background preloader

#Coronavirus : à fond les fake news ! - Vidéo Actualité

#Coronavirus : à fond les fake news ! - Vidéo Actualité
Le coronavirus n’est pas le seul virus extrêmement contagieux ces temps-ci… Sur les réseaux, un autre d’un genre un peu particulier fait des ravages : les fake news. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, ces fausses infos se propagent sur nos fils d’actualité, en commentaires, jusque dans nos messageries. Zoom vous explique comment les démasquer. Danger des fake news Ces fausses infos peuvent se présenter sous la forme d’un message écrit par un soi-disant médecin. Elles circulent aussi via des photos ou des vidéos postées sur les réseaux. Les journalistes à l’assaut des fake news Des journalistes se sont donnés pour mission de traquer ces fausses informations et de les vérifier. Comment démêler le vrai du faux dans une info ? La journaliste Assma Maad a analysé les 22 minutes de vidéo, argument par argument. « La vidéo dit que le coronavirus d’aujourd’hui a été inventé en 2003. Mobilisation des réseaux contre les fake news Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

https://www.lumni.fr/video/coronavirus-a-fond-les-fake-news

Related:  Débusquer les Fake newsEMI / Lutte contre l'infodémieVous avez dit coronavirus ?Education aux médias et à l'informationfake/hoax

L'histoire vraie des fausses nouvelles Rediffusion de l'émission du 1er avril 2017 Ce fut un grand moment – un moment mémorable en tout cas – dans l’histoire de la communication gouvernementale. Quelques jours après l’intronisation du président américain Donald Trump, sa conseillère Kellyanne Conway, contredite par la presse à propos du décompte de la foule présente à Washington ce jour là, qu’elle gonflait démesurément, expliqua froidement que ce chiffre était impossible à établir et parla, selon une formule immortelle, de « faits alternatifs ».

Épidémie d’infox : des « gestes barrières » numériques à adopter aussi En cette période où l’éducation aux médias et à l’information (EMI) se fait… à la maison, son rôle dans la lutte contre les informations frelatées ou frauduleuses est essentiel. Que ce soit sur les médias de masse ou les médias sociaux et autres messageries instantanées, les infox sont envahissantes, notamment en ce qui concerne le coronavirus. Or, la désinformation sur le coronavirus peut contribuer à aggraver la pandémie mais ne doit pas inhiber notre esprit critique face à une couverture médiatique, qui produit un effet hypnotique inégalé depuis le 11 septembre 2001) tous azimuts. L’éducation aux médias et à l’information permet d’en comprendre les mécanismes, de se doter d’un répertoire de « gestes barrières », et de prévoir l’après-coronavirus, où il faudra bien se poser la question de l’impact de la pandémie sur notre espace public numérique commun. Typologie des infox

[Coronavirus] Les fake news aussi sont contagieuses ! L’épidémie de Covid-19 provoque de nombreuses inquiétudes. Les écoles fermées, le confinement, les problèmes économiques, la recherche de traitements… autant de sujets qui nous questionnent. Toutes ces incertitudes et angoisses entraînent la circulations de nombreuses fausses informations.

Le coronavirus prédit par les Simpson ? - Vidéo Education aux médias et à l'information Depuis le confinement, Justin s’est mis à regarder beaucoup de séries. Mais une vient de sortir du lot : la série animée américaine « Les Simpson ». Accrochez-vous, elle prédirait l'avenir ! Ils auraient même anticipé l'épidémie due au Covid-19 avec trente ans d'avance... Justin fait cette découverte assez incroyable sur Twitter. Selon un tweet, les Simpson auraient prédit le coronavirus en 1993, soit il y a plus de 27 ans !

Un point sur les fake news en général L’expression anglaise « fake news » signifie « fausses nouvelles ». Que désignent les fake news ? Elles désignent des informations fausses, des infos qui, souvent, sont volontairement truquées. L’une des fake news les plus connues est le soutien du pape François à Donald Trump quand il était candidat à la présidence des Etats-Unis. Top 9 des photos truquées les plus connues de l'Histoire, celles qui ont cartonné En tant que génération ultra-connectée, on a vu passer pas mal de fake depuis nos débuts et on sait très bien que cette photo d'un requin dans l'eau lors des inondations dans le sud-ouest, ou cette photo d'Angela Merkel nue à la plage sont des fake. Malheureusement ce n'est pas le cas pour tout le monde et nos oncles s'échangent encore souvent sur facebook ou par chaîne de mail des vieux montages tout daubés qui ne trompent personne, sauf eux. Pourtant ils ne sont pas les premiers à tomber dans le panneau, et les montages photographiques piègent les gens depuis des décennies.

Le vrai/faux du coronavirus - Okapi 100% ADO – Le blog des années collège Dans cette période de crise, les fake news fleurissent partout sur Internet. Okapi t'aide à te repérer dans cet océan d'informations, pour enfin démêler le vrai du faux ! Les fake news sont partagées par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux : les rumeurs et les intox sur le coronavirus sont partout ! À la fin de l'article, retrouve les conseils pour ne pas te faire avoir. Mais d'abord : décryptage de quelques affirmations sur le virus... Manger de l’ail et boire du thé empêche d’attraper le coronavirus

Coronavirus : une contamination par les objets ? - Vidéo Education aux médias et à l'information Quasiment inconnu il y a encore quelques mois, le coronavirus ou Covid-19, parti de la ville chinoise de Wuhan, continue de se répandre d’un continent à l’autre. Les craintes se font de plus en plus ressentir car il semble être partout : sur les mains, les postillons, et pire encore... sur les billets de banque ! Justin Fox mène l’enquête. Le coronavirus sur les pièces de monnaie et les billets de banque : info ou intox? Les Observateurs - France 24 Filmer, Témoigner, Vérifier Intox Aucun article n'a été trouvé DECODER UN OBJET DE CONTROVERSE : L'EXEMPLE DU FILM HOLD-UP by cdi on Genially DECODER UNobjetde CONTROVERSE L'exemple du film "Hold-up" S.Amelineau - M.Bossuyt - S.Geoffroy Stéphane Amelineau, professeur documentaliste Lycée Saint Joseph, Château-ThierryAcadémie d'AmiensMagalie Bossuyt, professeure documentaliste Lycée Jules Fil, CarcassonneAcadémie de MontpellierSandrine Geoffroy, professeure documentaliste Collège Lycée Le Caousou, ToulouseAcadémie de Toulouse Analyse factuelle d'un objet de controverse d'aujourd'hui,le film Hold-up, retour sur un chaos,afin de débattredes questions généréespar cette vidéo. Sorti en ligne le 11 Novembre 2020.Six millions de vues le 23 novembre 2020.

INFO ou INTOX 2020 : Réveillez le détective qui sommeille en vous ! La rédaction des Observateurs de France 24 vous propose neuf minutes de conseils en vidéo pour apprendre à décrypter les fausses images qui circulent sur internet. Avec quelques exemples qui ont marqué l’année 2019 et le début d’année 2020, voici quelques pistes pour mener l’enquête sur internet. Comme tous les ans depuis 2015, la rédaction des Observateurs de France 24 propose un panorama des intox qu’elle a analysées depuis un an avec quatre grandes thématiques. Au sommaire de ce nouveau numéro 2020 (vidéo ci-dessous) : - 30 secondes pour trouver le vrai contexte : on vous explique comment retrouver l’origine d’une photo en moins de 30 secondes avec votre téléphone portable !

INFOGRAPHIES. Coronavirus : morts, hospitalisations, âge des malades... Suivez l'évolution de l'épidémie en France et dans le monde Pour vous donner jour après jour une vision complète de la progression de la pandémie liée au coronavirus en France et dans le monde, nous mettons à votre disposition une série de cartes et de graphiques actualisés quotidiennement. Un an après avoir démarré en France, l’épidémie liée au coronavirus continue de toucher le pays. Pour en observer l'évolution, l'agence nationale Santé publique France et le ministère de la Santé publient des données récoltées notamment dans les hôpitaux et laboratoires de tests, et établissent différents indicateurs chiffrés et territorialisés, tels que le taux d'incidence, les nouvelles hospitalisations ou le taux d'occupation des services de réanimation. La courbe du nombre de cas, elle, doit faire l'objet de précautions, la méthode de comptage et le nombre de tests ayant évolué au fil des mois.

Related: