background preloader

Sans Forgetica. Une police de caractère qui aide à mémoriser ce que l'on lit

Sans Forgetica est une étonnante découverte et une incroyable histoire qui laisse pour le moins rêveur. Il s’agit d’une police de caractère conçue pour aider à mémoriser ce qui est écrit. On peut jouer avec les polices de caractère mais ce n’est pas le cas ici. Sans Forgetica est une police de caractères conçue en utilisant les principes de la psychologie cognitive pour aider le lecteur à mieux se souvenir de ses notes. Sans Forgetica est plus difficile à lire que la plupart des polices de caractères et ce n’est pas par hasard. Sans Forgetica est compatible avec les systèmes d’exploitation PC et Mac. Pour les amoureux de typographie. Lien: Sans Forgetica Related:  solutions pour l'école

Quizlet. Créer des flashcards, quiz et jeux en ligne • Les Outils Tice Article mis à jour le 4 novembre 2018 par Fidel Navamuel Quizlet est un outil très complet pour créer des flashcards ou cartes mémoire en ligne facilement. C’est même sans doute un des meilleurs outils de sa catégorie. Je vous présentais il y a quelques jours de cela l’excellent Wordeys qui permet de mémoriser du vocabulaire dans une langue étrangère. Quizlet est basé sur le système des flashcards ou cartes mémoire virtuelles Oubliez la carte mémoire se présentant sous la forme d’une fiche cartonnée qui proposait une question sur sa face et la bonne réponse sur son verso. Quizlet propose des centaines de milliers de listes composées de séries de cartes prêtes à être utilisées. Le choix dans les différents modes d’apprentissage Une fois créées, elles vont servir de base à différentes formes d’apprentissage. Vos élèves vont adorer le mode Quizlet Live. La plateforme Quizlet propose une version spécifique pour les enseignants. On peut utiliser Quizlet gratuitement. Lien : Quizlet

Comment mémoriser tous vos cours avec Cerego – Formation 3.0 Comment mémoriser le contenu de tous mes cours ? Rapidement et pour longtemps ? Essayez Cerego. Cette application de flashcards se base sur les répétitions espacées. J’ai déjà évoqué la théorie des répétitions espacées dans plusieurs billets de ce blog : notamment un article sur la mémorisation avec les répétitions espacées. Cerego est une application en ligne basée sur les mêmes principes. Cerego présente de nombreuses fonctionnalités intéressantes et agréables. Une application tellement riche que je vais vous la présenter en plusieurs articles, dont celui-ci est le premier. Une interface conviviale et attrayante pour apprendre avec plaisir Dans son intervention sur TED – l’école tue la créativité – Ken Robinson affirme que les enfants sont des étudiants naturels. Ce plaisir s’émousse et disparaît chez la plupart des adolescents, puis des adultes. Cerego propose donc une interface à la fois conviviale et attractive. Comment utiliser Cerego pour mémoriser plus vite et à long terme ? 1. 2.

La plus-value des éloges significatifs aux élèves - RIRE — RIRE Pourquoi faire des compliments aux élèves? Parce que plusieurs recherches en ont démontré la valeur ajoutée pour inspirer et renforcer leurs comportements positifs et, par conséquent, la persévérance et la réussite scolaires. Shutterstock/FreeBirdPhotos par France Dumais En s’appuyant sur des recherches menées au cours des trois dernières décennies, Todd Finley, de l’Université East Carolina, définit les principes généraux d’un compliment qui vise la persévérance et la réussite des élèves. Les principes d’un éloge Un compliment devrait être sincère, méritoire et véridique, en plus d’être précis et non directif. [Les enseignants : des agents motivateurs à l’école secondaire] Des éloges en classe qui ont fait leurs preuves Les comportements axés sur la tâche, l’engagement, l’effort et la participation : l’éloge les améliorent tous. Selon les recherches recensées, les éloges différenciés, précis et sincères s’avèrent efficaces pour motiver les élèves. Référence : Finley, T. (2017).

comment bien réviser ses cours ? Jean-François Parmentier, accompagnateur pédagogique et enseignant à l’ENSEEIHT Toulouse et Quentin Vicens, chercheur à l’Université du Colorado à Denver et formateur d’enseignants, sont les auteurs de l’ouvrage « Enseigner dans le supérieur : méthodologie et pédagogies actives », paru chez Dunod en juin 2019. Ils vous livrent leurs conseils pour réviser ses cours avec efficacité. Ils vous proposent trois approches issues des sciences cognitives qui vous permettront d’atteindre cet objectif. Pour quel(s) métier(s) êtes-vous fait ? Quentin Vicens Le rappel libre Lisez votre cours pendant 5 min. La lecture « active » Jean-François Parmentier Comment s’assurer que vous comprenez et assimilez ce que vous relisez ? La plupart de vos questions devraient être résolues en relisant les documents. Les fiches de révision « actives » Cette approche se combine aux précédentes pour créer des supports de révision qui incitent naturellement à la réflexion. Conclusion

La métacognition : un moyen pour renforcer l’enseignement et l’apprentissage Image: Newman Studio / Shutterstock.com Dans cet article, Michel Grangeat de l'Université Grenoble Alpes en France partage son expertise sur la métacognition comme moyen de renforcer l'enseignement et l'apprentissage. Introduction à la metacognition La métacognition est un moyen d'anticiper, de surveiller, d’adapter et d'évaluer la cognition. EPermettre aux élèves de superviser leurs propres apprentissages améliore leur sentiment de responsabilité et de motivation. La cognition et le cerveau La cognition repose sur une combinaison de trois systèmes qui ne sont pas équivalents. Le premier système est rapide, efficace et économique : il consiste à s'appuyer sur la perception immédiate pour résoudre le problème en jeu. Le second système est lent, logique et coûteux : il consiste à réfléchir sur la situation pour en identifier les principaux facteurs et à trouver une solution adaptée au nouveau problème. Comme nous pouvons le voir, le système 3 est très précieux à l'école !

«L'empathie modifie le cerveau des enfants» Entretien avec Catherine Guéguen Mensuel N° 301 - Mars 2018 Article mis à jour le 08/02/2018 L’empathie du professeur est un puissant levier de réussite scolaire, comme le montre Catherine Guéguen, qui s’appuie sur les travaux des neurosciences. Elle appelle à une formation des enseignants à la gestion des émotions : les leurs et celles des élèves. Pédiatre spécialisée dans le soutien à la parentalité, Catherine Guéguen est l’auteure de Heureux d’apprendre à l’école. Vous insistez sur l’importance d’une attitude empathique de l’enseignant à l’égard de ses élèves. Un enseignant empathique est une personne qui va aider l’enfant à exprimer ce qu’il ressent en lui proposant tout un panel d’émotions : « Est-ce que tu es triste ? Quelles sont les retombées positives d’une relation empathique sur l’élève ? Cette attitude est-elle naturelle pour tous les adultes ? L’empathie est innée chez tous les êtres humains. Pensez-vous qu’il soit nécessaire de former les enseignants à l’empathie ? Oui. Oui, malheureusement.

Courbe de l'oubli & Secrets de la mémorisation > Mes Jeux Educatifs Notre cerveau est programmé pour oublier Un humain oublie entre 50 et 80 % de ce qu'il a appris au bout de 24 heures et plus de 90 % au bout d'un mois. Globalement, dès que nous recevons une nouvelle information, notre cerveau enclenche le processus pour l'estomper et la faire disparaître. C'est tout aussi vrai chez l'adulte que chez l'enfant. Si nous souhaitons que nos enfants retiennent durablement certaines informations, nous devons utiliser des méthodes et des astuces de mémorisation. Pour avoir une réponse à cette question, il faut avant tout comprendre comment "fonctionne" l'oubli. Qui est Hermann Ebbinghaus ? Hermann Ebbinghaus est un philosophe allemand (1850 - 1909) souvent considéré comme le père de la psychologie expérimentale de l'apprentissage. La courbe de l'oubli d'Ebbinghaus et la répétition espacée Ebbinghaus conduit son expérimentation sur lui-même, en auto-observation. Il remarque alors que sa capacité à mémoriser les éléments s'améliore avec le nombre de répétitions.

La mémorisation en classe: un fâcheux oubli La mémorisation est le parent pauvre des activités réalisées en classe. Dommage ! Car la phase de mémorisation initiale massée est déterminante pour toute la suite de la rétention. . . . . . Rappel des principes de base de la mémorisation Essentiels à connaître pour l’acquisition des éléments indispensables à la compréhension, la communication orale et écrite, la rigueur des savoirs, le traitement des tâches. Il est capital et urgent d’intégrer des pratiques adaptées au fonctionnement naturel du cerveau: Plusieurs reprises indispensables, expansées temporellement, des éléments sémantiques essentiels Les éléments sémantiques sont rarement acquis définitivement. Individualisation souhaitable des parcours de mémorisation afin de gagner un temps précieux pour chacunMémorisation active consistant à s’interroger et non à lireFeedback proche entre la question et la réponse 1er axe : Expliquer aux élèves comment fonctionne leur mémoire 2ème axe : Pratiquez des temps de mémorisation en cours Pourquoi ?

Related: