background preloader

Les cercles de lecture- Lettres

Les cercles de lecture- Lettres
Principe du cercle de lecture « Tout dispositif didactique qui permet aux élèves, rassemblés en petits groupes hétérogènes, d’apprendre ensemble à interpréter et à construire des connaissances à partir de textes de littérature ou d’idées. » Cette activité repose sur une méthodologie qui aide les élèves à entrer dans les textes. Ainsi, la lecture emmène le lecteur dans une série de « transactions » affectives et intellectuelles. Cela permet de stimuler : La lecture individuelle active, à la fois centrée sur les « transactions » vécues par chacun, et orientée vers l’échange avec autrui ;La rédaction de notes de lecture en vue de partager avec l’enseignant et ses camarades ;Les échanges au sein de la classe en vue d’élargir les transactions de départ et entrer dans des démarches d’interprétation, qui impliquent notamment le décodage de l’implicite du texte.La systématisation des apprentissages réalisés, tant en ce qui concerne les apprentissages en lecture que les apprentissages sociaux. A.

http://ww2.ac-poitiers.fr/lettres/spip.php?article494&non_pagine

Related:  L'élève, sujet lecteurLettresRessources littérature / littérature de jeunesseActivités autour de la lectureactivités en GROUPE

La lecture littéraire au cycle 4 IntroductionPartie 1 : POUR UNE APPROCHE GLOBALE DE L’EXPÉRIENCE DU LECTEURLire des œuvres pour se questionner et questionner le mondeDevenir un lecteur autonome, stratège et expertFaire l’expérience de la littérature par les lectures créativesÊtre un lecteur impliqué éthiquement : les formes d’une lecture engageante et engagéeConstruire son parcours de lecteurÉvaluer et valider ses compétencesConclusionPartie 2 : EXPÉRIENCES ET PRATIQUES DE LA LECTURE LITTÉRAIRELIRE DES ŒUVRES POUR SE QUESTIONNER ET QUESTIONNER LE MONDEDu cycle 3 au cycle 4Séquence pour la classe – Cycle 3 : Otto de Tomi UngererSéquence pour la classe – Niveau 5e : Le Livre de Perle de Timothée de FombelleSéquence pour la classe – Niveau 3e : Magnus de Sylvie Germain Progression sur le cycleSéquence pour la classe – Niveau 5e : Le Moche de Marius von MayenburgSéquence pour la classe – Niveau 4e : Soumission, transgression et liberté socialeSéquence pour la classe – Niveau 3e : Écritures urbaines

Aurore Delubriac : Arpenter les livres en les déchirant ? Déchirer un livre en autant de parties qu’il y a de lecteurs dans la classe : acte sacrilège ou activité féconde ? Cette proposition se nomme « arpentage » : elle est apparue dans la culture ouvrière dès la fin du 19ème siècle et a été développée par l’éducation populaire. Pourquoi et comment la mettre en œuvre en classe ? Aurore Delubriac, professeure au collège Didier Daurat à Mirambeau, en éclaire les intérêts : une séance de lecture morcelée puis partagée permet à chaque élève de s’approprier l’œuvre et à la classe de se construire une culture commune. L’activité parait avoir pour effet « de dédramatiser la lecture, voire de susciter l’envie de lire ».

L'univers médiéval dans "Le seigneur sans visage" 19 octobre 2018 Vassal Par Les 5e3 de Pablo le 19 octobre 2018, 15:01 - Titres et métiers Au Moyen-Âge, un vassal est une personne qui est sous l’autorité et la protection d’un suzerain ( un suzerain est la personne qui est le maître des vassaux ). Lire la suite... Escalier en colimaçon Évaluer et favoriser la collaboration entre les élèves Nous avons rencontré Françoise Baril, conseillère pédagogique à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, qui présente entre autre un outil pour faciliter l’évaluation de la capacité des élèves à travailler en équipe et à résoudre des problèmes. En tant que facilitatrice de l’atelier sur la gestion de classe et l’évaluation au CréaCamp du Bas-Saint-Laurent, Françoise a voulu proposer des moyens pour garder des traces du processus d’apprentissage des élèves. Grâce à des outils participatifs, tels que la feuille en diamant, il est possible d’assurer un suivi des interactions et des réflexions des élèves. Il s’agit de leur faire vivre dans un contexte sécuritaire des expériences où découvrir qu’ils ont une voix et qu’ils peuvent apporter quelque chose au groupe.

Rallye-lecture. Des concours de lecture pour donner envie de lire Rallye-Lecture est un service génial qui vous permet de créer et de mettre en place en quelques clics des concours de lecture que vos élèves vont adorer. « Testé et approuvé » comme on dit par plus de 200 000 petits lecteurs à travers le monde, ce service créé par des enseignants est un outil formidable que vous allez pouvoir utiliser avec vos élèves en primaire comme au collège. Il y a un an presque jour pour jour je disais ici même tout le bien que je pensais de ce service qui fait de la lecture un jeu. Lire au collège - Écrire pour lire : le carnet de lecture subjective Jean-François Massol et Caroline Esposito, Équipe Traverses 19-21 (Cedilit), Université Stendhal Grenoble 3 (38). Si la lecture et l'écriture sont des composantes fondamentales de l'enseignement du français au collège comme avant et après, ces deux compétences qui doivent être développées chez les élèves n'apparaissent pas de manière identique dans l'organisation générale de la discipline. La lecture a une place de premier rang parce qu'elle permet de construire la culture littéraire commune, fondamentale aussi bien pour les élèves qui emprunteront rapidement les voies professionnalisantes que pour ceux qui vont poursuivre des études longues. Condition d'un pouvoir d'expression particulièrement important pour tout un chacun dans la vie sociale, l'enseignement de l'écriture vient toujours après celui de la lecture dans les programmes et il est moins présent dans les faits.

Le Défi Babelio Kézako - #DéfiBabelio Le défi Babelio Kézako ? Le défi Babelio est un défi littéraire numérique et collaboratif proposé sur 3 niveaux : Junior (CM2-6e), Ado (5e-4e) et Ado+ (3e-lycée). Ce défi prend appui sur le réseau social Babelio (d’où son nom) pour la publication des critiques, des quiz et des échanges entre classes. Ce défi s’articule autour d’une sélection de 30 livres pour le défi Junior, 35 pour le niveau Ado, et 40 titres pour le défi Ado+. Ainsi chaque élève d’une classe peut choisir un livre différent de celui de ses camarades. Les élèves des classes inscrites (conditions d'inscriptions ci-dessous) vont, tout au long de l’année, participer aux défis littéraires et numériques proposés par l’équipe organisatrice.

FEI10 : Christelle Lacroix fait lire les collègiens Et si l’on faisait de la lecture un événement, donc une activité collective et publique ? Et si on amenait les élèves à faire le storytelling de leur lecture : à raconter, en ligne et en réseau, leur appropriation de l’œuvre ? C’est l’invitation d’un projet mené en 3ème par Christelle Lacroix et Virginie Paresys au collège des Hauts de France à La Malassise. Comment faire travailler en groupe ? – Les joies de l'erreur De nombreuses modalités sont possibles pour faire travailler les élèves en groupes. Pourtant, il est fréquent de n’en pratiquer qu’une ou deux auxquelles nous nous habituons facilement. Moduler cette pratique de base peut donc devenir nécessaire. Il s’agit parfois seulement de modifier légèrement, à chaque fois, la démarche initiale. En effet, coopération, collaboration, dévolution, différenciation et individualisation, démarche expérimentale et échanges respectueux de soi et des autres devraient constituer des visées essentielles et des préoccupations constantes pour l’enseignant. Voici quelques-unes de ces possibilités proposées sous forme de carte mentale, afin de jongler plus facilement avec ces options d’un cours à l’autre en fonction des objectifs spécifiques à la séance.

« Connais-moi, échappe-toi », un jeu d'évasion autour des données personnelles Partez à la recherche des traces numériques et données personnelles de votre kidnappeur dans notre Escape Game « Connais-moi, Échappe-toi ! ». Vous venez d’être enlevé par une femme inconnue et celle-ci vous laisse 40 minutes pour essayer de vous échapper de la salle où vous êtes retenu. le « carnet personnel de lectures et de formation culturelle (papier ou numérique) » dans les projets de nouveaux programmes du lycée Ressources bibliographiques Abolgassemi M., L’écriture d’invention : écrire pour lire, lire pour écrire, Rennes, CRDP de Bretagne, coll. Lettres ouvertes, 2001 Ahr S. & Joole P., « Débats et carnets de lecteurs, de l’école au collège », Le Français aujourd’hui n°168, Paris, Armand Colin, 2010, p. 69-82 Ahr, S., Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée.

Orthographe : L’écriture autorégulée en sixième Pour travailler l’orthographe en 6ème, Marie Soulié, professeure de français au collège Daniel Argote à Orthez, met en œuvre un protocole d’écriture autorégulée. L’exercice dure 5 à 10 minutes. L’enseignante dicte une phrase à toute la classe. Chaque élève l’écrit sur un post-it en se posant des questions à voix haute et en posant le stylo sur la table à chaque question (où est le sujet ?

Related: