background preloader

Alcool et santé

Alcool et santé
Dossier réalisé en collaboration avec le Pr Mickaël Naassila, directeur de l’équipe Inserm ERI 24, "Groupe de recherche sur l'alcool & les pharmacodépendances" (GRAP) et Bertrand Nalpas, directeur de recherche à l’Inserm et chargé de la mission "Addiction" – mars 2016 © Fotolia La consommation d’alcool diminue régulièrement en France depuis une quarantaine d’années : elle a été divisée par deux entre 1960 et 2009. Les données du Baromètre santé 2014 indiquent qu’environ 13,6% des adultes ne boivent jamais et 9,7% boivent tous les jours (14,6 % des hommes et 4,9% des femmes). Le vin reste de loin la boisson la plus consommée. La consommation débute le plus souvent à l’adolescence, période durant laquelle la bière et les prémix (boissons alcoolisées, sucrées et aromatisées) sont les boissons les plus populaires. Une toxicité importante pour l’organisme La consommation d'alcool expose à de multiples risques pour la santé en fonction des quantités absorbées. Alcool et cerveau © Inserm, P. Related:  La consommation et moi!

Mesurez votre niveau de dépendance à l'alcool - Toxquebec Mesurez votre niveau de dépendance L’ADS (Alcohol Dependence Scale) vous est proposé par le Centre for Addiction and Mental Health. Il est reproduit avec leur aimable autorisation. Son but est de vous aider à évaluer votre niveau de dépendance à l’alcool. Les questions posées portent sur votre consommation d’alcool au cours des douze derniers mois. Instructions 1. 2. 3. Ce questionnaire est couramment utilisé dans les milieux de traitement afin d’évaluer la gravité des problèmes liés à la consommation d’alcool. Source : © 1984, J. Addiction - tabac Au cours des dernières décennies, le progrès des connaissances neurobiologiques a permis d’aborder la question de l’addiction sous un angle inédit, à la lumière de connaissances nouvelles sur le cerveau et son fonctionnement. Cette évolution a conduit à mettre en avant un modèle médical de l’addiction, considérée comme une pathologie1. Ce modèle médical est né dans un contexte global de guerre contre les drogues, où l’influence américaine a été importante en particulier après la guerre du Vietnam. Il conduit à une révision des représentations et des valeurs généralement attachées aux drogues et à leurs usagers, devenus des « malades », et contribue notamment à lever pour une part la stigmatisation morale qui pèse sur les usagers de drogues souvent considérés, au mieux comme des asociaux manquant de volonté, au pire comme des criminels prêts à tout pour satisfaire leur passion hédonique. Plaisir et dépendance : d’emblée, le contact de l’Europe avec le tabac est ambivalent. Notes : 1. 2.

Alcool Qu’est-ce que c’est ? L’alcool est un produit naturel issu de la fermentation ou de la distillation de fruits ou de grains riches en glucides. En chiffres L’alcool est la substance psychoactive la plus consommée : seuls 7 % des 18-75 ans n’en ont jamais bu. 35 % des Français boivent régulièrement de l’alcool, 15 % tous les jours.12,7 l d’équivalent alcool pur (= alcool à 100 %), c’est ce que le Français consomme en moyenne par adulte et par an.92 000 personnes consultent chaque semaine pour un problème directement lié à l’alcool.30 % des accidents mortels de la circulation et environ 15 % des accidents du travail surviennent chez des personnes avec un taux d'alcoolémie supérieur au taux légal (0,5g/l).Entre 23 000 et 45 000 décès/an sont liés à l’alcool. Qu’est-ce que ça fait ? Les réactions diffèrent selon la quantité d’alcool absorbée, l'état de santé de la personne, son degré d’accoutumance, son poids, son sexe, le mélange avec d’autres drogues… Traitement Autotestez-vous

Alcool, tabac, cannabis : l'initiation débute au collège S'il fallait choisir un moment pour parler de drogue à son enfant, l'entrée au collège serait sans doute le meilleur. C'est en effet entre la 6e et la 3e que la rencontre avec les produits psychoactifs les plus courants a lieu. Pendant ces années déterminantes, les enfants s'initient au tabac, au cannabis et connaissent leurs premières ivresses alcooliques. • Alcool: les ivresses augmentent fortement en 3e L'alcool est le seul produit psychoactif que les enfants découvrent en famille. • Le collège, lieu d'expérimentation du cannabis En 2010, un collégien sur dix déclare avoir consommé du cannabis. • La consommation de tabac bien ancrée à l'entrée au lycée C'est au collège que la découverte du tabac intervient, mais aussi, pour une partie des adolescents, le basculement dans la dépendance. » INFOGRAPHIE - Bilan de santé contrasté des adolescents français » Cigarettes: la hausse des prix fait enfin chuter les ventes » Cannabis: les graves conséquences sur la santé

Addictions Dossier réalisé en collaboration avec Bertrand Nalpas, Directeur de recherche à l’Inserm et chargé de mission Addiction – Décembre 2014 Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse. Il existe également des addictions liées à des activités (et non à des substances), comme les jeux d’argent, les jeux vidéo, le sexe ou encore les achats compulsifs. Des substances plus ou moins addictives souvent testées à l’adolescence Des dépendances peuvent survenir à tout moment de l’existence, mais la période de 15 à 25 ans est la plus propice à leur émergence. Certaines substances semblent avoir un pouvoir addictif supérieur à d’autres compte tenu de la proportion de personnes dépendantes parmi leurs consommateurs. Part des usagers développant une dépendance à la substance qu'ils consomment. Un diagnostic très normé Des conséquences délétères

VIDEO | La désintoxication numérique : bienfait ou intox ? Selon une étude réalisée par l’entreprise Nokia, une personne regarde en moyenne son téléphone portable toutes les six minutes, soit 1000 fois par semaine.En Grande-Bretagne, si l’on additionne le nombre d’heures passées quotidiennement par chaque individu sur les médias sociaux, on atteint le score de 62 millions d’heures.Quant aux enfants nés à partir de 2013, on estime qu’à l’âge de 7 ans, ils auront déjà passé l’équivalent d’une année devant les écrans ! Pour certains, cependant, le temps du dernier clic est venu. Des sites internet proposent aujourd’hui des cures de désintoxication numérique, ou “digital detox”. L’idée ? Aller passer quelques jours dans un endroit retiré, sans possibilité d’utiliser son téléphone portable, son ordinateur, sa tablette ou internet. Un reportage de Loïc de La Mornais et Christophe Obert, pour Sans Frontières dans Télématin.

INPES - Tabac - Le produit : Le produit : composition et effets sur l’organisme màj 22-09-2014 Anatomie d’une cigarette : que contient la fumée ? La cigarette, une « usine chimique » L’affiche « Autopsie d'un meurtrier » - Ligue nationale contre le cancer (2004) décline les différentes substances toxiques que produit la fumée d'une cigarette. Dès qu’on allume une cigarette, une véritable « usine chimique » se met en route. Voir la publication de l’Inserm : Composition chimique du tabac. Les effets des substances chimiques sur l’organisme Outre ses effets psychoactifs, la nicotine affecte également le système respiratoire et le système cardio-vasculaire. Les goudrons formés par la combustion du tabac sont responsables des cancers liés au tabagisme et ont aussi un effet nocif sur les tissus et les muqueuses. Le monoxyde de carbone est un gaz toxique formé par la combustion incomplète du carbone. Les additifs sont les substances ajoutées au tabac dans la cigarette par les industriels. Les cigarettes dites « légères »

Inpes - Actualités 2015 - Le tabac en France : nouvelles données du Baromètre santé Inpes 2014 Quelles sont les caractéristiques et les évolutions récentes de la consommation de tabac en France métropolitaine ? En interrogeant plus de 15 000 personnes, le Baromètre santé Inpes 2014 permet de faire le point sur la prévalence du tabagisme et les profils et habitudes des fumeurs. Les Baromètres santé depuis 1992 Afin de disposer d’éléments scientifiques (indicateurs quantifiés) pour communiquer sur les grandes questions de santé et engager des actions sur la foi de données solides et de faits validés, l’Inpes mène, en partenariat avec de nombreux acteurs de santé, une série d’enquêtes auprès de la population. Depuis plus de vingt ans, ces enquêtes déclaratives répétées, baptisées les Baromètres santé, permettent d’établir un état des lieux, pour chaque thème de santé étudié, des perceptions, attitudes et comportements des personnes résidant en France. Le thème tabac Les tentatives d’arrêt Pour en savoir plus

A savoir sur le tabac / Impact sur la santé Légal, disponible à tous les coins de rue, contrôlé par l’Etat, le tabac parait presque familier. Pourtant, ce n’est pas un produit comme les autres. C’est le seul produit de consommation courante qui est directement responsable de la mort prématurée de la moitié de ses consommateurs. En France, le tabac est, de loin, la première cause de morts et de maladies évitables. La plupart de ses victimes décèdent entre 35 et 69 ans, à un âge où l’on est encore loin d’avoir « tout vécu ». Face à ces maladies souvent douloureuses et incurables, le constat du CNCT est celui d’une urgence : celle de prévenir le tabagisme avant qu’il ne rende malade et ne tue. La consommation d'oxygène présent dans l'air est indispensable à la survie des êtres humains. Lire le dossier > La combustion du tabac produit des nombreuses substances toxiques pour l’organisme, dont les goudrons, des gaz toxiques comme le monoxyde de carbone et des métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, ...). Lire le dossier > Lire le dossier >

Related: