background preloader

Comment les adolescents utilisent leur smartphone en France

Comment les adolescents utilisent leur smartphone en France
Pour mieux comprendre l’usage des smartphones par les adolescents, BVA a réalisé une étude pour Wiko auprès de plus de 1 000 jeunes représentatifs des 12-17 ans. Nous avons sélectionné 8 points clés pour mieux comprendre leurs pratiques. 92% des adolescents de 12-17 ans ont un smartphone Premier point : les smartphones sont largement répandus dans les collèges et les lycées. 92% des adolescents ont un smartphone. 88% au collège, 96% au lycée. Les filles sont mieux équipées (93%) que les garçons (91%). Les enfants de cadres sont légèrement plus nombreux à en posséder que les fils et les filles d’ouvriers (92% contre 90%), tout comme ceux qui habitent dans de grandes agglomérations, comparé aux zones rurales (92% contre 89%). 85% des 12-13 ans ont un smartphone94% des 14-15 ans ont un smartphone96% des 16-17 ans ont un smartphone Les adolescents obtiennent leur premier smartphone à 12 ans Snapchat, réseau social préféré des adolescents français Des adolescents sous surveillance

https://www.blogdumoderateur.com/usage-smartphone-ados-bva/

Related:  pratiques numériques des adolescentsPratiques numériques des jeunesPratiques numériques et informationnelles des jeunesInternetdecembre

Les ados sont en train de casser les codes sociaux avec leur smartphone et nous n’avons toujours rien compris Le smartphone « social » des adolescents, visibilité et invisibilité, par Clara Schmelck – initialement paru dans la revue Medium Les nouveaux usages du smartphone ont modifié les conditions de la reconnaissance sociale, désormais moins fondée sur les apparences que l’on donne de soi que sur le degré de visibilité dont on bénéficie sur les réseaux sociaux. Mais qu’est-ce qui rend visible ?

Quelles sont les pratiques numériques des moins de 20 ans en France ? - 2017 Ipsos publie les résultats d’une étude qui dresse le portrait numérique des jeunes français de moins de 20 ans. 4 700 enfants et jeunes adultes ont été interrogés. Les ados passent 15 heures par semaine sur Internet Quelle que soit la tranche d’âge étudiée, la navigation sur Internet est bien plus accrue qu’il y a 5 ans. Les 13-19 ans passent plus de 15 heures par semaine sur Internet tandis que les 7-12 ans y consacrent environ 6 heures. Pratiques culturelles en ligne, en France et en Europe - Points de repère et de comparaison 2007-2014 [CC-2015-2] - Études et statistiques Europe et International Pratiques, consommations et usages culturels Département des études, de la prospective et des statistiques Culture chiffres Publications Roxane LAURENT octobre 2015 24 p. Depuis 2007, l’enquête annuelle sur les technologies de l’information et de la communication menée auprès des ménages des différents pays d’Europe permet de connaître le taux d’accès à l’internet et les usages numériques des internautes. En 2014, plus de huit ménages sur dix ont accès à l’internet en France et en Europe, même si le taux d’accès à l’internet à haut débit reste légèrement moindre (77 % des ménages en France), et marqué par un clivage entre les pays du Nord, très équipés, et ceux du Sud et de l’Est de l’Europe, qui le sont significativement moins.

Culture numérique - Le référentiel CNIL de formation des élèves à la protection des données personnelles Pourquoi un référentiel international de formation à la protection des données ? À l'ère numérique, l'éducation à un usage citoyen, responsable et éthique des nouvelles technologies constitue une priorité d'action, tout particulièrement auprès des jeunes en âge scolaire.La protection des données et de la vie privée constitue un volet clé de l'éducation au numérique. En ce sens, les personnels éducatifs ont un rôle essentiel à jouer dans cette éducation citoyenne au numérique.Acquérir une connaissance et une compréhension critiques de droits et responsabilités numériques, développer auprès des jeunes une démarche réflexive sur les usages qui sont faits des données personnelles, sensibiliser sur les risques et enseigner les pratiques permettant de se mouvoir dans l'environnement numérique avec confiance, lucidité et dans le respect des droits de chacun : tels sont en effet les objectifs de formation à atteindre. Pourquoi ? À propos du référentiel Les 9 domaines structurants

La phobie scolaire Cette angoisse massive qui survient à la simple idée d’aller à l’école toucherait entre 1 et 2 % des enfants d’âge scolaire. La phobie scolaire constitue environ 5 % des motifs de consultation en pédopsychiatrie. Selon la définition d u psychanalyse Julian de Ajuriaguerra, ce sont des « enfants qui pour des raisons irrationnelles refusent d’aller à l’école et résistent avec des réactions d’anxiété très vives ou de panique quand on essaie de les y forcer ». L’enquête INSERM Enquête parcours phobie scolaire en ligne qui s’adresse à tous les parents d’enfants de plus de 10 ans qui ont des difficultés qui s’apparentent à de la phobie scolaire. Thema Cerveau & Psycho : Les Themas sont une nouvelle collection de Hors-séries numériques spécialement conçus pour être lus sur tablette numérique.

Étude : le baromètre 2018 des médias sociaux en France Les débuts de l’année 2018 ont été marqués par de véritables séismes du côté des réseaux sociaux. Le scandale de Facebook qui secoue encore des millions d’utilisateurs réinterroge profondément les usages sociaux en ligne et l’étude Social Life 2018 de Harris Interactive le prouve. Une inquiétude forte mais des usages soutenus Écrans et addiction Usage simpleLorsque l’usage est récréatif et ponctuel dans le temps. L’adolescent.e a d’autres centres d’intérêt plus importants et un réseau d’ami.es en dehors du virtuel. La plupart du temps, il a une autogestion de son usage des écrans. Les rythmes jour/nuit sont respectés et il n’a pas de difficulté a éteindre les écrans quand on le lui demande. NOTE : Votre enfant est responsable et autonome avec les écrans. Toujours prendre du temps d’échanges sur son utilisation des réseaux sociaux pour l’informer des risques éventuels.

Les usages vidéo des jeunes : quels intérêts pédagogiques ? Quand on souhaite examiner la place que peut prendre la vidéo comme support d’apprentissage ou activité de communication et d’expression, la première des préoccupations doit d’abord être de penser à la dimension éducative de cette relation. En effet, l’enfant, le jeune est en permanence pris dans une relation forte aux écrans et cette relation porte en elle des dangers qu’il ne faut pas négliger (Académie des sciences, 2013). Il s’agit donc de former le jeune à un usage raisonné des écrans et de montrer que les autres supports d’écriture, d’images, de sons ont leur utilité. La règle des 3-6-9-12 (pas d’écran avant 3 ans, une heure par jour entre 3 et 6 ans, 2 heures entre 6 et 9 ans et 3 heures au-delà) proposée par l’Académie des sciences est en ce sens utile à rappeler aux jeunes et aux parents. 10 % de ce qu’ils lisent ;20 % de ce qu’ils entendent ;30 % de ce qu’ils voient ;50 % de ce qu’ils voient et entendent.

Littératie numérique 101 à l’intention des enseignants Comment les enseignantes et les enseignants peuvent-ils outiller leurs élèves afin qu’ils puissent naviguer avec succès et de façon éthique dans le monde numérique? HabiloMédias offre le plus grand recueil de ressources gratuites portant sur la littératie numérique au monde, comprenant notre cadre de littératie numérique complet pour la maternelle à la 12e année, UTILISER, COMPRENDRE ET CRÉER. Les enseignants disposent maintenant des outils nécessaires pour développer leurs propres leçons et activités de littératie numérique grâce à l’ensemble de ressources de perfectionnement professionnel de HabiloMédias, Littératie numérique 101, qui comprend des ateliers, des guides, des affiches et des vidéos gratuites visant à aider les enseignants de tous les niveaux du programme d’étude à intégrer la littératie numérique à leur pratique d’enseignement. Les médias numériques sont en réseau : Dans les médias traditionnels comme la télévision ou les magazines, le contenu circule dans un seul sens.

Instagram : quels réglages pour limiter le harcèlement en ligne ? Instagram vient d’annoncer de nouvelles fonctionnalités pour limiter le harcèlement sur l’application. Quelles sont-elles et quels réglages sont-ils déjà possibles pour se débarrasser des commentaires indésirables ? C’est la patron d’Instagram qui a annoncé lui-même les nouvelles fonctionnalités qui devraient se déployer pour tous les comptes dans les semaines à venir. « L’apprentissage des machines est utilisé pour détecter tout élément de harcèlement et, automatiquement, signaler le contenu qui doit être ensuite examiné par une équipe chargée des opérations du réseau social« , a-t-il indiqué à l’AFP. Concrètement, Instagram fera appel à l’intelligence artificielle pour scanner les images et signaler le contenu qui sera ensuite examiné par une équipe du réseau social. Néanmoins, comme souvent avec ce genre d’annonce, il est difficile de mesurer l’efficacité du procédé. Instagram permet également à ses utilisateurs de filtrer automatiquement les commentaires.

Les dangers du web pour les jeunes : fake news ou vrais risques ? Cet article est publié dans le cadre de la deuxième édition du Festival des idées, qui a pour thème « L’amour du risque ». L’événement, organisé par USPC, se tient du 14 au 18 novembre 2017. The Conversation France est partenaire de la journée du 16 novembre intitulée « La journée du risque » qui se déroule à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Une classe de seconde. Les pupitres sont disposés en cercle. Les élèves, légèrement hébétés, évoquent la situation suivante : une amie aurait été filmée à son insu lors d’un acte sexuel, et sa vidéo circule sur le web.

Kesako un réseau social ? Les réseaux sociaux sont le moyen de socialisation par excellence de nos enfants ! Mais communiquer à travers ces plateformes, c’est s’exposer à des risques potentiels. Alors comment préserver votre enfant ? Quelles sont les règles à lui enseigner ? Et faut-il mieux interdire ou accompagner ? La communication numérique dans les cultures adolescentes Le besoin humain d’avoir des contacts sociaux et de nouer des relations amicales revêt deux formes : le besoin d’un public devant lequel mettre à l’épreuve les différents personnages que l’on se flatte d’incarner, et le besoin d’équipiers avec lesquels établir des rapports d’intimité complices (Goffman, 1973, p. 195). 1Cette phrase de Goffman illustre parfaitement le propos qui sera développé ici, tant le travail en équipe et le besoin d’un public semblent être une nécessité à l’adolescence. En partant du principe qu’à cet âge de la vie, l’imbrication entre culture et sociabilité est particulièrement forte, surtout à l’ère numérique, Allard a raison de décrire la culture du remix comme le « passage d’une culture comme bien à une culture comme lien » (2005, p. 162). On cherchera donc, ici, à comprendre ce que le numérique a pu transformer dans l’organisation des pratiques communicationnelles et culturelles des jeunes. 30Alors, que se passera-t-il à l’avenir ?

Related:  Dossier : Snapchat