background preloader

La psychanalyse et l'Inconscient selon Jacques Lacan

La psychanalyse et l'Inconscient selon Jacques Lacan

https://www.causefreudienne.net/

Related:  Psychanalysepsy documentsPsychanalyse

Atelier Psychanalyse Avec Lol V Stein Marguerite Duras : étude et débat autour de l'interprétation lacanienne (page 25 du guide) Bernard Lafaye propose de vous faire redécouvrir une œuvre littéraire vue en lien avec la psychanalyse. Bernard Lafaye vous invite à découvrir le roman de Marguerite Duras, « Le ravissement de Lol V. Stein » sous l’angle de la psychanalyse et au travers de l’interprétation de Jacques Lacan. Lacan lit Duras, prise au jeu d'un amour déjà mort, et tient la main d'une autre Marguerite, celle d'Angoulême, la Dame de l'amour courtois, auteur de l'Heptaméron.

École Lacanienne de Psychanalyse - Bibliothèque Cette rubrique vous propose une importante collection de textes divers de Jacques Lacan que vous pouvez télécharger à votre guise. En imprimant les différents séminaires (séance par séance), vous aurez l'équivalent d'une photocopie, et pourrez alors comparer avec l'une quelconque des versions établies qui circulent, dans le commerce ou sur le Net. Versions bilingues / Versiones bilingües Ajouté le 13 août 2012 Français / Espagnol : Vous trouverez ici divers textes de Jacques Lacan dans ses versions bilingues, préparées par des membres de l'École lacanienne de psychanalyse. Aquí encontrará diversos textos de Jacques Lacan en versiones bilingües preparadas por miembros de la École lacanienne de psychanalyse.

Audiophones de Jacques Lacan (1) (audios et liens vidéos). Bonjour M. Valas, d’abord merci pour votre site et tout ce matériel sonore de Lacan ! C’est une vrai plaisir et une vraie mine ! Actualités - Psychanalyse en Mouvement Bientôt En librairie Le 13 février 2014 Le bonheur d’être responsable Vivre sans culpabiliser Virginie Megglé chez Odile Jacob Alors que nous souhaitons plus que tout y échapper, elle s’impose dans nos vies, au cœur même de notre quotidien : culpabilité des parents, des enfants, de ceux qui travaillent ou de ceux qui sont sans emploi, des malades... RENÉ MAJOR Un futur antérieur à l’occasion des dix ans de l’Institut des Hautes Études en Psychanalyse Les 14 et 15 décembre 2013 de 9h à 13h et de 15h à 19h à l’ENS Salle du Théâtre le samedi et Salle Dussane le dimanche 45, rue d’Ulm 75005 Paris Lectures — Daniel... Virginie Megglé Pour exercer l’attention flottante, mieux vaut en avoir traverser l’expérience Une bonne écoute de soi favorise une bonne écoute des autres On l’a vu, l'attention (également) flottante une fois bien établie agit sur un principe égal à celui de la libre association ... Elle met en jeu l’inconscient de l’analyste en même temps que celui de l’analysant.

La psychanalyse au service de la pédagogie - Espace de la Francophonie et des Sciences de l'éducation L’échec scolaire est principalement de nature inhibitoire et, souvent, en relation avec la problématique oedipienne de l’enfant. Si la pulsion sexuelle (le désir) vise une satisfaction qui ne peut être réalisée ou qui est dangereuse, l’enfant adopte différentes stratégies psychiques inconscientes, comme : - L’inhibition de la pulsion ;

Élisabeth Roudinesco ou la philosophie saisie par la psychanalyse - CIFP Élisabeth Roudinesco, historienne, Directrice de recherche à l’université Paris VII, est Chargée de conférences à l’École pratique des hautes études (IVème. Section).Michel Rotfus est professeur de philosophie au Lycée international Honoré de Balzac, Paris 17ème. Michel Rotfus : Depuis 1973, les programmes officiels d’enseignement de la philosophie en classes terminales font figurer l’inconscient dans la liste des notions, et Freud dans celle des auteurs. Vous utilisez cela comme un argument de fait pour dire qu’on peut considérer désormais que la psychanalyse fait partie de la philosophie, et que c’est évident. La preuve, c’est qu’elle est enseignée dans les programmes de philosophie. Ce raisonnement circulaire n’explique pas la relation privilégiée qui s’est nouée entre elles deux.

Psychanalyse La psychanalyse est, selon la définition classique qu'en a donnée Sigmund Freud : un procédé d'investigation des processus psychiques, qui autrement sont à peine accessibles ;une méthode de traitement des troubles névrotiques ou psychotiques, qui se fonde sur cette investigation, également nommée la cure psychanalytique ;une série de conceptions ayant trait au psychisme, acquises par ces moyens et qui fusionnent progressivement en une discipline scientifique nouvelle[1]. La psychanalyse fait l'objet, depuis l'origine, de critiques et de discussions à la fois internes au mouvement psychanalytique et extérieures à ce mouvement, concernant son caractère scientifique, la pertinence de sa description du psychisme, et son efficacité thérapeutique. Histoire[modifier | modifier le code] Du temps de Freud[modifier | modifier le code]

LACAN en AMERIQUE Ce texte examine la place occupée par Lacan aux USA tant au sein du monde universitaire que dans le champ clinique. Alors qu’à l’université Lacan a été critique pour son penchant phallocratique, les idées de Lacan sont perçues par les psychanalystes américains comme intellectualistes et éloignées des enjeux de la clinique. Ce texte examine la place occupée par Lacan aux USA tant au sein du monde universitaire que dans le champ clinique. Alors qu’à l’université Lacan a été critique pour son penchant phallocratique, les idées de Lacan sont perçues par les psychanalystes américains comme intellectualistes et éloignées des enjeux de la clinique. Tenant compte de ces objections, ce texte entreprend de remettre sur le travail la théorie lacanienne en insistant sur l’idée que l’ordre symbolique ne saurait être assimilé à la phallocratie.

La philosophie au miroir de la psychanalyse Si l’inquiétude est comme « un sel qui pique[1] », alors il n’est pas de discipline qui ait, autant que la psychanalyse, inquiété la philosophie de Paul Ricœur. Très tôt rencontrée en la personne de Roland Dalbiez, qui n’avait pas été seulement son maître au lycée de Rennes au début des années trente mais encore le premier en France à s’intéresser en philosophe à la doctrine freudienne et à lui consacrer un livre[2], elle accompagne ensuite tout son chemin de pensée et ne cesse d’en troubler le cours. De ce trouble, l’Essai sur Freud [3] est sans doute l’expression culminante ; contemporain du tournant herméneutique de sa réflexion, amorcé quelques années plus tôt[4], il instille dans celle-ci le « soupçon » qui menace ses fondements et provoque le « conflit[5] » dont elle devait sortir non affaiblie mais renforcée comme on l’est après avoir affronté un obstacle ou résisté à un adversaire. Mais on aurait tort de borner à cet ouvrage l’intérêt de Ricœur pour la psychanalyse. I.

Related: