background preloader

Tutorat et AFEST : deux approches pédagogiques opposées et... complémentaires

Tutorat et AFEST : deux approches pédagogiques opposées et... complémentaires
Il est courant de rapprocher tutorat et AFEST. Dans les deux cas, il s’agit d’une formation au poste de travail. Nombreux sont ceux qui finissent par les confondre. C’est à la fois facile et utile. Pour certains projets de formation faire passer une action de formation de tutorat en AFEST, cela ouvre les portes de prises en charge qui peuvent s’avérer intéressantes. A y regarder de plus près, tutorat et AFEST ne procèdent pas de la même approche pédagogique. Le tutorat, avant tout un processus d’imitation Le tutorat, c’est la formation d’un novice par un expert. On peut de façon empirique identifier 7 niveaux d’étayage majeurs en tutorat : 1) Observe faire le référent, 2) Le tuteur fait devant lui et invite l’apprenant à participer (« 3ème main »), 3) Fait devant le tuteur qui le corrige, 4) Fait à côté du tuteur ou de collègues qui peuvent l’aider / le corriger en cas de besoin, 5) Fait seul après avoir préparé avec le tuteur, 6) Fait seul et rend compte à son tuteur,

https://www.blog-formation-entreprise.fr/tutorat-afest-deux-approches-pedagogiques-opposees-complementaires/

Related:  AFEST - TUTORAT- ACCOMPAGNEMENT A DISTANCEFEST/ Tutorat/organisation apprenanteLes 3 formes de tutorats

Guide du Tuteur en ligne Vous n'avez accès qu'à la première partie du guide. Inscrivez-vous pour profiter de la seconde partie ainsi que des fiches de travail. Si vous êtes déjà inscrit, rendez-vous en page d'accueil afin de vous identifier. Le tutorat Définition du Tutorat Définition générale AFEST Cette bibliographie non exhaustive s’appuie notamment sur le dossier documentaire réalisé par le Centre Inffo : L’action de formation en situation de travail – AFEST. Les synthèses documentaires de Centre Inffo, 9 juillet L’AFEST dans les textes La loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel – Article 4. Article L6313-2 du Code du

L'art du feedback : donner, recevoir Le feedback, « nourrir en retour », un outil puissant de développement de notre efficacité individuelle et collective. Nous sommes tous légitimes pour en donner à condition d’adopter la posture ++. Et toute personne est légitime à nous en donner à partir du moment où nos actes ont un impact sur elle. Nous pouvons même lui donner un feedback sur la manière dont elle nous fait son feedback ! Digital Learning : l'incontournable accompagnement (tutorat des apprenants) L'ingénierie tutorale : qu’est-ce que c’est ? Jacques Rodet : L’ingénierie tutorale rassemble les actions qui permettent de dimensionner les services d’accompagnement des apprenants à distance. Elle consiste à produire plusieurs livrables qui sont le résultat de différentes actions. Dans un premier temps, il est nécessaire d’inventorier les besoins de soutien des apprenants, puis de les prioriser en fonction des contraintes contextuelles, d’identifier les interventions tutorales correspondantes à mettre en place et de les relier à différents profils de tuteurs.

Deux approches AFEST, deux offres de services ! Les OPCO, les organismes de formation et les directions formation des entreprises réfléchissent au déploiement des actions de formation en situation de travail. Voici quelques pistes de réflexion pour construire une offre. AFEST mode d’emploi – téléchargez notre guide pratique L’AFEST peut être mise en oeuvre de façon inductive (en partant des pratiques informelles d’apprentissage) ou déductive (en partant des actions de formation formelles – stages ou blended learning – et en les complétant par de la FEST). A chaque approche dépend une offre de service adaptée. L’offre de services en approche inductive : accompagner l’entreprise à capitaliser sur ses pratiques de formation terrain Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ? Les interventions du tuteur doivent être recadrées dans une perspective systémique, ne fut-ce que dans la prise en considération des actions et réactions de l’apprenant, mais aussi dans ses relations avec ses collègues et avec l’institution (Denis, 2000). En effet, c’est à partir du contexte (caractéristiques, contraintes…) dans lequel ils agissent, des représentations individuelles des futurs tuteurs, des attentes du concepteur de la formation, de l’institution et de l’apprenant etc., que se construit un cadre de référence partagé et qu’un accompagnement peut s’envisager en vue de former les tuteurs et de les aider à réguler leurs interventions. Pour mener une formation de tuteurs, nous proposons les sept étapes suivantes :

Blog de t@d: Enquête sur la perception des apprenants sur les interventions tutorales réactives quasi instantanées. Par Jacques Rodet Dans un billet précédent, j’évoquais la notion d’intervention tutorale réactive quasi instantanée (ITRqi). Une ITRqi est une intervention réactive de la part d’un tuteur. Elle intervient donc après une sollicitation d’un apprenant. La quasi instantanéité indique que la réponse du tuteur intervient dans un délai inférieur à une heure après la réception de la demande de l’apprenant.

Former au numérique éducatif en Bretagne : le défi de l'organisation apprenante - Bretagne Éducative Temps de lecture estimé : 15 minutes Sébastien Peigné est professeur d’histoire-géographie et formateur numérique (RésENTICE) dans l’académie de Rennes. Dans le cadre d’un mémoire de certification aux fonctions de formateur académique (CAFFA), il s’est interrogé sur la question très actuelle de l’organisation apprenante. Au-delà des mots et des intentions programmatiques, il s’agit de montrer comment la formation numérique dans l’Académie de Rennes s’approprie ce concept d’organisation apprenante pour le rendre opérant au travers son projet Interactik et ses Coopératives Pédagogiques Numériques (CPN).

Système tutoriel intelligent Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier. En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version. 1 Définition Les systèmes tutoriels intelligents (STI) sont des environnements d’apprentissage informatisés issus de l'EIAO (Enseignement Intelligemment Assisté par Ordinateur) qui visent à personnaliser la formation. En effet ils ont été développés pour répondre aux limites de l'EAO (Enseignement Assisté par Ordinateurs) en ayant recours à l'intelligence artificielle pour mettre en place des systèmes plus souples et interactifs qui s'adaptent "aux besoins spécifiques de l'apprenant en évaluant et diagnostiquant ses problèmes afin de lui fournir l'aide nécessaire"(Buche C., 2005).

ZPD : espace tutoral La ZPD (zone proximale de développement) est une notion qui nous vient des travaux de Lev Vygotski. Elle couvre l’espace qui sépare ce qu’un individu peut apprendre seul et ce qu’il peut apprendre avec l’aide d’une ou d’autres personnes. Elle est le lieu de l’étayage permettant ensuite l’exercice de son autonomie par l’apprenant. C’est donc une notion particulièrement féconde pour penser et situer le tutorat à distance et il serait souhaitable que les personnes investissant des fonctions tutorales y soient sensibilisées. Pour débuter, ce billet, ancien mais toujours pertinent, de Jacques Lecomte pour Sciences Humaines.

AFEST : à quelles situations est-elle le mieux adaptée ? Dans un message faisant suite au précédent billet sur le diagnostic d’opportunité, une lectrice pose une excellente question qui nous met au cœur de ce qui fait l’intérêt de l’AFEST. « Pourquoi est-elle mieux indiquée pour ces situations que pour des travaux routiniers ? », me demande -t’elle. La formation en situation de travail adresse des compétences « La pertinence (de l’AFEST) a (..) à voir avec le fait que ce soient bien des compétences qui soient visées. Des outils et méthodes d'accompagnement tutoral — Site L'entretien individuel Pour Roger Mucchielli [1], l’entretien est une situation d'interaction essentiellement verbale entre deux personnes en contact direct, avec un objectif préalablement posé. Mener un entretien est une des activités de base du tuteur. Il doit pouvoir rencontrer la personne afin d’échanger librement avec elle sur son travail et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés. Prévoir du temps Idéalement, outre des débriefings informels quotidiens avec le tutoré et des échanges en réunion d’équipe, le tuteur devrait pouvoir organiser avec lui une fois par semaine un entretien individuel, ciblé sur son travail et sa formation.

Related: