background preloader

Synchronicité et Hasard

Synchronicité et Hasard
(Par Hans Primäs) [1] En 1992 est apparue dans les éditions Springer la correspondance entre le psychiatre Carl Gustav Jung et le physicien théorique Wolfgang Pauli - un document de premier ordre relatif à l’histoire des idées [2]. A côté de beaucoup d’informations personnelles - qui ne nous intéressent ici que de façon secondaire - il s’agit surtout de discussions sur la relation entre la psyché et la matière. "Je ne doute pas que la psyché objective contienne des images qui éclaircissent le secret de la matière. A première vue on pourrait s’étonner que ce soit Pauli qui se soit occupé intensivement de façon théorique de la psychologie des profondeurs de Jung. " ... la possibilité des lois de la nature m’a toujours paru fondée sur la coïncidence archétypique de nos attentes (psychique) avec un phénomène naturel extérieur (physique). 1. Dans ses Tavistock Lectures en 1935 Jung a répondu à une question sur le parallélisme psychophysique : 2. 3. Quel est le rapport entre Sens et Temps ? Related:  a lire et classerNeurosciences

Le cerveau : de Hamlet à l’imagerie cérébrale La Semaine du Cerveau (link is external)est devenue le plus grand évènement scientifique grand public après la Fête de la Science. Du 13 au 19 mars 2017, pour sa 19e édition, dans plus de 30 villes françaises, des dizaines de milliers de personnes iront à la rencontre de centaines de chercheurs bénévoles pour échanger, pour mieux connaître le cerveau et pour s'informer sur l'actualité de la recherche en neurosciences. La Semaine du Cerveau (link is external) est une manifestation internationale d’information grand public, gratuite, coordonnée en France par la Société des Neurosciences (link is external), sous l’égide de la Fondation Dana Alliance, et en partenariat avec La Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (link is external), les grands organismes de recherche (INSERM, CNRS, INRA) et d’éducation (Universcience, Ministère de l’Education Nationale) et des entreprises privées (Cerveau & Psycho, Casden, Science et Vie TV).

Les ondes cérébrales ? | Gestion du stress, mieux dormir, relaxation et meditation Nos ondes cérébrales et les états d’ondes cérébrales ne sont pas très connus par le grand public. En effet, peu de communication est faite sur les recherches sur notre cerveau et son fonctionnement. Mais en fait, il est important de savoir qu’en changeant notre état de conscience, ou plutôt en modifiant les ondes produites par notre cerveau nous pouvons changer efficacement notre conscience et notre expérience de la vie. A propos de la stimulation et des ondes cérébrales La stimulation auditive et visuelle (AVS) est une méthode de développement personnel qui a évolué pendant plus de deux décennies à partir de l’étude et l’utilisation de biofeedback, une procédure de formation qui peut permettre à une personne de modifier les réponses physiologiques permettant d’induire l’état d’esprit désiré. Dans le biofeedback, le but de l’individu est délibérément de tenter de se calmer délibérément ou de réduire son activité mentale. Quelles sont les différentes ondes cérébrales? (1-3 Hz).

Coïncidences et synchronicités Des hasards trop insignifiants pour ne pas être remarquables... Selon les dictionnaires, une coïncidence correspond à des événements qui se produisent ensemble par hasard, c'est-à-dire à la suite d'un concours de circonstances. Mais, certaines de ces coïncidences, que Jung a nommées « synchronicités », sont plus complexes et chargées de sens en laissant une profonde et troublante impression au témoin. L’impression d’un ordre préétabli, d’une véritable connexion entre l'esprit et la matière, entre notre psychisme intérieur et le monde extérieur. On peut classer dans les coïncidences les nombreux exemples où l'on rêve ou pense à quelqu'un que l'on n'a pas vu depuis longtemps et que l'on rencontre ou dont on reçoit des nouvelles au cours des jours suivants. Le dictionnaire le Petit Robert donne du mot " coïncidence " la définition suivante : " événements qui arrivent ensemble par hasard ". Le chiffre 3 dans la vie de l'ancien Président des Etas-Unis Thomas Jefferson Bizarreries...

Sur la Route du Temps Voila une question que l'on me pose souvent et à laquelle je répond sur cette page, ainsi que dans cette Interview de la revue Nexus publié dans son dossier sur la synchronicité de mars-avril 2012 Tout d'abord, je précise que cette question est fondée sur le fait suivant: bien que de nombreux physiciens et pas des moindres (comme le prix Nobel de Physique Wolfgang Pauli) se soient fortement intéressés à la synchronicité, et bien que ce phénomène relève effectivement de la physique, puisqu'il s'agit de comprendre comment se forment sans aucune cause apparente d'étranges corrélations entre trajectoires purement mécaniques d'objets ou d'humains, il ne fait l'objet d'aucune recherche officielle en France, à ma connaissance et à ce jour dans un laboratoire de physique. Il est en fait rangé d'office dans le fourre tout du paranormal où l'on peut pourtant raisonnablement suspecter que la science ait laissé s'enterrer quelques pépites, perdues dans un mélange inextricable d'idées farfelues.

Conscience and Consciousness | Academic Philosophy for a General Audience L'étonnante plasticité du cerveau humain Tous les mois dans Le Figaro , des membres de l'Académie des sciences répondent aux grandes questions de l'actualité scientifique. Pierre-Marie Lledo, neurobiologiste au CNRS et à l'Institut Pasteur vous répond. Avec ses 86 milliards de cellules nerveuses et ses millions de milliards de connexions, le cerveau de l'homme moderne est une merveille de complexité qui n'a pourtant rien d'immuable et de figé comme le sont les composés d'un ordinateur. Si connexions, mémoire et langage il y a, ceux-ci sont faits de chair vive: matière changeante construite pour le changement et qui n'existe elle-même que par le changement. Cela veut dire que cet organe incarne un devenir: il confère la faculté d'accomplir demain des opérations que nous sommes incapables de réaliser aujourd'hui. La première singularité concerne la lente croissance de notre cerveau qui nécessite plusieurs décennies pour s'accomplir. Programmés pour apprendre » Le cerveau humain a rétréci depuis Cro-Magnon

Théorie de la Synchronicité La question cruciale de la théorie de la double causalité L'idée que ce qui se réalise dans notre futur individuel dépend en bonne partie de notre état d'esprit est largement admise dans le schéma conceptuel exclusif où l'on explique que nos pensées déterminent nos comportements, qui à leur tour conditionnent nos réactions en face des opportunités qui se présentent devant nous. Une personne optimiste verra ainsi ses chances de réalisation augmentées par rapport à ce qu'il en serait pour une personne pessimiste, même si elles semblent faire exactement la même chose. On dira que la première attire la chance en attribuant cette chance à une aptitude à saisir les opportunités dont le pessimiste serait dénué, son pessimisme le rendant aveugle aux occasions favorables. Oui mais, nous avons tous remarqué que certaines personnes croient en un facteur d'influence additionnel, que je qualiferais de "non causal" pour ne pas le qualifier d'emblée de "magique", ce qui signifierait que je le range dans l'irrationnel.

Raconte-moi les arbres ! En partenariat avec Le Monde, retrouvez chaque jour les articles Planète et Sciences dans le quotidien et sur LeMonde.fr Les travaux scientifiques en attestent depuis déjà quelques années, tant pour les arbres que pour les plantes d’une manière générale, et des livres le racontent, comme celui de Peter Wohlleben qui, à la manière d’un conte, nous plonge dans la vie d’une forêt. Comment pensent les plantes et les arbres ? Quelles sont leurs interactions avec l’environnement ? La forêt de Peter Wohlleben Ont-ils une sensibilité particulière, une intelligence, une mémoire ? Les phrases de nos invités Peter Wholleben : it would'nt be my job, it would be my hobby" (the work with trees)Jacques Tassin : "La vie est la liberté s'insinuant dans la nécessité". Les liens pour en savoir plus Burger King, « roi de la déforestation ».Les ONG pointent du doigt le rôle de la chaîne américaine de fast-food et son manque d’exigence vis-à-vis de ses fournisseurs. 21/03 : Journée internationale des forêts.

Les réseaux de la mémoire : voyage au coeur du cerveau avec Mapping Memory du National Geographic Comment nos perceptions se transforment-elles en souvenirs ? Quelles zones du cerveau sont activées lorsque nos sens lui transmettent sons, odeurs, images fixes et animées ? Comment s’opère la coordination des toutes les régions sollicitées par la pensée et le raisonnement ? Mapping Memory (en anglais), animation en 3D proposée par le National Geographic, répond à toutes ces questions et surtout, vous permet de voir de vos propres yeux s’animer les zones sollicitées par la mémoire immédiate et la mémoire de travail. Plusieurs écrans et animations sont également consacrés à la face obscure de la mémoire : l’oubli. Cette animation fait partie d’un dossier complet sur la mémoire.

Théorie de la Double Causalité John Conway et Simon Kochen définissent tout d'abord le libre arbitre d'une entité quelle quelle soit (particule, être humain...) comme une propriété selon laquelle l'état de cette entité à un instant donné ne peut pas être décrit comme résultant d'une fonction (au sens mathématique) portant sur l'état de l'univers avant cet instant. L'entité n'est donc pas du tout contrainte par son passé, mais libre de son évolution. expérimentateur dispose d'un tel libre arbitre, alors les particules dont il cherche à mesurer l'état disposent aussi d'un libre arbitre! Il est pourtant raisonnable de considérer que les expérimentateurs peuvent avoir assez de "libre arbitre" pour choisir la manière dont ils organisent leurs expériences d'une manière qui n'est pas déterminée par l'histoire passée. Le théorème en déduit le fait surprenant que l'état des particules qu'ils cherchent à mesurer n'est alors pas non plus déterminé par l'histoire passée ! le hasard-choix ou main de Dieu ?

Panpsychism is a crazy theory about consciousness — and it's probably true Sign Up for Our free email newsletters Common sense tells us that only living things have an inner life. Rabbits and tigers and mice have feelings, sensations, and experiences; tables and rocks and molecules do not. Panpsychists deny this datum of common sense. According to panpsychism, the smallest bits of matter — things such as electrons and quarks — have very basic kinds of experience; an electron has an inner life. The main objection made to panpsychism is that it is "crazy" and "just obviously wrong." No doubt the willingness of many to accept special relativity, natural selection and quantum mechanics, despite their strangeness from the point of view of pre-theoretical common sense, is a reflection of their respect for the scientific method. I maintain that there is a powerful simplicity argument in favor of panpsychism. In fact, the only thing we know about the intrinsic nature of matter is that some of it — the stuff in brains — involves experience. Panpsychism is crazy.

Au plaisir de vous revisiter a bientôt Merci Soleil by magnoli Mar 30

Merci, nous sommes sur le même chemin. Namaskar. by surfpix Mar 29

J'aime ce que vous publier ça me parle Namaste Merci by magnoli Mar 29

Related: