background preloader

Edgar Morin : Réforme de pensée, transdisciplinarité, réforme de l'Université

Edgar Morin : Réforme de pensée, transdisciplinarité, réforme de l'Université
Réforme de pensée et transdisciplinarité Nous savons que le mode de pensée ou de connaissance parcellaire, compartimenté, monodisciplinaire, quantificateur nous conduit à une intelligence aveugle, dans la mesure même où l'aptitude humaine normale à relier les connaissances s'y trouve sacrifiée au profit de l'aptitude non moins normale à séparer. Car connaître, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser, et relier pour synthétiser ou complexifier. La prévalence disciplinaire, séparatrice, nous fait perdre l'aptitude à relier, l'aptitude à contextualiser, c'est-à-dire à situer une information ou un savoir dans son contexte naturel. Nous perdons l'aptitude à globaliser, c'est-à-dire à introduire les connaissances dans un ensemble plus ou moins organisé. Or les conditions de toute connaissance pertinente sont justement la contextualisation, la globalisation. Ces conditions se rappellent à nous d'autant plus que s'ouvre une ère planétaire d'inter-solidarité.

http://ciret-transdisciplinarity.org/bulletin/b12c1.php

Related:  Quelle Ecole pour le futur?Références, alliances et pistes indisciplinairesactualité et ressource pédagogiquePenser l'école (dans une dynamique Education nouvelle)camson

Pour une école du futur avec Pierre Frackowiak Par François Jarraud C'est le livre du sursaut. Sursaut de colère à droite car il dénonce, de façon argumentée, "l'entreprise de destruction de l'école publique" que mène la droite. Technologies collaboratives et outils de transindividuation 25, décembre 2009 | Publié : Recherches | L’IRI mène une série de recherches et d’expérimentations notamment sur le concept de «Lectures signées collaboratives» combinant modes d’annotations hérités du livre et encore inexistants sur le web et nouveaux paradigmes pour le travail collaboratif. Un aspect important de ce thème est évidemment la mise au point de technologies de suivi et d’administration d’échanges, de débats et de polémiques appuyés sur les langages d’annotation mentionnés dans l’axe précédent. Cet objet de recherche recouvre en fait toutes les technologies d’individuation psychique et collective et concerne à la fois les technologies de lecture active (lecture / écriture), les technologies de transcription permettant de passer du discours oral au discours écrit par exemple, et les outils de gestion de cercles. Ateliers relatifs à cet objet de recherche:

Aux fondements de l’interdisciplinarité Michel Develay, qu’on ne peut soupçonner de brader les disciplines, lui qui est aussi un didacticien des sciences, a voulu réagir suite à une émission de France Inter sur les EPI en décembre dernier. Il reviendra sur la question des EPI dans le numéro de mars des Cahiers : « Les EPI, comment faire ? » Les propos entendus sont souvent les mêmes à propos de l’interdisciplinarité dans la réforme du collège qui est au fondement des EPI. Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser Entretien croisé avec Philippe Meirieu, pédagogue et essayiste et Marcel Gauchet, historien et philosophe. Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ?

Glossaire de la systémique (gr. systÍma: ensemble) Dans le langage courant, mot pouvant signifier: a) un ensemble de composants matÈriels (ex: systËme solaire, systËme pileux, systËme nerveux), b) un ensemble de concepts ou d'idÈes (ex: systËme mÈtrique, systËme philosophique), c) un ensemble de mÈthodes ou de procÈdÈs (systËme d'Èducation, systËme D). Dans le contexte systÈmique, un systËme peut Ítre dÈfini de la faÁon la plus gÈnÈrale comme un tout organisÈ de composants en interaction. Cette dÈfinition gÈnÈrale fait ressortir les trois catÈgories primordiales nÈcessaires pour envisager un systËme gÈnÈrique: le monde des objets (composants), le monde des relations (interactions) et le monde de la totalitÈ (entitÈ existante). De tels systËmes sont caractÈrisÈs par un certain degrÈ de complexitÈ et un certain degrÈ d'autonomie. Ces systËmes sont donc simultanÈment non-isolÈs (matÈriellement ouverts) sur le plan ÈnergÈtique et opÈrationnellement clos sur le plan relationnel.

Les enseignants dessinent l'école en 2020 Belgique Des écoles sans craies mais pleines de Tic (Technologies de l'information et de la communication), où les enseignants se feront rares, qui seront classées en fonction de leurs résultats : c'est le tableau de l'enseignement en 2020 dessiné par 2 210 professeurs néerlandophones (980) et francophones (1 140) qui ont été interrogés par courriel en septembre dernier pour le compte de Van In, éditeur de manuels scolaires et outils pédagogiques. Les enseignants prévoient ainsi des changements radicaux dans l'école, qu'ils ne souhaitent pas forcément. Le numérique pour réussir dès l'école primaire L'utilisation du numérique dans le système éducatif est aujourd'hui l'objet de nombreuses annonces et initiatives : Parmi cette multitude d’actions, comment se lancer ? Par quoi commencer ? Et surtout, comment faire les bons choix ? Nos travaux, par les analyses effectuées, la revue de la littérature scientifique, les auditions d’experts et les ateliers collaboratifs que nous avons menés, nous ont permis de forger des convictions fortes sur le numérique à l’école primaire. Ce sont les fondations sur lesquelles pourrait s’édifier un système éducatif français où le numérique favorise la lutte contre l’échec scolaire.

L’école transformée en machine à désintégrer Dans le petit jeu des annonces gouvernementales qui s’emballent à l’approche des élections, le repérage des enfants «à risque» et «à haut risque» en maternelle est très représentatif d’une conception tout à fait cohérente de l’enseignement fondée sur des principes simples : médicalisation, détection et dérivation. Longtemps, la métaphore médicale a joué un rôle critique en éducation. En 1967, les enfants de Barbiana écrivaient dans leur «Lettre à une maîtresse d’école» que «l’école se comport[ait] comme un hôpital qui soignerait les bien portants et exclurait les malades». Le caractère subversif de la formule s’est émoussé : avec la gestion libérale du système de santé, quand le management l’emporte sur le soin et que le «pilotage par les résultats» permet tout naturellement d’arroser là où c’est déjà mouillé, la médecine n’a plus rien à envier à l’école ! Ainsi, ce qu’on nous présente comme une machine à intégrer est devenu une gigantesque machine à désintégrer.

Chercher faux et trouver juste : Serendipité et recherche d'info CIFSIC - Bucarest 2003 - Atelier D2 - «Communication et complexité » Animation : C. LeBoeuf / N. Pelissier Chercher faux et trouver juste, L'école en 2020: plus d'élèves et moins de profs Après un recul ces dernières années, le nombre d'élèves devrait augmenter de 20'000 d'ici 2020 pour l'école obligatoire (primaire et secondaire), indique la dernière étude de l'Office fédéral de la statistique (OFS). En 2010, l'effectif réunissait 720'000 écoliers et étudiants. Il sera donc de 740'000 dans neuf ans. Pour le primaire, la hausse devrait être de 7% et sera sensible dès 2013. En revanche pour le secondaire, la répercussion de cette progression ne se remarquera que dès 2018. Au final, elle aboutira cependant, selon l'OFS, à un recul global de 2 à 4% des effectifs entre 2010 et 2020.

Related: