background preloader

Est-il possible de diffuser une lecture d'un texte sous droits sur les réseaux ?

Est-il possible de diffuser une lecture d'un texte sous droits sur les réseaux ?
En période de confinement, les bibliothécaires s'interrogent : confinés comme le reste de la population, mais cherchant à maintenir un lien social et culturel avec les usagers, nombre d'entre eux veulent assurer des lectures à voix haute sur les réseaux sociaux. Mais le flou juridique autour de cette pratique persiste, et oblige à consulter chaque éditeur, pour obtenir une autorisation. (photo d'illustration, Dejan Krsmanovic, CC BY 2.0) Depuis quelques jours, les forums et autres réseaux de professionnels de la lecture publique bouillonnent : dans quelles conditions est-il possible de réaliser et, surtout, de diffuser la lecture à voix haute d'une œuvre sous droits ? All by mySCELF Les interrogations des bibliothécaires reflètent l'insécurité juridique que craignait l'Association des Bibliothécaires de France depuis l'arrêt par la Société Civile des Éditeurs de Langue Française (SCELF) de la perception des droits liés à la lecture à voix haute à un niveau collectif.

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/est-il-possible-de-diffuser-une-lecture-d-un-texte-sous-droits-sur-les-reseaux/100047

Related:  Droits d'auteurActualitésPUBLIER : droits, plagiat, outils...

Le soupçon de plagiat fait tomber la directrice de l’école de journalisme de Sciences Po L’accusation de plagiat lui aura été fatale. La directrice exécutive de l’école de journalisme de Sciences Po, Agnès Chauveau, a été remerciée. Le directeur de l’école Bruno Patino l’a annoncé aux étudiants lors de la réunion de rentrée, mercredi 21 janvier. #ConfinementLecture : des éditeurs offrent des livres numériques et audio La société de diffusion spécialisée dans le livre numérique et le livre audio e-Dantès lance avec 14 éditeurs partenaires le site internet confinementlecture.com. Comme son nom l’indique, celui-ci offre à tous la possibilité de bénéficier des plaisirs de la lecture tout en respectant les consignes sanitaires de confinement généralisé, avec un catalogue en accès libre. Photo d'illustration - ActuaLitté (CC BY-SA 2.0) Avec confinementlecture.com, les lecteurs auront accès à un catalogue de livres audio et numériques téléchargeables gratuitement pendant la période du confinement liée au Coronavirus. Les 14 éditeurs partenaires de l’initiative y proposeront une sélection de 30 livres numériques et de 5 livres audio gratuits, ainsi que des opérations promotionnelles thématiques.

Savoirs CDI: Droit à l'image et droit de l'image L’utilisation croissante de l’informatique et de l’internet implique une utilisation croissante d'images confectionnées par les établissements ou captées par scanner ou réseau. Introduction Le cadre juridique touchant l’image est complexe, car il fait intervenir plusieurs corpus juridiques : droit pénal, droit civil, droit de la propriété intellectuelle, droit administratif. Les responsables pédagogiques et juridiques des établissements doivent tenir compte de l’ensemble des interactions entre les acteurs du système pour garantir l’institution et ses responsables, ainsi que les usagers du service, dans leurs droits. Il s’agit donc de définir les connaissances à avoir pour développer une culture professionnelle par rapport à l’utilisation d’images, celle-ci ne se faisant pas uniquement dans le cadre des technologies de l’information. Les technologies de l’information n’ont dans les faits rien et tout modifié.

Plagiat - Université Angers Pour lutter contre le plagiat, l’Université d'Angers mise sur la pédagogie. La propose notamment des formations sur l'utilisation des sources et des citations. Et vous, vous en êtes où avec le plagiat ? Mais au fait, c'est quoi le plagiat ?C'est le fait de s'approprier les idées ou les mots de quelqu'un d'autre en les faisant passer pour les siens. Le prêt numérique en bibliothèque va bon train au Québec Au Québec, la population est majoritairement confinée à la maison et les bibliothèques publiques ont tiré le rideau pour une période indéterminée à cette heure. Les établissements restent cependant au service de la communauté grâce aux ressources sur la toile. Le prêt numérique ne s’est d’ailleurs jamais aussi bien porté, en témoignent les résultats de Pretnumerique.ca qui enregistre 265.021 emprunts sur le seul mois de mars 2020, soit 100.000 de plus que la moyenne mensuelle de l’année dernière. pixabay license

Projection d'une vidéo Youtube dans le cadre d'une conférence Vous souhaitez diffuser une vidéo Youtube lors d'une conférence et vous vous demander si vous pouvez le faire dans le cadre de l'exception pédagogique. Tout d'abord, vous ne précisez pas quel sera le public de la conférence que vous organisez, mais sachez que s'il s'agit d'une conférence grand public ou s'adressant à des stagiaires de formation continue, l'exception pédagogique ne s'applique pas : Dans le cas où votre public serait concerné par l'exception pédagogique, voici ce qu'indique Anne-Laure Stérin dans le Guide pratique du droit d'auteur (page 433) : Droits d’auteur de la presse : Google engage un bras de fer Cela sonne comme une déclaration de guerre, aux yeux du secteur des médias et des politiques français. Google ne veut pas payer pour le droit voisin créé pour la presse par la directive européenne sur le droit d’auteur, adoptée le 26 mars. Alors que la France a été le premier pays à transposer ce texte, dès le 23 juillet, le leader de la recherche en ligne a annoncé, mercredi 25 septembre, qu’il changeait les règles d’affichage de ses services : par défaut, les pages ne montreront désormais plus d’extraits d’articles ou de photos miniatures, mais seulement les titres et les liens (adresse URL), sauf si les éditeurs donnent leur autorisation.

Comment les archivistes de la BNF sauvegardent la mémoire du confinement sur Internet Depuis le 17 mars, date à la laquelle la France a été placée en confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus, les archivistes du Web français de la bibliothèque nationale de France (BNF) compilent une somme de documents en ligne en rapport avec le Covid-19, et l’impact qu’il a eu dans la vie quotidienne des internautes français. A terme, cette collecte permettra aux chercheurs d’enquêter et de retrouver des archives Internet qui auraient pu disparaître. « Fin janvier, l’équipe permanente avait commencé à s’intéresser au coronavirus en France dans sa veille habituelle notamment via les premiers hashtags francophones qui apparaissaient comme #JeNeSuisPasUnVirus qui dénonçait la stigmatisation de la communauté asiatique, explique Benoît Tuleu, mais le fait que la population soit confinée du jour au lendemain tout en restant très connectée nous paraissait inédit et nécessairement intéressant à archiver pour les études dans le futur. »

Accord Education Nationale - Société des auteurs Note introductive Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et la conférence des présidents d'université (CPU) ont conclu, le 22 juillet 2016, un nouveau protocole d'accord avec les sociétés d'auteurs représentant les titulaires de droits pour l'utilisation et la reproduction des livres, des œuvres musicales éditées, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche. Cet accord couvre la période 2016-2019 et reprend les dispositions de l'accord du 6 novembre 2014 en en simplifiant la mise en œuvre par les utilisateurs. Ces derniers n'ont plus à se référer systématiquement à une liste des œuvres figurant sur le site du Centre français d'exploitation du droit de copie (CFC). Plus précisément, l'accord définit les conditions de mise en œuvre de l'exception pédagogique et autorise certains usages n'entrant pas dans le champ de cette exception. Entre

Plagiat : Gad Elmaleh En début d'année, la chaîne YouTube CopyComic avait publié une vidéo montrant des similitudes importantes entre certains sketchs de Gad Elmaleh et d'autres humoristes. "Je ne le referais pas, mais je ne le regrette pas parce que je n'ai jamais été dans une démarche malicieuse." Dans Le Parisien, l'humoriste Gad Elmaleh est revenu sur les accusations de plagiat qui le visaient, mardi 24 septembre. "Oui, je me suis inspiré de gars, oui, j'ai chopé ça. Voilà, au moment où le stand-up arrivait, avec ma génération, on s'est inspiré des Américains", raconte-t-il au quotidien. En début d'année, la chaîne YouTube CopyComic avait frappé un grand coup avec une vidéo montrant des similitudes importantes entre certains sketchs de Gad Elmaleh et d'autres humoristes, souvent anglo-saxons comme Louis CK et son idole, Jerry Seinfeld.

Related: