background preloader

Les fronts de la déforestation se multiplient sur la planète

Les fronts de la déforestation se multiplient sur la planète
Les fronts de la déforestation se multiplient et s’étendent, alerte le Fonds mondial pour la nature, le WWF. La Terre, qui était couverte à 50 % de forêts il y a huit mille ans, ne l’est plus qu’à 30 %. Non seulement de nouvelles zones soumises aux incendies et aux défrichements apparaissent en Afrique – au Liberia, au Ghana, à Madagascar – et en Amérique latine – notamment au Mexique et au Guatemala –, mais la destruction des jungles, forêts primaires ou sèches, savanes arborées s’accélère partout sur la planète. Dans un rapport rendu public mercredi 13 janvier, l’ONG recense et analyse les vingt-quatre principaux fronts dans trente pays. Cinq ans après leur précédente analyse, la situation s’est encore dégradée : à eux seuls, ces vingt-quatre fronts menacent un cinquième des forêts tropicales du monde. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Déforestation : Casino sommé de traquer le bœuf illégal qu’il vend en Amérique du Sud

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/01/13/les-fronts-de-la-deforestation-se-multiplient-sur-la-planete_6066037_3244.html

Related:  DiversRessourcesChapitre 2 : Quelle action publique pour l'environnement ?

Complotistes, néonazis, négationnistes… qui sont les insurgés du Capitole ? La photographie a fait le tour du monde. Quatre hommes vêtus d’un accoutrement inhabituel pour les lieux (voire inhabituel tout court) ont posé devant l’objectif des photographes de presse présents lors de la tentative d’insurrection au Capitole, à Washington, dans la soirée du 6 janvier. Face aux images hors norme du Congrès américain envahi par des militants, plusieurs comptes influents de la complosphère d’extrême droite ont défendu la thèse selon laquelle certains d’entre eux étaient, en réalité, des antifascistes payés par le milliardaire George Soros pour infiltrer le mouvement et dégrader son image publique – un argument déjà avancé pour se dédouaner des violences commises lors des manifestations anti-Black Lives Matter. Mais l’analyse de leur profil ne laisse aucun doute : il s’agit de figures profondément ancrées à l’extrême droite de l’échiquier politique américain, bien connues des organismes de veille des discours haineux. Jake Angeli, figure de la mouvance complotiste QAnon

Ella Adoo-Kissi-Debrah, 9 ans, « tuée » par la pollution de l’air Des années que la question hantait les nuits et les jours de Rosamund Adoo-Kissi-Debrah : « La pollution de l’air a-t-elle tué ma fille ? » La justice britannique a fini par y apporter une réponse claire : oui, « la pollution de l’air a contribué au décès d’Ella ». Dans une décision sans précédent rendue mercredi 16 décembre à Londres, le coroner, officier de police chargé d’établir les causes des morts violentes, a jugé que le décès d’Ella Adoo-Kissi-Debrah le 15 février 2013, à l’âge de 9 ans, n’était pas seulement dû à une insuffisance respiratoire aiguë causée par un asthme sévère, comme l’avait d’abord conclu la justice en 2014, mais le résultat d’une exposition chronique à des niveaux de pollution élevés, liés au trafic routier.

Quand la nouvelle archéologie confronte l’Ancien Testament Depuis quelques années, une nouvelle manière de faire de l’archéologie a sérieusement mis en doute la vision traditionnelle de l’histoire biblique, surtout celle de l’Ancien Testament. Comment comprendre, à la lumière de la nouvelle archéologie, les grands événements racontés par la Bible comme les déplacements des patriarches, l’esclavage en Égypte, la libération, puis la conquête du pays de Canaan? En effet, les rapports de fouilles n’ont trouvé aucune trace de l’esclavage ou de la sortie d’Égypte d’un groupe hébreu. Les villes dont la Bible raconte la destruction, comme Jéricho, n’étaient pas habitées à l’époque attribuée au récit. Même la royauté de David et Salomon est remise en question. Ces questions, l’exégète Hervé Tremblay, professeur d’Ancien Testament au Collège universitaire dominicain d’Ottawa, a tenté d’y répondre durant le séminaire en ligne qu’il a animé le 25 novembre sur le thème «Les origines d’Israël à la lumière de la Bible et de la nouvelle archéologie».

La France pourrait connaître un climat extrême à la fin du siècle Des pics de température frôlant les 50 °C, des vagues de chaleur longues et intenses, des nuits tropicales… C’est la surchauffe que connaîtra la France à la fin du siècle si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas drastiquement réduites. Voilà la partie la plus alarmante des nouvelles projections climatiques pour la métropole au XXIe siècle publiées par Météo France, lundi 1er février, auxquelles Le Monde a eu accès en exclusivité. Pour réaliser ce travail, Météo France a sélectionné et analysé trente simulations du climat futur faites sur l’Europe, en collaboration avec l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) et le Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs). Il en résulte un vaste jeu de données, intitulé Drias, brossant les possibles du climat en France métropolitaine pour trois périodes (2021-2050, 2041-2070 et 2071-2100) en fonction de trois scénarios d’émissions de gaz à effet de serre.

La pandémie plonge un million d'enfants dans l'insécurité alimentaire au Royaume-Uni : l'UNICEF est appelée à la rescousse, du jamais vu La pandémie a plongé près d'un million d'enfants dans l'insécurité alimentaire rien qu'au Royaume-Uni : l'UNICEF vole à leur secours, du jamais vu dans l'histoire de l'agence de l'ONU. Ce n'est pas dans un pays en guerre que l'UNICEF vient d'être appelée à la rescousse mais bien dans le 5e pays le plus riche au monde, le Royaume-Uni. Dans ce pays, où le PIB a chuté de plus de 10%, à cause de la pandémie, les inégalités se creusent et trois enfants sur 10 se trouvent aujourd'hui en insécurité alimentaire soit 2,4 millions de jeunes. Derrière ces chiffres, se cachent des choix cornéliens, au quotidien : se nourrir ou se chauffer, se soigner ou s'habiller.

Emmanuel Macron veut réformer la Constitution pour y intégrer la préservation de l’environnement Emmanuel Macron a été applaudi à trois reprises lors de sa rencontre avec les membres de la convention citoyenne pour le climat, lundi 14 décembre, au Conseil économique, social et environnemental (CESE). Quand il est arrivé à 17 heures, par courtoisie républicaine, puis quand trois heures plus tard, il a tranché en faveur de la proposition de mettre en place des chèques alimentaires pour aider les moins favorisés à se tourner vers une alimentation durable et, enfin, avec entrain, par les 70 conventionnels présents (55 autres étaient en visioconférence), quand il a annoncé sa volonté de soumettre à référendum l’intégration de la préservation de l’environnement et de la biodiversité dans l’article 1 de la Constitution. C’était l’une des 149 propositions de la convention parmi les plus emblématiques, qui proposait d’ajouter à la Constitution que « la République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et lutte contre le dérèglement climatique ».

6ème villes du futur par caroline.michea sur Genially Les villes du futur Comment imaginer les villes de demain ? Travail proposé par Mme Michéa Vous allez être dans la peau d'un enquêteur... Certains éléments sont interactifs.Vous pourrez faire ce travail en plusieurs fois grâce au sommaire qui vous permettra d'accéder aux différentes étapes.Attention pour passer d'une étape à une autre, il vous faut découvrir des mots de passe, notez-les sur votre cahier pour pouvoir accèder aux différentes étapes sans avoir à tout recommencer !

Après des négociations tendues, les eurodéputés adoptent la nouvelle politique agricole commune C’est une étape cruciale pour l’agriculture européenne de demain. Le Parlement européen a adopté, vendredi 23 octobre, la prochaine politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne (UE), avec notamment des obligations environnementales accrues pour les agriculteurs, provoquant la colère d’organisations non gouvernementales (ONG) écologiques et d’eurodéputés qui jugent ces propositions insuffisantes compte tenu des enjeux climatiques. Les trois rapports constituant la future PAC ont été adoptés à une large majorité, en dépit d’incertitudes sur l’issue du vote. Les ministres des 27 Etats membres s’étaient, eux, mis d’accord sur leur feuille de route. Désormais, sur la base de leurs propositions respectives, eurodéputés, Etats et Commission européenne devront négocier et trancher d’ici au début de 2021 sur les règles qui s’appliqueront à partir de 2023. Article réservé à nos abonnés Lire aussi La France présentera son plan stratégique agricole en 2021

Reconnaissance par la France de l’assassinat d’Ali Boumendjel. Conformément à la mission que le Président de la République lui avait confiée, Benjamin Stora a remis, le 20 janvier dernier, son rapport sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie. Parmi ses préconisations figure la reconnaissance par la France de l’assassinat d’Ali Boumendjel, avocat et dirigeant politique du nationalisme algérien. Ali Boumendjel est né le 23 mai 1919, à Relizane, dans une famille riche en talents, imprégnée de voyages, de culture et de combats politiques. Son père, instituteur, lui transmit le goût des savoirs.

Related: