background preloader

Manipuler l’opinion publique sur les réseaux sociaux : c’est possible !

Manipuler l’opinion publique sur les réseaux sociaux : c’est possible !
Les réseaux sociaux se sont démocratisés rapidement en mettant en exergue leurs nombreux avantages pour la communication et l’accès à l’information. Depuis peu, un usage moins connu mais non moins dangereux à fait son émergence : la manipulation de l’opinion publique sur et via ces médias digitaux. Nous vous proposons dans cet article, un éclaircissement sur cette pratique. La place des médias sociaux dans la vie politique Les médias sociaux ont contribué à favoriser les échanges démocratiques sur nombre de questions sociales et politiques. Un exemple phare est l’importance démontrée par Facebook dans la réalisation du printemps arabe. La place qu’ont prit ces médias numériques où tout le monde à la possibilité de s’exprimer et d’échanger est non négligeable dans la vie politique d’un pays. Dans ce contexte, la propagation de fausses informations ou trompeuses visant à manipuler l’opinion publique peut avoir de très fortes conséquences. Parlons de cas concrets !

http://theconversation.com/manipuler-lopinion-publique-sur-les-reseaux-sociaux-cest-possible-104164

Related:  DésinformationRéseaux sociauxSNT - Culture numérique - E.M.I.Education aux médias

Faut-il renoncer à la Vérité ? Diffusion du débat enregistré le 6 octobre dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris, en public, à l’occasion de la 27e édition de la Fête de la science où France Culture organisait le forum Les idées claires. Les invités : Jean-Claude Ameisen, médecin, chercheur, professeur d’immunologie à l’Université Paris Diderot et producteur de l'émission Sur les épaules de Darwin sur France InterFrédéric Worms, philosophe, professeur à l'ENS et directeur du Centre international d’étude de la philosophie française contemporain Savez-vous quel mot a été élu mot de l’année en 2016 par le Dictionnaire d'Oxford ? Dominique Cardon : « Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui ont créé des bulles informationnelles » La menace de la désinformation en ligne est largement médiatisée depuis l’élection de Donald Trump, en 2016. Le gouvernement porte même deux projets de loi controversés pour lutter contre ce phénomène, notamment en période électorale. Les fausses informations qui circulent en ligne sont-elles vraiment un risque de premier plan pour les démocraties ?

Manuel de maîtrise de l'internet Accompagner les utilisateurs dans le monde en ligne Depuis la publication de la première édition du Manuel de maîtrise d’Internet en 2003, le monde en ligne a beaucoup changé. Les Internautes sont de plus en plus jeunes, leur nombre a augmenté, leurs usages d’Internet et l’objet de leurs recherches évoluent et de nouveaux dangers, par exemple en matière de sécurité individuelle, apparaissent chaque jour. Cette nouvelle édition tient compte de ces nombreux changements mais conserve son objectif, qui est de donner aux familles, aux enseignants et aux décideurs politiques des connaissances techniques suffisantes pour pouvoir naviguer, avec les jeunes, dans le monde des technologies de la communication.

Éduthèque - Actualité En plus de ses quatre onglets documentaires, vidéographies, infographies et vidéos, l’AFP propose pour Éduthèque un nouvel onglet : « Les coulisses de l’info », afin de mieux comprendre le métier de journaliste et ses enjeux. Le partenaire d’Éduthèque offre cinq articles, composés de témoignages de journalistes et illustrés de photographies de l’agence, sur les thématiques suivantes : Face à la douleur des autres : comment les journalistes font-ils leur métier quand ils reçoivent en pleine figure le malheur des gens ?Branchée mais sans excès : comment une journaliste couvre l’IFA, le plus grand salon européen de l’électronique ? Il est ainsi possible de travailler les compétences de l’éducation aux médias et à l’information (EMI), notamment celles du cycle 4 : utiliser les médias de manière responsable, ainsi qu’exploiter l’information de manière raisonnée. Consulter l’offre de l'AFP

Cyber harcèlement, des vies détruites « Le cyberharcèlement ? On n’est qu’au début de l’histoire, prédit l’avocate Delphine Meillet, spécialisée en cybercriminalité. Je reçois de nouveaux dossiers tous les jours. Le harcèlement en ligne se pratique entre collègues de travail, entre ex-conjoints et, évidemment, entre ados. » Un constat confirmé par un sondage Ifop (1) publié en février : 8 % de la population déclare « avoir été la cible d’attaques répétées en ligne ». Un chiffre qui monte à 22 % chez les 18-24 ans. La publicité, première source de financement des sites de désinformation C’est un petit coin de page Web a priori banal. On y trouve, pêle-mêle, une annonce vantant les mérites d’un véhicule d’un constructeur, une autre invitant à essayer une « citadine » d’une autre marque, de la réclame pour un forfait téléphonique ou encore une invitation à acheter des chaussures soldées sur un site en ligne. En soi, il ne s’agit que d’une goutte d’eau dans l’océan de publicités qui inonde chaque jour nos écrans. Ces bannières, nous les avons trouvées sur Santeplusmag.com.

TikTok (ex-Musical.ly) expliquée à tes parents Avec 1 milliard de téléchargement, TikTok est une des applications les plus populaires auprès des ados. Mais pourquoi ce succès ? Et comment fonctionne-t-elle ? Début XIXe : premières agitations autour des « fausses nouvelles » La presse de l'époque n'avait toutefois rien à voir avec celle que l'on connaît aujourd'hui. Avant 1830, les feuilles d'information étaient rares, leur tirage relativement faible et la censure sévissait – ce à quoi il faut ajouter la lenteur et l'imprécision de l'information. On comprend donc que les fausses nouvelles soient alors apparues comme un mal endémique – y compris aux yeux du pouvoir qui pouvait y voir une menace. Au fil du XIXe siècle, les journaux vont toutefois se diversifier et se moderniser tout en gagnant de nouveaux lecteurs. Lorsque Le Journal, en 1815, évoque les « petites puissances gazetières » qui impriment dans leurs colonnes des informations parfois volontairement erronées, la presse est déjà en train de devenir ce « quatrième pouvoir dans l’État » dont parlera Balzac quelques années plus tard :

Hashtags Instagram : les bonnes pratiques en 2019 Lorsque l’on s’intéresse aux hashtags, cela peut être un sujet assez particulier à aborder pour plusieurs raisons. Certaines personnes les détestent et d’autres les aiment un peu trop. Saviez-vous que les publications contenant au moins 1 hashtag récoltent 12% d’engagement de plus que celles sans ? Cet article complet vous aidera à comprendre tout ce que vous devez savoir à propos des bonnes pratiques des hashtags Instagram, afin de gagner des abonnés et augmenter le nombre de « J’aime » sur vos publications. Apprenez à utiliser les hashtags Instagram de manière stratégique ainsi que les étapes que vous devez implémenter dans une stratégie en hashtags efficace afin de booster la portée de vos publications.

Guide "enseigner et apprendre avec twitter" UNESCO Dans le cadre d'un partenariat unique avec l'UNESCO, Twitter lance son guide Enseigner et apprendre avec Twitter actualisé à l'occasion des célébrations de la Semaine mondiale EMI (éducation aux médias et à l’information), du 24 au 31 octobre 2019. Le Guide d'apprentissage Twitter se concentre désormais sur l'éducation aux médias et à l'information. Le Guide d'apprentissage Twitter a bénéficié de la réécriture directe et du contenu fourni par l'UNESCO grâce aux consultations des années.

Retour sur la journée d’étude : Lutte contre les fake news – quels défis pour l’information scientifique, les bibliothèques et les journalistes ? Le 5 juin 2018, l’ADBU organisait en partenariat avec TheConversationFrance, La Croix, le CARISM et France Info une journée d’étude sur le thème de la lutte contre les fake news. Cet événement a attiré près de 170 participants au profil varié : professionnels des bibliothèques, professeurs-documentalistes, sociologues, chercheurs, enseignants universitaires et du secondaire, journalistes. Cette journée a donné lieu à deux publications d’articles et à une visibilité chez nos partenaires The Conversation France, La Croix et France Info. Le jour même a été annoncée la publication de l’ouvrage gratuit et en ligne coordonné par Arnaud Mercier pour The Conversation France Devant l’avalanche d’information de toutes provenance, face à la diversité et à la multiplicité des ressources et canaux de documentation, les rapports à l’information sont aujourd’hui bouleversés, les repères sont brouillés.

Related: