background preloader

Covid-19 : quel impact pour les entreprises en difficulté ? #2

Covid-19 : quel impact pour les entreprises en difficulté ? #2
A la suite de notre précédent Flash info, l’Etat continue de construire son dispositif de lutte conjoncturel contre les impacts économiques de la pandémie de Covid-19. Adaptation du droit des entreprises en difficulté Ainsi, le 23 mars a été adoptée la loi n° 2020-290 d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Cette loi habilite le Gouvernement à légiférer par ordonnances pour aménager, notamment, le droit des entreprises en difficulté. La loi retient une version plus large de l’habilitation que celle figurant dans les projets précédents : il n’est plus question de se concentrer prioritairement sur le traitement préventif des conséquences de la crise mais plus simplement « d’adapter les dispositions du livre VI du Code de commerce […] afin de prendre en compte les conséquences de la crise sanitaire pour les entreprises […]. ». Fonds de solidarité Ces points restent à confirmer à la lumière de l’ordonnance et du décret à venir Report des loyers et autres factures

https://cms.law/fr/fra/news-information/covid-19-et-traitement-des-difficultes-des-entreprises-2

Related:  COVID-19 - entreprises en difficultéGestion des risques - COVID en entreprise1.VEILLE ECONOMIQUEL'incidence du Covid 19 sur l'évolution de la société1.VEILLE FINANCIERE

Covid-19 : quel impact sur l'économie mondiale ? Selon les prévisions de Lombard Odier, à cause de l’épidémie du coronavirus Covid-19, au titre de l’année 2020 le PIB chinois devrait passer d’un peu moins de 6% en glissement annuel à tout juste 3,9%. Covid-2019 : le transport maritime et l’industrie automobile lourdement impactés Le coronavirus Covid-19 circule depuis moins de deux mois, mais déjà, des impacts sur l’économie (et donc les marchés financiers) se dessinent. Selon les données obtenues par le cabinet Kearney, à l'heure actuelle l'industrie automobile chinoise est toujours à moins de 50% de ses taux de production d'avant virus. Alors que certains fournisseurs de pièces chinois ont repris partiellement leurs activités, tous les principaux fournisseurs automobiles, en particulier à Wuhan, ont reporté cette reprise. Sur la dernière quinzaine, seulement 5.000 véhicules pour particuliers ont été vendus, contre 60.000 sur cette même période en 2019.

Covid-19 : quel impact pour les entreprises en difficulté ? Confronté à une crise sans précédent, à des mesures littéralement exceptionnelles (confinement, limitation des activités économiques aux besoins essentiels de la vie courante, etc.), le tissu économique est durement éprouvé. Deux types de réponses sont à la disposition des chefs d’entreprise, l’un conjoncturel et l’autre structurel. D’un point de vue conjoncturel, l’Etat français a réagi avec célérité via de nombreux dispositifs d’urgence : faculté de suspension des paiements des principales dettes fiscales et sociales des entreprises, recours facilité au chômage partiel et éventuellement remises des impositions pour les PME en difficulté. Dans la continuité de ces mesures, l’Etat a annoncé que sera instaurée à très bref délai, outre la suspension de leurs impôts et cotisations sociales, la suspension de l’exigibilité des factures d’eau, de gaz, d’électricité et de loyers pour les PME en difficulté.

L’épidémie de Covid-19 pèse sur l’économie mondiale Alors que le virus se propage en dehors de la Chine, l’activité économique est de plus en plus impactée et les marchés financiers sont à la baisse. À ce stade, un chiffrage précis de l’impact de l’épidémie reste néanmoins très difficile. Coronavirus : les marchés financiers secoués Les craintes liées au Covid-19 ont entraîné un plongeon des indices boursiers. Le CAC 40, malgré un léger rebond ces derniers jours, a perdu 12 % depuis son plus haut de la mi-février. Les principaux marchés boursiers mondiaux ont suivi une tendance similaire.

Coronavirus : « Les difficultés financières des PME et des ETI pourraient devenir rapidement intenables » Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de se propager, la menace d’un effondrement économique global fait craindre le pire pour les entreprises. Pierre-Antoine Dusoulier, CEO d’iBanFirst, analyse les conséquences possibles de la pandémie sur l’économie mondiale. Quel sera l’impact économique de la pandémie pour la France ? Du fait de la contraction du PIB au quatrième trimestre 2019, la France pourrait déjà être en récession au moment où nous écrivons. Le gouvernement table désormais sur une baisse de 1 % du PIB cette année, contre une estimation initiale à +1,3 %. Le Covid-19 fait trembler l’économie La dissémination du nouveau coronavirus va brutalement freiner l’économie mondiale dont la croissance ne devrait pas dépasser 2,4% cette année dans le meilleur des cas, a averti hier l’OCDE (voir en infographie). L’organisation internationale précise que son scénario principal est celui d’une crise sanitaire atteignant son pic en Chine durant le premier trimestre 2020 et pour laquelle les foyers dans d’autres pays restent contenus. La Chine héberge aujourd’hui plus de 20% de l’industrie mondiale, contre moins de 8% en 2002, un an avant l’épidémie de Sras, tandis que sa part dans le PIB mondial est passée de 6% à plus de 16%.

La crise de la COVID-19 menace la stabilité financière (Photo : MF3d/iStock by Getty Images) Tobias Adrian et Fabio Natalucci le 14 avril 2020 La pandémie de COVID-19 a provoqué une crise humaine et sanitaire sans précédent. Les mesures qui s’imposent pour endiguer le virus ont entraîné un ralentissement économique. À ce stade, de grandes incertitudes entourent la gravité et la durée de ce dernier. Dossier : COVID-19 : quels impacts économiques Page crée le 20/03/2020, dernières mises à jour le: - 09/04/2020 rajout 6 articles (avec 1 nouvelle rubrique) - 08/04/2020 rajout 7 articles (avec 1 nouvelle rubrique) - 07/04/2020 rajout 5 articles - 06/04/2020 rajout 1 article - 05/04/2020 rajout 5 articles - 03/04/2020 rajout 3 articlesLes derniers articles sont mis en début de chaque partie Sommaire1 – Les dossiers qui proposent une synthèse2 – Les prévisions économiques et financières3 – Les situations nationales4 – Le rôle de l’Union européenne5 – Les débats de politique économique6 – Impacts sectoriels7 – Impacts sur les échanges internationaux8 – Impacts sur la transition environnementale9 - Situations des économies en développement10 - Données sanitaires11 - Économie politique des épidémies12 - Travaux de recherche en économie13 - politiques sanitaires14 - Impact social 1 – Les dossiers qui proposent une synthèse 2 - Les prévisions économiques et financières

Croissance : l’économie française a accusé un plongeon historique en mars... L'impact sur l'économie française de la propagation du coronavirus et des mesures de confinement a été pour le moins spectaculaire. En France, en version définitive, l'indice des directeurs d'achat (IHS) pour le secteur des services est ressorti en mars en nette baisse à 27,4 après 52,5 en février et une version "flash" de 29. L'indice composite, qui intègre l'activité dans les services et l'industrie, s'est établi, lui, à 28,9 après 52 en février et une version "flash" de 30,2. Covid-19 : des entreprises en difficulté Avec la propagation du Covid-19, de nombreuses entreprises en France voient leur activité tourner au ralenti. Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : Vidéo suivante dans 5 secondes Avec la propagation du Covid-19, de nombreuses entreprises en France voient leur activité tourner au ralenti.

Télétravail : quels effets sur la productivité ? Le recours au télétravail s’est accru soudainement et massivement au printemps 2020 à l’occasion des mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Dans de nombreux pays, cette nécessité a levé des freins à la fois culturels, techniques et parfois réglementaires, liés à cette pratique. En France, plus du quart des travailleurs ont été concernés alors qu’ils étaient moins de 3% à travailler à domicile au moins un jour par semaine en 2017 selon la DARES. Des études qualitatives menées auprès des entreprises et des salariés suggèrent qu’une fois les mesures de confinement complétement et définitivement abandonnées, il est probable que l’on revienne à un niveau supérieur à celui d’avant crise. Des effets contrastés sur la productivité Les évaluations disponibles des effets du télétravail sur la productivité aboutissent à des résultats contrastés.

Les Français doivent s'attendre à une baisse de pouvoir d'achat après le confinement, selon l'industrie agroalimentaire... Les entreprises de l'agroalimentaire pourraient à terme répercuter des hausses de coût liées à l'augmentation des prix des matières premières, à la maintenance des outils de production ou à l'achat d'équipements de protection pour les salariés. Pour l'instant, les industries agroalimentaires absorbent le choc. Mais la crise du coronavirus pourrait bien faire monter les prix à la caisse, préviennent-elles, dégradant ainsi le pouvoir d'achat des Français.

Mémo pour Télétravail Version 0.3 - 2020/03/20 Préambule Nous vivons actuellement une situation exceptionnelle. La crise de 2020 est-elle vraiment comparable à celle de 1929 ? A l’instar des autres grandes Bourses de la planète, Wall Street a accusé un krach historique sur février-mars. Aux États-Unis, sur la seule séance du 16 mars dernier, le Dow Jones a dégringolé de 12,90%. “Hormis le krach historique du 19 octobre 1987, cette chute dépassait de peu la baisse du 28 octobre 1929 (-12,8%) et celle du 29 octobre 1929 (-11,7%), deux journées noires à Wall Street. Quelques jours plus tard, la Bourse de New York rebondissait de 11,37%, sa plus forte hausse depuis les années 30”, relève à cet égard John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud .

Ressources Emploi, entreprises - Résovilles Menu Rechercher Fermer

Related: