme dès ses débuts pour l'expressionnisme. Si ce courant marque sa peinture, ce passionné d'astronomie au tempérament solitaire se distingue aussi par sa rigueur mathématique. À partir des années 1930, il réalise ses toiles en reportant point par point, selon la technique de mise au carreau, des petits formats exécutés sur papier. Après la Seconde Guerre mondiale, le peintre allemand, qui sera naturalisé français, réinvente de nouveau son style. D'innombrables aquarelles, dessins, gouaches et photographies, traversés par les thèmes du cosmos et de la nature, témoignent de son œuvre prolifique, saluée en 1960 par le grand prix international de peinture de la Biennale de Venise.

La Renaissance : les siècles de l'aventure Les enjeux idéologiques L'Europe de la Renaissance est formée d'une mosaïque d'États de différents types (républiques urbaines, royaumes nationaux, seigneuries, principautés laïques ou ecclésiastiques). Mais au-delà de ces différences, il est possible de trouver des tendances idéologiques de fond : Littérature d'idées: Docs. complémentaires De grands cannibales, les Tupinamba. Tous les chroniqueurs l’assurent qui, pour avoir séjourné quelque temps au Brésil dans le cours du XVIe siècle, eurent l’occasion d’observer la façon dont ces Indiens traitaient leurs prisonniers de guerre et les festins qu’ils en faisaient. (…)Et même, les chiffres ne manquent pas : ainsi, des Chiriguano (une population de la famille tupi), les Jésuites espagnols ont calculé qu’ils dévorèrent, en l’espace d’à peu près un siècle, 60 000 Indiens Chané. Une moyenne modeste, somme toute : pas même deux hommes par jour pour une population qui comptait bien 20 000 âmes. Les documents donc ne nous font pas défaut. en France, les relations du gentilhomme huguenot Jean de Léry et du cosmographe André Thevet, l’un et l’autre témoins oculaires, mais aussi, rappelons-le pour mémoire, celle de Montaigne, fort bien informé par un serviteur qui avait passé sa jeunesse comme truchement chez les Tupi. C’est peu de dire que les captifs savaient ce qui les attendait.

Survival International Les peuples autochtones sont les meilleurs gardiens du monde naturel et les preuves montrent que les territoires autochtones sont le meilleur rempart contre la déforestation. Cette photo présente le territoire d'un peuple isolé tel un ilot de forêt verte au milieu d'une mer de déforestation (la ligne orange représente la démarcation du territoire). La meilleure façon d'empêcher la destruction de la forêt amazonienne est de faire campagne pour les droits territoriaux des peuples non contactés. Les peuples non contactés ont développé des modes de vie entièrement autosuffisants et d'une extraordinaire diversité. Pierre Soulages Vers 4 ou 5 ans, alors qu’il traçait allègrement des traits noirs sur une feuille blanche, le petit Pierre Soulages expliquait : "Je fais de la neige." Une anecdote entrée dans les annales familiales de ce géant – 1,90 mètre – de l’art abstrait qui, l’esprit alerte et la mémoire fraîche, peint toujours. Né le 24 décembre 1919 à Rodez, Soulages grandit entouré de femmes aimantes – une mère et une sœur aînée –, et arpente avec la même curiosité éblouie les forêts aveyronnaises et les ateliers d’artisans de sa cité, qui lui inspireront sa fameuse technique au brou de noix. À l’adolescence, la découverte de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques, chef-d’œuvre de l’art roman, qu’il éclairera des décennies plus tard de ses merveilleux vitraux aux couleurs vacillantes, fonde sa vocation avant qu’il ne s’impose, par sa fulgurante modernité, dès les années 1950, comme l’une des figures majeures de l’art contemporain, de Paris à New York.

La Renaissance Le courant renaissance couvre une période longue de deux siècles durant lesquels la peinture s’exprime différemment selon la région, l’école picturale ou encore le contexte politico-social. Ce vaste mouvement est généralement divisé en trois périodes : la première renaissance (1400 - 1500), la renaissance classique (1500 - 1520) et le maniérisme (1520 - 1600). Le nouveau style s’impose d’abord en Italie dès le XVe siècle. La découverte de l’Amérique en 1492 dévoile un monde beaucoup plus vaste que ce que l’on croyait et excite la convoitise et l’ambition des monarques des grands Etats européens, devenus titulaires d’un pouvoir de plus en plus centralisé. Le pape n’est plus le chef spirituel auquel on vouait une allégeance aveugle mais devient un concurrent que l’on cherche à s’allier ou au contraire à soumettre. L’humanisme permet également au portrait d’apparaître, genre jusqu’alors prohibé par le pouvoir religieux pour lequel l’individu n’avait pas d’importance en soi.

Ecouter en ligne "Des coches" Montaigne Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Essais Le chapitre Sur les coches (où il est très peu question de voitures) illustre bien cet aveu de Montaigne : « Cette farcissure est un peu hors de mon thème. Je m’égare, mais plutôt par licence que par mégarde. Mes fantaisies se suivent, mais parfois c’est de loin, et se regardent, mais d’une vue oblique. [...] Luther, père du protestantisme - Vidéo Histoire Il est l'homme de la Renaissance qui, au début du XVIe siècle, change l'histoire religieuse de l'Occident et met fin à l'idée de chrétienté héritée du Moyen Âge, en la divisant entre catholiques et protestants. Retour avec Manon Bril sur Martin Luther qui ouvre le temps des réformes religieuses, en 1517, avec ses 95 thèses qui vont faire balancer durablement l'Europe entre renouveau et conflit religieux. Luther, dénonciateur des pratiques de l’Église catholique Martin Luther est un moine né en 1483 à Eisleben, en Allemagne actuelle.

Les philosophes par eux-mêmes (3/4) : Montaigne : "C'est moi que je peins" Dans les Essais, c’est « tout nu » que Montaigne se présente à nous. On y apprend qu’il s’accommode mal de la bière, qu’il préfère le poisson à la viande, que sa moustache garde longtemps les odeurs… : « J’ose non seulement parler de moi, mais parler seulement de moi ». Pourtant, loin de tout nombrilisme, Montaigne se peint pour mieux parler des autres, et pour mieux parler aux autres. Il faut entendre par irrésolution, la difficulté à décider. Montaigne a une particulière propension à comprendre un argument et l'argument contraire.

La Renaissance en Peinture 15 Avr La Renaissance en peinture Introduction Ce courant rompt avec le Gothisme considéré comme l’art du Moyen Âge. Evidemment le passage de l’un à l’autre ne s’est pas fait d’un coup. Ecouter en ligne : Des cannibales Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Philosophie Le chapitre 30 du Livre I des Essais est un texte fondateur du mythe du « bon sauvage ». Considérant les indigènes d’Amérique, Montaigne ne les trouve en rien barbares et tente de démontrer qu’ils nous surpassent en bien des points, de sorte que ce sont les Occidentaux qui apparaissent comme des barbares comparés à eux.

Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie - Vidéo Histoire L’invention majeure de l’imprimerie ne doit pas son succès qu’au génie de Gutenberg mais également à tout un contexte technique, économique et culturel. Retour avec Manon Bril sur l’impression de la première Bible en 1454, prouesse technologique qui bouleversa l'accès au livre, et plus généralement, la diffusion des idées nouvelles de l'humanisme. Les livres avant Gutenberg Avant le milieu du XVe siècle, les moines copient les livres à la main. La fabrication de ces manuscrits est longue, très longue et les ouvrages sont, par conséquence, très chers ‒ surtout s’ils sont richement décorés : chaque exemplaire est unique et aucun n’est identique. Une machine permettant de copier un même texte assez vite pourrait améliorer la fabrication des livres.

Montaigne et le paradoxe de la barbarie. Le royaume des cannibales et les cannibales du royaume À travers une vision anthropologique comparative, Montaigne a ouvert une nouvelle perspective pour la philosophie de la culture. Il constate de fait avec stupéfaction le paradoxe de la barbarie. Ce paradoxe se manifeste lors de la confrontation entre le royaume des cannibales, terre du bois du Brésil, et les cannibales du royaume, terre française et européenne, à laquelle était destiné le bois du Brésil. Nous pouvons considérer ces remarques et ces contributions comme appartenant au registre de l’anthropologie culturelle philosophique. Que ce texte, au caractère fragmentaire, débute par une critique du concept de barbarie afin de s’en approcher, est décisif, comme le furent les interrogations du roi Pyrrhus et de Philippe, lorsqu’ils prirent conscience, face à la sophistication militaire romaine, que l’emploi traditionnel du terme barbare pour tout ce qui n’était pas grec était épuisé.

Related:  L'art