background preloader

Le pouvoir de l’amour

Le pouvoir de l’amour
Je vous remercie pour cette œuvre encore une fois très intéressante. Je voulais toutefois revenir sur une notion dont je me suis demandé si elle était juste. Vous parlez de « répartition du travail émotionnel ». Est-ce vraiment une question de répartition ? L’idée de répartition suggère que quand l’un prend en charge une partie de ce travail, l’autre s’en voit déchargé. Mais est-ce vraiment comme ça que cela se passe ? Il me semble plutôt pour que vous plaidiez pour que les hommes investissent davantage le « travail émotionnel », mais au final, je ne suis pas sûr que ça décharge les femmes d’une quelconque charge (Si votre conjoint fait preuve de cette attention pour autrui, vous ne ferez pas moins attention à autrui). Ceci étant dit, je souscris totalement à l’idée qu’il y a un intérêt, en particulier pour les femmes (mais aussi pour les hommes comme vous le soulignez) à ce que leurs conjoints fassent plus attention que ça soit à elles, aux enfants ou, plus généralement aux autres.

https://emmaclit.com/2020/03/22/le-pouvoir-de-lamour/

Related:  Stéréotypes de genre et socialisationbandes dessinéesFeminisme

Le couple ou les convictions, une féministe hétéro aura difficilement les deux Temps de lecture: 9 min «Dans la voiture, cinq minutes avant d'arriver, je me disais “c'est pas possible qu'il l'ait pas fait, c'est pas possible”, “s'il l'a pas fait, t'inquiète pas, te mets pas en colère, sois pas trop déçue”. Quand je rentrais du travail à 21 heures, qu'il n'avait pas fait à manger et était devant son ordi, pour moi, c'était terrible. J'allais dans la chambre, je claquais la porte, j'avais juste super envie de pleurer –ça arrivait d'ailleurs», raconte Alice*, 23 ans, professeure des écoles.

Livres en PDF et licences libres pour temps confinés – Éditions FLBLB En cette période inédite, certain·e·s risquent d’épui­ser trop vite le contenu de leur biblio­thèque. En atten­dant que les librai­ries ré-ouvrent, et que reviennent nos liber­tés d’al­ler et venir, nous avons décidé de publier ici des PDF inté­graux de certains de nos livres, sous licence libre, avec l’ac­cord de leurs autrices et auteurs : Le contenu de ce billet évoluera au fil des semaines pour enri­chir l’offre de livres de FLBLB lisibles sur écran, au moins le temps du confi­ne­ment. Tous ces titres sont dispo­nibles en librai­ries. Certains ont déjà fait l’objet de publi­ca­tions inté­grales en ligne, par épisodes, sur Media­part ou Lundi Matin. On compte sur vous pour savoir retrou­ver vos titres préfé­rés en librai­ries quand celles-ci rouvri­ront et auront bien besoin de vos sous (nous aussi).

"Les femmes en blanc" font la Une de Spirou La rédaction a mis Les femmes en blanc, série de Cauvin et Bercovici, à la une de son numéro du 13 mai afin de saluer le travail des soignants. Pour son numéro du 13 mai, le journal Spirou proposera une couverture aux couleurs a des Femmes en blanc, la célèbre série de Cauvin et Bercovici. Le 42e tome de la série, La radio de la méduse (Dupuis) est attendu le 10 juillet en librairie. "Il nous semblait essentiel de rendre hommage à ces femmes et hommes en blanc qui plus que jamais méritent tous nos applaudissements" explique l'éditeur. Pour mieux reconnaître leur travail, sous-titré "des applaudissements pour les soignants", le dessinateur a mis au premier plan une infirmière aux allures de Rosie la Riiveteuse, icône féministe et symbole du rôle économique joué par la femme pendant la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis.

Pour que les petites filles puissent être et aimer ce qu’elles veulent, sans qu’on les emmerde (parties 1 et 2) – Maman, rodarde ! Comme promis, voici la version fille des dépliants d’autodéfense antisexiste. J’avais envie d’aborder teeeellement de thèmes, j’ai trouvé tant d’exemples géniaux, que je me suis retrouvée avec 22 dépliants à mettre en page ! La première partie inclut les thèmes suivants : les voitures, le foot, les poils, les cheveux courts et rasés, la couleur bleue, les vêtements d’homme, le lesbianisme, la bisexualité, les vagins et les utérus, les femmes sans enfant.Vous pouvez accéder au pdf à imprimer en cliquant sur ce lien. Dans la deuxième partie, vous retrouverez les mathématiciennes et autres scientifiques, les astronautes, les informaticiennes, les gameuses, les aventurières, les femmes pirates, les filles qui se battent et qui font la guerre, les cheffes d’État et de grandes entreprises. Bref, un beau panel de meufs super badass !

Des quiz BD pour vous occuper en famille durant le confinement — Éditions Le Lombard Pour vous amuser pendant ce confinement, Le Lombard vous propose toutes les semaines un quiz ! À faire entre amis, en famille, voire tout(e) seul(e). Comme il en faut pour tout le monde, vous pouvez retrouver des quiz sur des séries pour les adultes et pour les enfants. Le Féminisme militant illustré par María María Acha-Kutscher L’illustratrice María María Acha-Kutscher affiche des femmes militantes qui font entende leurs voix dans les luttes politiques. María explique que son travail se concentre sur la femme, sur « son histoire, ses luttes pour l’émancipation et l’égalité, et la construction culturelle de la féminité. » La dimension politique de son travail joue un double rôle : « produit artistique en lui-même » et « instrument qui couvre un besoin social et … contribue aux transformations politiques « . Son travail comprend des illustrations, mais elle ne se limite pas à un milieu particulier. Elle a également co-dirigé un projet d’art expérimental, Anti Museo [traduit par Anti-musée]. Acha-Kutscher est née à Lima au Pérou et vit actuellement à Madrid en Espagne.

Les stéréotypes de genre - Corpus - réseau Canopé Cette séquence peut être utilisée dans le cadre des programmes de 1res S, ES et L.La notion de stéréotypes de genre peut être abordée par un débat précédé d’un questionnement sur la définition d’un stéréotype et sur l’existence de stéréotypes autour de l’identité sexuelle. Huit adaptations de bandes dessinées en podcasts - Radio De “Tintin” au “Chat du rabbin” en passant par les “Frustrés” de Brétécher, découvrez les adaptations sonores, souvent très réussies, de huit bandes dessinées. De la bande dessinée à la radio ? C’est possible, et même souvent réussi. Des grands classiques du franco-belge à des albums plus contemporains, petit tour d’horizon d’adaptations audio à savourer. “Tintin”

SF : une littérature de genres ? Comment les autrices.teurs se servent-iels de la SF pour dénoncer le patriarcat ? Qu’est-ce que le manifeste cyborg ? Comment la métaphore de la cyborg permet-elle la critique des catégorisations de nature et de genre et le développement du SF post-genre ? Quelle est la place des femmes dans la SF ?

La socialisation culturelle sexuée des enfants au sein de la famille Des stéréotypes de sexe décrits dans Du côté des petites filles (Belotti 1973) aux travaux portant sur les pratiques de loisirs sportifs (Menesson 2006) ou culturels (Livingstone 1999 ; Pasquier 1999 ; Détrez 2003 ; Muller 2005 ; Octobre 2005 ; Glévarec 2010), les analyses ont mis en évidence le rôle des conditionnements sociaux dans la formation d’attitudes et de représentations de sexe et ont montré que nombre d’entre eux prennent leur source dans l’enfance (Tavan 2003). Chaque sexe est assorti d’une batterie de ‘qualités’ supposées intrinsèques, qu’il s’agit de faire coïncider afin de ‘bien faire’ la fille ou le garçon que les pratiques ou consommations culturelles servent à exprimer. Ainsi : Méthodologie On s’appuie ici sur deux types de données, mobilisées parallèlement :

Erika et les princes en détresse #41 Strip précédent Strip suivant Erika et les princes en détresse #41 des rues rebaptisées avec des noms de femmes par Nous Toutes Partant du constat que moins de 5 % des rues en France portaient le nom d'une femme, le collectif Nous Toutes Lyon a lancé une grande action dans la ville ce mercredi 13 novembre. 350 affiches ont été collées en Presqu'île, 5e, 7e et 8e arrondissements de Lyon pour rebaptiser des rues avec des noms de femmes. L'opération a du être écourtée sur demande des forces de l'ordre, mais "d'autres sessions de renommage sont prévues", assure Nous Toutes Lyon. À chaque fois, un court texte donne des détails sur la vie de la personne présentée. On retrouve ainsi Ada Lovelace, anglaise, pionnière de l'informatique ou bien encore Tamara de Lempicka, peintre polonaise...

Jouets, habits, sports : filles et garçons ne sont pas à égalité Petit garçon à vélo, 2004, et petite fille avec une poupée Corolle, 2011, Paris (A.SEL, M.GIRAULT/SIPA - Montage le Plus) Que les parents emmènent spontanément leur petit garçon au square pour jouer davantage que leur petite fille n’est pas si étonnant. Que ce soit à travers les institutions (la famille, la crèche, l’école jusqu’à l’orientation professionnelle) ou les représentations (livres, médias, manuels scolaires, jeux, pubs, etc.), les enfants vont être poursuivis par des stéréotypes. L’éducation qui leur sera donnée, les sports auxquels on les pousse et même l’orientation professionnelle qu’ils vont choisir (ou plutôt qu’on les incite à choisir) sont différents selon leur sexe. La menace du stéréotype Fille ou garçon, les enfants partent avec un potentiel identique.

Related: