background preloader

Frantz Fanon

Frantz Fanon
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Fanon. Frantz Fanon Durant toute sa vie, il cherche à analyser les conséquences psychologiques de la colonisation à la fois sur le colon et sur le colonisé. Dans ses livres les plus connus, il analyse le processus de décolonisation sous les angles sociologique, philosophique et psychiatrique. Il a également écrit des articles importants dans sa discipline, la psychiatrie. §Biographie[modifier | modifier le code] §Période française[modifier | modifier le code] De son expérience de noir minoritaire au sein de la société française, il rédige Peau noire, masques blancs, dénonciation du racisme et de la « colonisation linguistique » dont il est l'une des victimes en Martinique. §Période algérienne[modifier | modifier le code] §Analyse des effets de la colonisation[modifier | modifier le code] §Aux côtés du FLN[modifier | modifier le code] §La rencontre avec Sartre[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Frantz_Fanon

Related:  Frantz fanonCritiques, polémistes, essayistes

Frantz Fanon, la pensée et l'action - France Culture 36 ans. Son existence fut brève mais il l’aura fait poudroyer par ses engagements et la fulgurance de sa pensée. Frantz Fanon, écrivain et psychiatre martiniquais, figure emblématique du tiers-mondisme, a livré une réflexion unique et novatrice sur les questions de la conscience noire et de la colonisation. Camus, philosophe pour classes terminales Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Camus, philosophe pour classes terminales est un essai sous forme pamphlétaire, de l'écrivain Jean-Jacques Brochier publié en 1970 et réédité en 1979. Présentation[modifier | modifier le code] Jean-Jacques Brochier se présente en digne successeur des existentialistes dans la querelle qui les a opposés à Albert Camus lors de la parution de L'Homme révolté. Il a d'ailleurs écrit un autre essai intitulé Pour Sartre : le jour où Sartre refusa le Nobel[1] où il montre toute son admiration pour le philosophe. Ce qui le trouble, c'est cette espèce de consensus autour de l'œuvre de Camus, c'est que, contrairement à la plupart des grands écrivains juste après leur mort, il n'ait connu aucune période de purgatoire[2].

Cheikh Anta Diop Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Diop. Cheikh Anta Diop (né le 29 décembre 1923 à Thieytou - mort le 7 février 1986 à Dakar) est un historien, anthropologue, égyptologue et homme politique sénégalais. Il a mis l'accent sur l'apport de l'Afrique et en particulier de l'Afrique noire à la culture et à la civilisation mondiale. Ses thèses restent aujourd'hui discutées, et sont peu reprises dans la communauté scientifique[1],[2],[3], en particulier au sujet de l'Égypte antique. Cheikh Anta Diop a cependant été un précurseur pour ce qui concerne l'importance et l'ancienneté de la place des Africains dans l'histoire, confirmée par les études actuelles.

Oeuvres - Frantz FANON Frantz Fanon, né à la Martinique en 1925, mort à Washington en 1961, psychiatre et militant anticolonialiste, a laissé une oeuvre qui, un demi-siècle plus tard, conserve une étonnante actualité et connaît un rayonnement croissant dans le monde entier. Méde-cin-chef à l'hôpital psychiatrique de Blida (Algérie) à partir de 1953, il est confronté aux effets de la situation de « déshumanisation systématisée » dont sont victimes les « indigènes ». Cela le conduit très vite à rejoindre le combat du Front de libération nationale qui a engagé en novembre 1954 la « guerre de libération » de l'Algérie. Deux ans plus tard, il démissionne de son poste et rejoint le FLN à Tunis, où il collabore au journal El Moudjahid, avant d'être emporté, le 6 décembre 1961, par une leucémie à l'âge de trente-six ans. Si les trois essais qu'il publia entre 1952 et 1961, réédités avec un recueil posthume d'articles, surprennent aujourd'hui, c'est par leur sobriété, leur langue claire, leur propos argumenté.

Pensee allemande contre pensee francaise L'échec de la pensée allemande Au cours de l'émission Réplique de Finkielkraut sur France culture, à propos du livre de Jean-Claude Milner Les juifs de savoir, il s'est passé le scandale que l'on sait, où Milner accusait le livre de Bourdieu et Passeron d'être antisémite (voir Finkielkraut le Maudit (la scoumoune)). Mais ce dérapage final, d'ailleurs ambigu, arrivait comme un cheveu sur la soupe. Celle qui venait de nous être servie avait un goût allemand.

Mamphela Ramphele, une intellectuelle noire contre l'ANC Le principal parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique, a annoncé ce 28 janvier, que l'ex-femme d'affaires Mamphela Ramphele, devenait sa candidate pour affronter le président Jacob Zuma lors des élections générales prévues au deuxième trimestre. Après une vie de femme d’affaires, d’universitaire et de militante dans le champ social, Mamphela Ramphele s’apprête à jouer son quatrième acte : elle se lance dans la politique. L’ex-directrice générale de la Banque mondiale chargée du développement humain – et ancienne compagne du militant Steve Biko – vient d’annoncer la création de la ­“plateforme politique” du dernier parti sud-africain en date, Agang (“Construi­sons” en langue sesotho [l’une des onze langues officielles d’Afrique du Sud]), en vue de l’élection présidentielle de 2014.

Rendez-vous avec Frantz Fanon, par Salima Ghezali (Le Monde diplomatique, juillet 2012) Ecrire quelques mots sur le cinquantenaire de la mort de Frantz Fanon, après avoir honoré celui du massacre des Algériens jetés dans la Seine le 17 octobre 1961, et peu avant de célébrer celui de l’indépendance, que chacun attend de pied ferme ? Quelques mots n’y suffiront pas. Ni même beaucoup. Il y faudrait une part acceptable de contradiction susceptible de rendre palpables des vies, des êtres. Dans cette contrainte réside déjà un peu de la violence dont on va tant parler à propos de Fanon. Car c’est d’abord « contraint » que le discours du révolté entre sur une scène mondiale préalablement aseptisée par le discours sur les guerres « zéro mort ».

Frédéric Lordon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Frédéric Lordon en 2011. Frédéric Lordon est un économiste français né le . Il est directeur de recherche au CNRS et chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE)[1]. Achille Mbembe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mbembe. Achille Mbembe, né en 1957 au Cameroun, est un théoricien du post-colonialisme.

Related: