background preloader

La voiture autonome ? Une catastrophe écologique

La voiture autonome ? Une catastrophe écologique
Related:  Sharing Economy & AlternativeskietkietVoitures intelligentes et routes autonomessarahnoahkamelmezilet

Tout Va Bien (TVB), le journal de solutions qui réinvente demain Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ Promise pour 2020, la voiture autonome n’est pas au rendez-vous. Refroidi par les difficultés tant techniques que juridiques et réglementaires, le secteur se recompose et avance plus modestement. Il peut s’appuyer sur les énormes progrès réalisés. Où sont les voitures autonomes ? Pour l’heure, c’est la douche froide. « Nous enregistrons une baisse de 60 % des intentions d’investissements des firmes de capital-risque dans le véhicule autonome en 2020 et 2021 », note Guillaume Crunelle, spécialiste du secteur automobile chez Deloitte. Pourtant, on aurait tort d’envoyer le véhicule autonome à la casse. « Cet emballement a eu pour effet positif de mobiliser tous les acteurs concernés, juge Fawzi Nashashibi, le directeur du projet Robotics and intelligent transportation systems (Rits) à l’Inria.

Une étude prévoit plus d'embouteillages en ville à cause de la voiture autonome Dans une étude menée sur le futur de l’automobile, le Forum Économique Mondial et Boston Consulting Group affirment que les voitures autonomes causeront une augmentation des embouteillages, notamment en ville. Promise comme l’une des technologies sur le point de révolutionner notre quotidien, la voiture autonome est pourtant loin de faire l’unanimité. La question éthique est notamment au centre des critiques, avec notamment le récent accident mortel de la voiture sans conducteur (VSC) Uber. Une question est cependant peu évoquée, mais a tout de même son importance : celle des embouteillages. C’est à ce sujet que le Forum Économique Mondial et le Boston Consulting Group ont mené une étude. Pour cette étude, les deux organismes ont effectué une simulation sur l’état du trafic si plus de voitures étaient autonomes, avec l’exemple de la ville de Boston. À lire sur FrAndroid : La voiture 100 % autonome, et si ce n’était finalement qu’un simple fantasme ?

Transport écologique : quel moyen de transport privilégier ? En France, près d’un tiers des gaz à effet de serre sont émis par le secteur des transports d’après l’ADEME. Il n’est donc pas étonnant que la première composante de notre empreinte carbone soit le transport (27%), ex-aequo avec le logement et avant l’alimentation (16%). Or, le changement de nos habitudes de déplacements peut avoir de multiples bienfaits : moins d’émissions de CO2, moins de frais ou même encore moins de stress et de fatigue accumulés. Quiz : quelle est votre empreinte carbone en kg de CO2 par an ? Découvrez l'impact de votre mode de vie sur la planète en moins de 5". Quel est l’impact environnemental de nos différents modes de transport ? La quantité moyenne d’émissions de CO2 par km dépend du mode de transport mais aussi du nombre de voyageurs ou encore de la distance parcourue. Calculez l'empreinte carbone de vos voyages en avion et découvrez le montant de carbone à compenser ! Veuillez indiquer le nombre de vols pris par an vols nationaux par an

Voitures autonomes, avantages et inconvénients Potentiellement défini comme le véhicule du futur, la voiture autonome suscite le débat. Si les avantages sont nombreux, les inconvénients le sont tout autant. Voici une liste des éléments avancés par chaque partie pour vous aider à vous faire votre avis. 5. Probablement l’un des plus grands atouts des voitures autonomes. 4. La plupart des accidents de la route sont le fait d’une erreur humaine. 3. Selon une estimation, les voitures autonomes pourront libérer près de 15% de places de parking en plus et ce, grâce aux différents capteurs et cameras. 2. Pour un trajet donné, les voitures autonomes savent exactement combien de carburant utiliser. 1. Trop de personnes ont des difficultés à se déplacer. 5. L’autonomisation des taxis, bus et autres camions aura des conséquences lourdes sur les conducteurs et leur emploi. 4. Quand nous parlons de vitesse de décision, nous faisons références aux événements annexes et imprévus pouvant survenir sur la route. 3. Le fléau du monde moderne ! 2. 1.

Die kämpferische Gewerkschaft Voitures autonomes : Un nouveau règlement oblige l’installation d’une boîte noire Plus d’une cinquantaine de pays rassemblés au Forum mondial pour l’harmonisation des règlements concernant les véhicules de la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (UNECE) ont adopté cette semaine une nouvelle réglementation sur les voitures autonomes qui entrera en vigueur en 2021. Cette « norme internationale contraignante (…) marque une étape importante vers un déploiement plus large des véhicules autonomes », a souligné ce jeudi dans un communiqué l’UNECE, qui réunit 53 Etats en Europe, en Asie et en Afrique. @UN Regulation on Automated Lane Keeping Systems is a milestone for safe introduction of automated vehicles in trafficAdopted by @UNECE's World Forum, it's the 1st binding international regulation on so-called “level 3” vehicle automation #roadsafety👉 pic.twitter.com/xP9NN2YyZy— UNECE (@UNECE) June 26, 2020 Pas au-dessus de 60 km/h Obligation d’une boîte noire Pas de date d’application pour l’UE

VIDÉO - Comment la voiture autonome va révolutionner notre société FUTUR - Alors que des études prédisent une généralisation des véhicules autonomes dès 2025, coup d’œil sur les gagnants, et les perdants, d'une révolution annoncée. 14 mars 2018 12:53 - Cédric Ingrand Si l’explosion prévisible des ventes de voitures électriques va avoir des effets visibles et durables sur la pollution en ville et sur le marché de l’automobile, ce n’est encore que le premier acte d’une révolution annoncée : celle de la voiture autonome, qui elle va changer… à peu près tout le reste. Dans ce bouleversement presque comparable à celui de la révolution automobile du XXè siècle, il y aura des gagnants, principalement vous et moi, comme usagers, mais aussi pas mal de perdants... Forcément, les premiers du lot, ce sont les conducteurs professionnels, taxis, chauffeurs livreurs, et conducteurs de poids-lourds. En fait, ce que tout ça préfigure, c’est un changement de paradigme comme disent les futuristes, en clair la fin du concept même de voiture individuelle.

Dans 2-3 ans La Covid-19 a ralenti la voiture autonome - Le Parisien La pandémie de Covid-19 a impacté l'industrie automobile dans son ensemble et par extension le développement des nombreux projets autour de la voiture autonome. Aux Etats-Unis, où le secteur est très actif, plusieurs sociétés de véhicules sans conducteur ont ainsi annoncé avoir interrompu leurs expérimentations. Les tests de conduite autonome impliquant des conducteurs de réserve ont été suspendus par précaution. >>> Lire aussi : Permis de conduire, comment réduire la facture Pourtant, malgré ce ralentissement de l'activité, l'intérêt pour les véhicules autonomes reste croissant. Avec les nouveaux enjeux sanitaires liés à la crise du Covid-19, les technologies visant à réduire les contacts physiques entre êtres humains sont en effet plus que jamais d'actualité. Les multiples projets en cours devraient donc sans doute vite reprendre du service… >>> Aller plus loin : Les bus se mettent au vert

Stewart Brand and the Whole Earth Catalog, the book that changed the world | Books Stewart Brand didn't just happen to be around when the personal computer came into being; he's the one who put "personal" and "computer" together in the same sentence and introduced the concept to the world. He wasn't just a member of the world's first open online community, the Well; he co-founded it. And he wasn't just another of those 60s acid casualties; he was the definitive 60s acid casualty. Well, not casualty exactly, but he was there taking LSD in the days when it was still legal, with the most famous hipster of them all, Ken Kesey and his Merry Pranksters. For nearly five decades, Stewart Brand has been hanging around the cutting edge of whatever is the most cutting thing of the day. I discover this for myself when I go and hunt down my ancient copy of Tom Wolfe's The Electric Kool-Aid Acid Test. "That is classic Stewart," says Fred Turner, associate professor of communication at Stanford, who has written a book about Brand. "Exactly. It is a sort of genius.

Related: