background preloader

Construire des passerelles entre éducation et sciences cognitives

Construire des passerelles entre éducation et sciences cognitives

https://synapses-lamap.org/

Related:  Ressources en éducationNeurocomment les adultes apprennentNeurosciences

Les Lesson Studies, à la croisée du travail collectif et de la formation des enseignants La Lesson Study a des apports en matière de compétences professionnelles mais elle peut s’apparenter également à une méthode de développement personnel. Dans cette optique, il faut la replacer dans les débats actuels de la communauté éducative, indiquer les difficultés qu’elle pose mais aussi montrer ses avantages pour avoir une meilleure idée de sa valeur pédagogique. Nous avons distingué trois catégories de besoins qui se complètent. Nous nous appuierons notamment sur une revue d’articles scientifiques sur les Lesson Studies par Huang et Shimizu (2016). Une formation continue plus proche des enseignants Nous l’avons vu dans le billet de blog précédent, la Lesson Study est une forme de formation continue qui ramène « l’ordinaire de la classe » au cœur de la formation, pour reprendre l’expression fréquemment utilisée.

Conseil scientifique de l’éducation nationale Notre société est confrontée à des défis majeurs de santé publique, de développement durable et d’information de masse. Afin d’effectuer des choix informés dans ces domaines ou dans d’autres, il est nécessaire d’être capable de distinguer les connaissances et les opinions, mais aussi de différencier les informations qui méritent notre confiance, de celles qui ne présentent pas de garantie suffisante de fiabilité. Le texte du groupe de travail « Eduquer à l’esprit critique » du CSEN tente d’identifier parmi les connaissances scientifiques déjà disponibles, les mécanismes naturels qui sont à l’œuvre dans l’exercice de l’esprit critique. C’est sur la base de ceux-ci et notamment de leurs limites, que les auteurs, Elena Pasquinelli et Gérald Bronner, proposent une série d’indications claires et pratiques pour son enseignement. Consultez le texte

PEDAGOGO #1 - JEAN PIAGET - Sydologie Chaque lundi, à partir d’aujourd’hui, nous vous proposons de voyager dans l’Histoire de la pédagogie, à travers les portraits des plus grands pédagogues et théoriciens qui ont influencé nos modèles contemporains. Et nous commencerons par Jean Piaget. Piaget, c’est qui ?! Jean Piaget est sans aucun doute une des pièces maîtresses du grand puzzle de la pédagogie ! Docteur en sciences naturelles, Jean Piaget possède de nombreuses casquettes : professeur de psychologie, de philosophie des sciences ou encore de sociologie… Il a consacré la majeure partie de ses travaux de recherche à la psychologie de l’enfant et à la psychogenèse de l’intelligence, c’est-à-dire l’ensemble des mécanismes par lesquels les enfants développent leurs savoirs et leur manière de raisonner.

[Interview] Qu'est-ce que la charge cognitive ? André Tricot est professeur de psychologie à l’Université Paul Valéry Montpellier 3, EPSYLON Lab. Son travail de recherche concerne les apprentissages et la recherche d’information avec des documents numériques, selon une approche cognitive et ergonomique. Il s’intéresse à la théorie de la charge cognitive et à l’ergonomie des interfaces homme-machine. Nous l’avons interrogé pour vous à propos de la théorie de la charge cognitive et de ses conséquences pour l’éducation.

La Lesson Study à travers le monde Les Lesson Studies (LS) sont une méthode d’enseignement-apprentissage développée au Japon. Elle prend différents noms selon le contexte national. Au Japon, ce sont les jugyô kenkyû (« leçon étude ») et, dans le monde anglophone, (et le terme le plus utilisé), Lesson Study. En France et dans le monde francophone, le nom « d’étude collective d’une leçon » commence à être utilisé. [Newsletter 236] Les différents modèles d’apprentissage – La Digital Learning Academy L’approche pédagogique par objectif est le modèle le plus courant. « Être capable de… » suivi d’un verbe d’action est la règle quasi unique utilisée en conception pédagogique. Ce modèle par objectif est celui du « conditionnement ». Mais il existe d’autres modèles : « constructiviste », « socioconstructivite ».

IEN St Gervais / Pays du Mont-Blanc - Conférence à Chamonix sur les sciences cognitives à l'école, par Isabelle Roos Isabelle Roos, IEN adjointe au délégué académique au numérique pour le premier degré pour l’académie d’Aix-Marseille présente quelques neuromythes, que la science a désormais infirmés, et l’expérimentation Cogni’classe. L’expérimentation consiste à tester en classe des situations pédagogiques prenant appui sur les éléments de la recherche en sciences cognitives. Ces ressources permettent de développer des compétences sur les axes suivants : l’attention, l’inhibition et la mémorisation. La circonscription de Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc travaille cette année avec 36 classes sur les axes pédagogiques issus des sciences cognitives afin de : Le dispositif répond au cahier des charges du plan de formation départemental et s’intègre dans le plan d’animation de la circonscription. Il a permis d’organiser :

Les mots comme des ponts Directeur de l'Institut Saint-Joseph de Charleroi Le silence est pesant et le verbe est d’or. Le silence des analphabètes, des parias d’un enseignement trop pressé ou trop pragmatique, des immigrés ou encore des sans-papiers; bref, des rejetés du marché ou des damnés des ghettos de nos villes étouffées. A la découverte du cerveau Les activités physiques Rester actif est sans doute ce que l’on peut faire de mieux pour la santé de son cerveau. De nombreuses études l’ont démontré : faire de l’exercice physique régulier favorise le bon fonctionnement du cerveau. Il améliore l’humeur, diminue l’apparition de troubles cognitifs et stimule le renouvellement des neurones et l’apparition de nouvelles connexions entre eux. > En savoir plus

Effet waouh! Et si l'effet waouh remplaçait l'évaluation de satisfaction ou la note chiffrée ? Porter, l'un des auteurs les plus cités en sciences de gestion, affirme que tout ce qui ne se mesure pas ne peut se gérer. Partant de là, une quantophrénie s'est emparée des organisations qui cherchent à établir les meilleurs indicateurs pour optimiser et gérer. Le phénomène est particulièrement fort avec les gestionnaires de plateforme d’apprentissage qui disposent de données de connexion et de graphes de navigation et imaginent pouvoir comprendre ce qui se passe dans la tête des apprenants. Ce faisant dans le monde de l'éducation et de la formation se créent des systèmes de domination et de séduction qui masquent et obèrent [empêchent de considérer] les effets non mesurables. Si la société, comme l'expliquent plusieurs critiques tels que de Gaulejac est malade de trop de gestion, cette maladie atteint également la façon dont sont pilotés les systèmes éducatifs ou formatifs.

Conférences internationales Le dispositif ÉvalAide évalue les compétences cognitives de tous les élèves français en début et en milieu de CP ainsi qu’en début de CE1. L’objectif est d’identifier les besoins spécifiques de chaque élève afin de mieux adapter l’intervention pédagogique des enseignants. Les évaluations fournissent des repères précis sur les acquis et les progrès de chaque élève dans différents domaines du langage et des mathématiques. Le document, disponible ci-dessous en téléchargement, décrit les principales données scientifiques et les contraintes pratiques qui ont présidé à la conception du dispositif ÉvalAide. ÉvalAide (PDF)

(40) Nous ne sommes pas des bonobos C’était un dimanche après-midi d’automne. Je regardais à la télévision un documentaire qui s’intitulait : « Kanzi, le singe aux mille mots ». Cela nous venait des Etats-Unis et rendait compte des résultats assez extraordinaires obtenus par une équipe de recherche rattachée à une université de renom. On nous disait que des chimpanzés pouvaient se servir de plusieurs centaines d’unités significatives ; ils utilisaient un grand tableau dont chaque touche était identifiée par une icône.

Related: