background preloader

Linux Command Line

Linux Command Line

http://www.linuxguide.it/command_line/linux_commands_fr.html

Related:  FormationsShell

tutoriel:comment_amorcer_ubuntu_avec_bootmgr Ce tutoriel s'adresse aux possesseurs d'un ordinateur probablement tatoué qui souhaitent installer Ubuntu tout en gardant Microsoft® Windows® Vista ou 7 sur le même disque dur, en utilisant l'amorçeur de Windows, et sans modifier le MBR. Cette doc ne s'applique pas si Win7 est installé en mode EFI (au lieu de Bios legacy) [et de plus EasyBCD n'est pas compatible EFI ni GPTlien neosmart EasyBCD est compatible EFI depuis la version 2.2] Attention, cette procédure spéciale n'est à suivre que si vous avez d'abord suivi cette procédure (beaucoup plus simple)1). Il est indispensable d'avoir lu et compris ce document avant de continuer. Même si nous tenterons d'expliquer la procédure le plus simplement possible et de manière la plus accessible, nul n'est à l'abri d'une erreur.

vi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir VI. vi est un éditeur de texte en mode texte plein écran écrit par Bill Joy en 1976 sur une des premières versions de la distribution Unix BSD. Il est présent d'office sur la majorité des systèmes Unix actuels, souvent sous la forme d'un clone du logiciel vi originel. Origine du nom[modifier | modifier le code] Linux From Scratch - traduction française Présentation du projet Qu'est-ce que Cross Linux From Scratch Cross Linux From Scratch (LFS croisé ou CLFS) est un projet qui vous guide pas à pas pour construire votre propre syitème Linux personnalisé uniquement à partir du code source. Il vise des besoins spécifiques de croisement d'architecture. La traduction ne couvrira que la compilation d'un système x86_64 multilib. Elle vise à contourner les limites de LFS qui, pour l'heure, ne gère pas le x86_64.

nvi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine[modifier | modifier le code] Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Habituellement désigné comme un « clone de vi », nvi contient plusieurs fonctionnalités absentes du programme original. En particulier : Les commandes fondamentales de Linux Contributions et remerciements Nat Makarevitch pour ses nombreuses critiques et corrections, Thomas Ortega pour ses bienveillantes remarques et la remise en forme HTML du document, Kim Ashue pour sa relecture, Philibert de Mercey pour son aide à la mise en page, Fanthomas pour sa relecture. L'objectif de ce document est d'enseigner les commandes fondamentales de Linux (et donc d'Unix). Objectifs Nous explorerons ce qu'offre le shell le plus utilisé sous Linux, donc une partie de ce que peut faire un utilisateur capable de diriger la machine en créant des lignes de commandes plutôt qu'en se contentant d'un cliquodrôme. Manœuvres préliminaires

Emacs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Emacs est une famille d'éditeurs de texte disposant d'un ensemble extensible de fonctionnalités et qui est très populaire[réf. souhaitée] parmi les programmeurs et plus généralement les personnes ayant des compétences techniques sur les ordinateurs. L'EMACS originel, signifiant Editing MACroS running on TECO, c'est-à-dire « macros d'édition pour TECO », a été écrit en 1976 par Richard Stallman, initialement avec Guy Steele. Il a été inspiré par les idées développées dans TECMAC et TMACS, deux jeux de macros d'édition pour TECO, notamment écrits par Guy Steele, David Moon, Richard Greenblatt et Charles Frankston. Ces deux versions utilisent un langage d'extension puissant, Emacs Lisp, qui permet la prise en charge de tâches évoluées, telles que l'écriture et la compilation de programmes, la navigation sur le WEB, la lecture des forums de discussion ou du courrier électronique. Histoire[modifier | modifier le code]

Créer un CDrom root and boot Créer un CDrom root and boot Jamais sans mon Linux. [modifier] Introduction Un CDrtbt (j'utiliserai parfois cette abréviation en hommage à la célèbre Tomsrtbt) est un CD incluant la racine (root) d'un système et donc son arborescence et ses fichiers. Il est de plus doté d'un programme d'amorçage (boot) comparable à celui des CDs d'installation des distributions. Il fonctionne entièrement en RAM et sur lui-même, comme le font beaucoup de distributions liveCD comme la très actuelle Knoppix. Man emacs(1) Rechercher une page de manuel Langue: fr Version: 7 décembre 1995 (fedora - 16/08/07) Section: 1 (Commandes utilisateur) man ls - Afficher le contenu d'un répertoire. ls, dir, vdir - Afficher le contenu d'un répertoire. ls [options] [fichier...] dir [fichier...] vdir [fichier...] Options POSIX : [-CFRacdilqrtu1] [--] Options GNU (forme courte) : [-1abcdfgiklmnopqrstuvwxABCDFGHLNQRSUX][-w cols][-T cols][-I motif][--full-time][--show-control-chars][--block-size=taille][--format={long,verbose,commas,across,vertical,single-column}][--sort={none,time,size,extension}][--time={atime,access,use,ctime,status}][--color[={none,auto,always}]][--help] [--version] [--]

HOWTO Débuter sous Emacs Jeremy D. Zawodny, jzawodn@wcnet.org v1.7, 14 Octobre 1999 Le système d'exploitation GNU-Linux/Commandes de base Un livre de Wikilivres. Éléments de syntaxe[modifier | modifier le wikicode] Les commandes présentées dans les sections qui suivent sont introduites juste après un message d'invite qui dépend de la configuration du shell utilisé. 1.5 Commandes de bases Next: 1.6 Programme, processus, logiciel & Co [YB] Up: 1. Premiers pas Previous: 1.4 Le Shell.7 [YB] Sous-sections

Bourne-Again shell Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bash, acronyme de Bourne-again shell, est le shell du projet GNU. Son nom est un jeu de mots sur le nom du shell historique d'Unix, le Bourne shell. Littéralement, Bourne again signifie « Bourne encore », mais se prononce également presque comme born again, signifiant « né de nouveau » ou encore « réincarné ».

Related: