background preloader

3 outils pour effacer ses traces sur internet

3 outils pour effacer ses traces sur internet
Il est très facile d’ouvrir un compte sur les multiples services et réseaux sociaux disponibles sur le net. Beaucoup plus difficile de les supprimer. À l’heure où les problèmes d’e-réputation deviennent de plus en plus importants, voici trois services qui facilitent la tâche parfois complexe de supprimer et d’effacer ses traces sur Internet. 1 – Deleteyouraccount est une bible des modes d’emploi pour effacer ou supprimer un compte. Il vous propose une quarantaine de sites ou de réseaux sociaux classés par ordre alphabétique. Pour chacun d’entre eux, il fournit un mode d’emploi clair et mis à jour de la façon de supprimer un compte. 2 – DeleteMe est lui un outil payant qui a la particularité de s’installer sur votre mobile équipé d’iOs. 3 – SuicideMachine.

http://outilsveille.com/2013/01/3-outils-pour-effacer-ses-traces-sur-internet/

Related:  Identité numériquedroit & numérique

Tracer mon ombre numérique : Outils en ligne pour gérer ses données personnelles et privées Tracer mon ombre numérique : c’est le nom d’un site et d’un outil en ligne gratuit et non intrusif pour découvrir les traces que vos laissez sur Internet et connaître divers moyens de les réduire. Ce projet a été développé par Tactical Technology, organisation à but non lucratif créé en 2003 et basée à Berlin qui propose des outils pratiques notamment en matière de respect des données personnelles et de la vie privée, de confidentialité de l’information… Ceci avec la volonté d’un nécessaire recul critique par rapport au numérique au sens large. Comment gérer concrètement son empreinte numérique Le site Tracer mon ombre numérique propose de découvrir les « ombres numériques » utilisées au quotidien (traces laissées en ligne) et fournit les moyens de changer et/ou réduire les informations et données confidentielles déposées en ligne.

Comment télécharger ses données Google (Gmail, Agenda, Photos…) ? Google TakeOut : voici le nom de ce service en ligne qui vous permettra de mettre à l’abri quasiment toutes vos données. À ce jour, l’outil permet l’exportation de datas pour 16 produits. On peut avoir au moins 2 bonnes raisons de télécharger ses données sur son ordinateur : De l’identité à la présence numérique Quelles notions enseigner quand on enseigne l’identité numérique ? Comment faire pour, une fois le discours légitime des dangers d’Internet énoncé, aller au-delà et apprendre aux élèves à évoluer dans cet espace médiatique en exerçant une présence numérique assumée ? Comment conduire les élèves à l’acquisition d’une véritable culture informationnelle dont les objectifs sont de réussir à Réaliser, Réfléchir et Résister dans le contexte du numérique ? La lecture des travaux de Louise Merzeau[1] a été pour moi éclairante.

Diphur.com : l’outil de veille gratuit qui tient ses promesses Diphur.com est l’un des rares outils de veille gratuits qui propose un service de qualité, contrairement aux autres (extensions Firefox ou Chrome, WatchThatPage & Co…). Pour un service gratuit, il assure ce qu’il propose sans trop de déchets ni limitations, et constitue donc une bonne alternative aux personnes cherchant à faire de la surveillance de pages sans dépenser un sou et sans trop se casser la tête avec des paramétrages complexes. En effet, Diphur.com est un service de surveillance de pages Web couplé à un gestionnaire de favoris comme Delicious ou Diigo. Après inscription (gratuite), l’utilisateur accède à une interface personnelle de gestion du contenu. A l’aide d’un bookmarklet (raccourci permettant de sauvegarder des pages et/ou les surveiller), l’utilisateur gère son activité de manière simple et efficace.

Comment effacer toute trace de vous sur Internet ? Après avoir un peu trop bourlingué sur la toile, certains veulent simplement effacer toutes traces de leur passage, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les sites web. Si c'est votre cas, voici comment procéder. Avant d’aller tenter d’effacer vos vieux compte Multimania, iFrance et MySpace, vous devriez sans doute commencer par aller effectuer une purge du côté du « Big Four », composé du quatuor Facebook, Twitter, Google+ et LinkedIn. En somme, c’est à ces endroits qu’on devrait logiquement avoir le plus de facilité pour consulter et/ou récupérer des informations vous concernant. Facebook ne vous aide pas vraiment lorsque vous désirez effacer votre compte. Vous trouverez l’option dans Réglages > Sécurité > Désactiver votre compte.

Ce que Google, les réseaux sociaux et les services en ligne savent de vous et comment s’en protéger Le blog anglophone Clound Fender s’intéresse aux renseignements et données que Google récupère via la navigation des internautes et mobinautes. A chacun de suivre les différents points mentionnés ci-dessous (et d’autres ajoutés par mes soins), aussi de paramétrer avec soin les différents accès pour éviter cette « surveillance » en ligne effectuée par Google, les réseaux sociaux et services en ligne avant tout pour optimiser la connaissance d’un profil internaute et fournir des publicités et promotions davantage personnalisées. Découvrez comment Google vous imagine

Des didacticiels pour gérer sa présence numérique L’Internet SOCiety (ISOC), association de droit américain à vocation internationale engagée dans la promotion de « l'interconnexion ouverte des systèmes et de l'Internet », publie via sa plateforme en ligne un ensemble de 9 modules pédagogiques visant à faciliter la compréhension et la gestion des traces internautiques. Les différents thèmes abordés s'organisent autour de 3 axes principaux : l'économie (le rôle des cookies à l'origine des traces, les effets de la connectabilité, la publicité et le modèle économique des services dits gratuits, le traçage commercial, la monétisation), les risques (la protection de la vie privée, les traces générées via les appareils nomades, la gestion induite) et les contextes (les dynamiques à l'œuvre dans le monde des empreintes numériques, les questions relatives au consentement et aux accords transfrontaliers sur les transferts de données). Chaque module s'accompagne d'une version texte intégrale téléchargeable au format PDF. ISOC : (janvier 2015)

Dossiers identité numérique et Internet responsable (Académie de Lyon) La question de l’identité numérique et de l’Internet responsable concerne les internautes et les mobinautes. L’Académie de Lyon a mis en ligne en décembre 2012, une séquence pédagogique complète sur l’identité numérique réalisée en 2011-2012 par Valentine Faval-Kapoian, Edwige Jamin et Pascal Mériaux, professeurs au collège de la Dombes (Saint-André-de-Corcy) ainsi qu’un dossier de ressources numériques en ligne sur la question de l’Internet responsable. Ces travaux scolaires coordonnés par des enseignants se basent sur des documents de référence et ont été élaboré dans un but de sensibilisation et d’éducation au numérique en prenant en compte les pratiques numériques des jeunes. Dossier identité numérique Comment veiller et faire de la médiation numérique efficacement avec Google reader et Diigo Cet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 10 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. J’ai déjà fait quelques billets sur ma manière de veiller, mais ils datent et mon dispositif a évolué alors voici une petite mise à jour en cette nouvelle année. Mon dispositif de veille et de médiation est désormais stable et efficace. Il pourra peut-être vous intéresser pour mettre en place le votre. 1.

Comment protéger ses infos personnelles sur les réseaux sociaux? Chaque semaine, sur le blog We Can Web, nous allons vous donner des clés pour surfer intelligemment, librement et en toute sécurité . Ainsi, un sujet sur les réseaux sociaux et les données qu’ils contiennent s’impose… Petit tour des bonnes pratiques pour vous protéger sur les réseaux ! Les mots d’ordre : parcimonie et discrétion… Et oui, malheureusement, même si le partage d’informations est le principal intérêt des réseaux sociaux, restez tout de même prudent sur ce que vous publiez ! 5 tests faciles pour voir tout ce que Google sait sur vous Google vous connaît mieux que certains de vos proches, et ce grâce aux traces que laissent vos actions sur ordinateur ou sur smartphone, collectées par défaut. Et si vous ne nous croyez pas, vous n'avez qu'à vérifier en 5 étapes ce que le géant du web sait sur vous (pour cela, il vous faudra sans doute vous connecter à votre compte Google) : 1.

MyPermissions. Protegez votre identite sur les reseaux sociaux. MyPermissions est un outil de veille et d’alerte sur les informations que vous partagez sur les réseaux sociaux. MyPermissions va vous permettre de mieux comprendre les informations publiques et privées que vous partagez sur les réseaux sociaux. Vous allez ainsi pouvoir en toute connaissance de cause mieux protéger votre réputation en ligne.

Related: