background preloader

Utiliser les sciences cognitives pendant le confinement

Utiliser les sciences cognitives pendant le confinement
Comment favoriser les apprentissages à la maison suite à la fermeture des établissements scolaires ? Éléments apportés par le groupe Education et Sciences cognitives - Académie de Versailles Présentation du contexte et du projet Face à la situation inédite que nous vivons, nous avons à cœur de remplir au mieux nos missions, et d’organiser et d’accompagner les apprentissages de tous les élèves. Nous devons accepter qu’il ne s’agît pas de reproduire à la maison la même chose qu’en classe et que nous sommes dans l’incapacité de faire tout ce que nous aimerions faire. Face à la situation inédite que nous vivons, les connaissances sur le fonctionnement du cerveau et les apprentissages nous aident à choisir des stratégies pédagogiques efficaces avec les contraintes actuelles. Références scientifiques Entrer Contributeurs Retour - Caroline Labbé, professeure de lettres, Collège J.Y. BERTHIER J.L., BORST G., DESNOS M., GUILLERAY F. (2018). Les définitions des termes clés (1/2) Suite Les quiz et l'erreur

https://view.genial.ly/5eb029957792df0d45fec455/horizontal-infographic-review-utiliser-les-sciences-cognitives-pendant-le-confinement

Related:  ATTENTION ET CONCENTRATIONContinuité pédagogique par @BideuxCCerveau et cognisciencesRéflexion autour de la continuité pédagogique et l'enseignement à distanceApprendre avec les neurosciences

Article "L’impact du confinement sur les capacités d’inhibition" (d'O.Houdé) Le déconfinement, exercice intelligent de contrôle inhibiteur ? Olivier Houdé professeur de psychologie à l’Université de Paris membre de l’Académie des sciences morales et politiques Tribune publiée le 15 mai 2020 par le magazine Cerveau & Psycho Le confinement a beaucoup sollicité une zone située à l’avant de notre cerveau, le cortex préfrontal. Confinement et continuité pédagogique Présentation du dispositif mis en place Depuis la fin 2019, le coronavirus s'est répandu progressivement partout dans le monde. Lundi 16 mars, le Président de la République française, Emmanuel Macron a pris des mesures sans précédent. Le confinement est acté. Les écoles, collèges, lycées et universités sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Du jour au lendemain, il a fallu mettre en place une nouvelle organisation pour poursuivre les cours à distance. Pour ma part, j'ai opté pour les classes virtuelles à raison de 3 séances d'1 heure par semaine et par niveau (regroupement des classes d'un même niveau).

Cerveau, mode d'emploi by jerome.hubert123 on Genially Des vidéos pour expliquer le fonctionnement du cerveaulorsqu’il apprend. Thèmes Liste Non, vous n’êtes pas visuel ou auditif… Pour en finir avec les neuromythes ! Qui n’a pas déjà entendu l’affirmation voulant qu’on utilise seulement 10 % de notre cerveau ? Qu’écouter la musique de Mozart rend plus intelligent ou que tout se joue avant l’âge de 3 ans ? Que les personnes « cerveau droit » sont plus créatives ? Une autre idée très répandue prétend que l’on est soit visuel, auditif ou kinesthésique (plus sensible au toucher) et que nous apprenions mieux selon ces « styles »… Toutes ces affirmations sont en fait des neuromythes : des fausses croyances sur le cerveau et l’apprentissage, dont aucune n’est scientifiquement fondée. Bref, vous avez autant de chances de recevoir la visite de la Fée des dents que d’apprendre plus vite à peindre un coucher de soleil soi-disant parce que vous êtes une personne « visuelle » !

Troubles du comportement-Comment valoriser les progres scolaires et comportementaux Objectif : Savoir valoriser ses élèves[modifier | modifier le wikicode] Valoriser ses élèves en 9 points[modifier | modifier le wikicode] Ces élèves ont une image d’eux-mêmes extrêmement abîmée, altérée. Certains travaux tendent aujourd’hui à montrer que les troubles du comportement sont très souvent associés à une dépression profonde.

Article "La Slow Education" Ou « à la bonne vitesse » en français. Ce concept que j’ai découvert dans le livre de Carl Honoré s’applique à tous les domaines de la Slow Life, y compris dans celui de l’éducation. C’est la Slow Education. Que ce soit au niveau parental ou à l’école, l’idée est de personnaliser l’approche en fonction des aptitudes et des rythmes de chaque enfant / élève. La Slow Education prône pour une alternance des rythmes entre temps plein, éducatif, temps mort, contemplatif, repos… Les élèves doivent reprendre le contrôle de leur processus d’acquisition. Au sein de la famille, on parlera plus souvent de Slow Parenting.

Sketchnoting pour apprendre et travailler - RÉCIT FGA-11 « Sketchonoter » ou l’art de prendre des notes différemment Alors que le débat qui entoure le choix de prendre des notes à l’ordinateur ou à la main est toujours d’actualité, le besoin de prendre des notes de manière à bien assimiler et représenter l’information persiste. Peut-être avez vous déjà côtoyé des personnes qui prennent des notes de différentes manières : uniformément avec un seul crayon, en utilisant plusieurs crayons de couleurs différentes, en écrivant le plus possible ou en n’écrivant que des mots clés.

Ecoles du Bonheur - Laboratoire BONHEURS - EA 7517 Le label « école du bonheur » est attribué par le laboratoire BONHEURS de l’université de Cergy-Pontoise. Il distingue les établissements qui mettent en place des dispositifs relevant du bien-être et de la qualité de vie des élèves et des enseignants. Les dispositifs La démarche n’impose aucun dispositif venu d’en haut. Elle privilégie la confiance faite au terrain. On peut penser au journal de gratitude, dans lequel l’élève est conduit à écrire ce qu’il apprend des autres ou aux démarches d’amélioration du climat scolaire et de la qualité de vie : aide à l’orientation, à la confiance en soi, à la gestion des émotions, mentorat, activités théâtrales, éducation à l’empathie, pratique du yoga adaptée aux plus jeunes...

Qui sommes-nous? Nous sommes une importante équipe d’acteurs de l’Education et de la formation en milieu scolaire, motivés par l’application des sciences cognitives. Notre objectif : améliorer l’apprentissage et réduire la difficulté scolaire. Notre action : informer et sensibiliser, expérimenter et nous maintenir en contact avec la recherche. L’équipe Derrière « Sciences Cognitives, Comment changer l’Ecole », travaillent un noyau rapproché de plus de vingt personnes, tous acteurs de l’apprentissage dans des fonctions diverses : Professeurs expérimentateurs en établissementDont plusieurs formateurs habilités par les rectorats pour animer des stages-établissementsFormateurs en EspéUn chef d’établissementUn Inspecteur IA-IPRFormateurs et responsables d’ingénierie de formation à l’Ecole des Transmissions de l’Armée de TerreResponsables de formation d’adultesUne Doctorante en sciences cognitivesJean-Luc BERTHIER, Animateur de l’Equipe.

Related: