background preloader

1940 : l'armistice entre la France et l’Allemagne et la collaboration en France

1940 : l'armistice entre la France et l’Allemagne et la collaboration en France

http://www.youtube.com/watch?v=DDr3nlQalAs

Related:  Ch 3 - La Deuxième Guerre mondialeLa France défaite et occupéeCH3. La Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

Défaite de 1940 : l’armée française mal préparée, "une légende construite par Vichy" Le 10 mai 1940, l'armée allemande lance son offensive à l'Ouest. En quelques semaines, les soldats français sont balayés et le pays se résout à signer l'armistice. Comment l'une des meilleures armées au monde en est-elle arrivée là ? Après plusieurs mois de "drôle de guerre", l'armée allemande attaque finalement les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg puis la France, à partir du 10 mai 1940. En moins de quinze jours, le pays est envahi par le Nord. L'armée française, pourtant à l’époque l'une des plus puissantes au monde, ne peut tenir. La France défaite et occupée : régime de Vichy, collaboration et Résistance (18 mai) - Vidéo Histoire Quelles sont les circonstances et les conséquences pour la France et les Français des choix effectués en 1940 ? Explications avec Corinne, professeure d'histoire-géographie. Introduction 1940 : la pire catastrophe militaire de notre histoire ; un effondrement politique ; l’armistice et la capitulation face à l’Allemagne et à l’Italie ; le refus de la défaite et la France libre ; Pétain et de Gaulle. 1944 - 1946 : la Libération, la République, la reconstruction. Entre-deux : le régime de Vichy et la collaboration, la France libre et la Résistance, une France asservie et libérée par les Alliés.

Une rescapée de la rafle du Vél d'Hiv se souvient Il y a 75 ans, les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13 000 juifs étaient arrêtés à Paris, dont 4 000 enfants. Une partie d'entre eux a été rassemblée dans le Vélodrome d'Hiver. Sarah Lichtsztejn-Montard a réussi à s'en échapper. Pendant longtemps, Sarah Lichtsztejn-Montard a fait le même cauchemar. "La nuit, je voyais les petits fantômes verts du Vél d’Hiv', raconte-elle d’une voix forte qui ne tremble pas. De Gaulle, l'appel du 18 juin grâce à Churchill Que faire pour sauver la France face à l'avancée des troupes allemandes ? Quelle solution reste-t-il au général De Gaulle, lui qui n'est plus écouté par les politiciens de son propre pays ? C'est à Londres le 18 juin 1940, et grâce au soutien de Churchill, que de Gaulle va se faire entendre de tous les Français et changer le cours de l'histoire. Quand un discours en appelle un autre Le 16 juin 1940, le maréchal Pétain est nommé président du Conseil.

Massacre de Thiaroye en 1944 : « A quand la fin de l’obstruction à la manifestation de la vérité ? » En ce jour anniversaire du massacre d’anciens prisonniers de guerre à Thiaroye au Sénégal, le 1er décembre 1944, nous, familles des victimes, avons décidé d’alerter l’opinion publique afin que cesse toute désinformation, toute manipulation, toute falsification autour de ce crime commis par la France. Plus de soixante-dix ans après les faits, nous demandons que cesse ce mensonge d’Etat qui se perpétue encore en 2016. Ces hommes, originaires de l’Afrique-Occidentale française, ont été mobilisés pour venir défendre la France en 1939 et ont été faits prisonniers par les Allemands en juin 1940. C’est en métropole qu’ils ont passé leur temps de captivité, les nazis ne voulant pas « d’indigènes » sur leur sol. Alors que certains avaient rejoint la résistance après leur évasion, ce contingent d’anciens prisonniers de guerre a quitté Morlaix le 5 novembre 1944. Lire l’entretien « Il faut arrêter avec le mensonge d’Etat » sur le massacre de Thiaroye

Convoi 77, un projet européen pour transmettre autrement l'histoire de la Shoah Publié le : 27/01/2021 - 07:19 À l'occasion de la journée internationale en la mémoire des victimes de la Shoah, France 24 met en lumière le projet Convoi 77. Depuis plus de six ans, des élèves français et étrangers rédigent les biographies des déportés de ce convoi, le dernier à être parti de Drancy, le 31 juillet 1944. Une autre façon d’enseigner l’histoire de ce génocide. Opération « Dragoon », l'autre débarquement (en Provence) 15 août 1944, une première vague de 50 000 soldats alliés débarque dans le sud de la France. Objectif de l’opération Dragoon lancée par les Américains : reprendre les ports de Toulon et Marseille avant de rejoindre les troupes alliées débarquées en Normandie. Le débarquement a lieu sur environ 100 km de côtes. Privilégiée pour ses ports en eau profonde et son relief accidenté, la Provence n’a pas été choisie par hasard. Au soir du 15 août, près de 100 000 hommes ont débarqué et établi de solides têtes de pont. 500 soldats alliés sont tombés au combat, beaucoup moins que les 10 000 pertes comptabilisées le 6 juin en Normandie.

L'exode de 1940 Le 10 mai 1940, les Allemands lancent leur offensive. En Belgique et dans le nord de la France, c'est la panique. La population garde le souvenir des exactions d'août 1914. Massacre, viols, occupation brutale, elle ne veut pas revivre ce cauchemar. Près de deux millions de Belges convergent en quelques jours vers la frontière, mais également des Néerlandais et des Luxembourgeois. VIDEO. Il y a 70 ans, le massacre d'Oradour-sur-Glane Cet article date de plus de six ans. Publié le 10/06/2014 10:06 Mis à jour le 10/06/2014 10:21 Durée de la vidéo : 1 min. Article rédigé par Le Premier ministre se rend, mardi, dans ce village de Haute-Vienne pour participer à l'hommage aux 642 victimes de cette tragédie.

Un jour à Auschwitz - Regarder le documentaire complet En mai 1944, le processus génocidaire nazi est à son apogée, avec la déportation et l’extermination à Auschwitz-Birkenau de quelque 424 000 Juifs hongrois. Un ensemble d’images témoigne de ce crime de masse : les clichés pris par Bernhard Walter, soldat SS chargé de photographier les déportés à leur arrivée dans le camp, que les nazis n’ont ensuite pas eu le temps de détruire. Ces images sont rassemblées dans un album aujourd’hui conservé à l’Institut international pour la mémoire de la Shoah Yad Vashem, à Jérusalem. La plupart des personnes photographiées seront assassinées seulement quelques heures après leur arrivée.

Aujourd’hui, 19 juin 1940 : le massacre des tirailleurs sénégalais par l’armée nazie Après l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, les tirailleurs sénégalais, déjà aux fronts, sont invités à résister farouchement aux assauts de l’ennemi allemand. Des combats intenses vont opposer les deux camps en territoire français même particulièrement à Lyon. C’est aujourd’hui 19 juin 1940 que va débuter l’un des plus grands massacres de soldats africains au nom de la France. Retour sur la bataille de Stalingrad Cet article date de plus de cinq ans. Publié le 10/05/2015 16:11 Mis à jour le 10/05/2015 17:59 Durée de la vidéo : 3 min. Article rédigé par Une équipe de France 2 revient sur l'effroyable bataille de Stalingrad pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Les soldats de 40, ce sont des soldats oubliés, une génération sacrifiée » - Paris Normandie Dans l’imaginaire des Français, les soldats de 40, c’est Fernandel prisonnier et sa vache Marguerite, c’est le sergent-chef Chaudard, Tassin et Pithivier qui recherchent sans trop insister leur 7e Compagnie... « Les soldats de 40, ce sont des soldats oubliés, une génération sacrifiée », explique Rémi Dalisson, historien et professeur à l’université de Rouen. Il signe un ouvrage qui met en avant ces cinq millions d’hommes mobilisés, « seulement vingt ans après le retour de leurs pères », ces 65 000 morts en quelques semaines, « des chiffres qui n’ont malheureusement rien à envier à ceux de la Première Guerre mondiale ». Spécialiste de l’histoire mémorielle, l’historien insiste sur le fait que ces soldats ne sont pas reconnus. « Ils n’ont même pas de monuments aux morts.

Related: