background preloader

Dans ton tel - usages des jeunes - Arte

Dans ton tel - usages des jeunes - Arte

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-017944/dans-ton-tel/

Related:  Réseaux sociauxveille informationnelleLes jeunes et l'informationObservatoire des médiasRéseaux sociaux

TikTok brise le silence des violences faites aux femmes en Inde Un challenge pour une bonne cause. Parmi la multitude de réseaux sociaux, TikTok a su se démarquer des autres en s’inspirant de Snapchat et son utilisation innovante de la vidéo. Longtemps considéré comme enfantin et destiné aux jeunes adolescents, TikTok a trouvé son public en 3 ans d’existence et représente une réelle opportunité de communication pour les marques. Aujourd’hui, c’est UN Women (entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes) qui collabore avec la plateforme afin de dénoncer les violences commises contre les femmes en Inde. La campagne baptisée #KaunsiBadiBaatHai fait partie d’une initiative plus large lancée le 25 novembre dernier appelée “Orange The World”.

Médias et citoyens Et ce n'est pas de moi... C'est une phrase que je tire d'un projet : lesmédiaslemondetmoi un projet de plus qui tente de nous questionner sur notre rapport à l'information. C'est aussi le cas de la dernière Avaaz qui nous (les jeunes mais pas que...) alerte sur nos usages de youtube et de tous ces nouveaux canaux d'information. Pour résumer, nous sommes entrés dans l'ère de l'individualisme informationnel, aspirés par les algorithmes et les boucles de vidéos qui s'enchainent, nous trouvons des contenus stimulants et convaincants sans capacité d'en sortir !

Avec « Ordesa », Arte propose une expérimentation interactive Arte.tv - À la demande - Film interactif « Ordesa », contraction de « hors de ça », fait référence au Horla, la nouvelle de Guy de Maupassant (1850-1893), dont il a écrit deux versions. C’est l’édition de 1887 qui a inspiré le film hybride Ordesa, celle où le narrateur conte la lente possession de l’esprit du protagoniste par une entité mystérieuse. Le texte offre plusieurs interprétations. Jusqu’où peuvent aller les journalistes sur les réseaux sociaux ? « Nous allons publier, dans les semaines qui viennent, des directives concernant les réseaux sociaux, et elles concerneront les actualités mais aussi le reste de nos contenus. Leur application sera très stricte : nous n’hésiterons pas à licencier les employés ou à les enlever de Twitter si elles ne sont pas respectées. » Ces mots ont été prononcés le 29 septembre par Tim Davie, le nouveau directeur général de la BBC, lors d’une audition parlementaire. Les nouvelles règles ont finalement été publiées le 29 octobre et encadrent l’expression politique des employés de la BBC, ainsi que leurs possibles engagements professionnels en dehors de l’audiovisuel public.

Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans Aucun mineur qui utilise Instagram n'a lu en entier les conditions d'utilisation du réseau social. C'est ce qu'affirme un rapport des services du délégué britannique aux droits des enfants, intitulé "grandir à l'ère du numérique", publié le 5 janvier 2017 et repéré par le site d'information Quartz. Pour montrer l'opacité des conditions d'utilisation des réseaux sociaux, le rapport a demandé à une avocate du cabinet privé Shillings de "traduire" ces règles dans un langage "simplifié". Les amitiés des ados sont-elles hackées par les réseaux sociaux ? - theconversation Entre Facebook, Instagram et les autres plates-formes numériques, la bataille fait rage entre les plates-formes numériques pour accaparer l’attention des adolescents. Depuis 2018, c’est Snapchat qui revendique une position dominante sur les 13-34 ans. Ce réseau social éditorialise les relations amicales et produit une quantification de leur intensité affective. L’algorithme classe ainsi les meilleurs amis de chaque utilisateur, leur attribue des trophées en fonction de la nature des images échangées et du rythme des interactions.

“Les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir quitter les réseaux sociaux” - Le monde bouge Leur usage immodéré du numérique ferait-il des jeunes d’aujourd’hui des mutants, voire des idiots ? Rien ne le prouve, affirme Anne Cordier, spécialiste en sciences de l’information et de la communication. S’ils reconnaissent avoir du mal à se déconnecter, ils sont aussi conscients des risques qu’ils encourent. On les observe d’un air interdit en train de manipuler leurs téléphones avec agilité. Pour les adultes inquiets, ce serait tout vu : les adolescents et les jeunes adultes d’aujourd’hui sont des créatures numériques d’un genre nouveau, accros à des écrans qui les abrutissent.

Comment combattre la désinformation Aide Les ateliers conversationnels fonctionnent peu importe l'appareil que vous utilisez. Si jamais la conversation s'interrompt de façon inattendue ou qu'il est impossible de la poursuivre, rafraîchissez la boîte de dialogue ou la page.

Related:  Les réseaux sociauxRéseaux sociaux