background preloader

Les réseaux sociaux d’entreprise n’ont pas trouvé leur public

Les réseaux sociaux d’entreprise n’ont pas trouvé leur public
Lancés il y a quatre ans pour favoriser la collaboration interne, les réseaux sociaux d’entreprise se heurtent au système hiérarchique des sociétés. Signaler l’arrivée de nouveaux embauchés ; publier une photo de l’avancée d’un chantier ; partager un article… Chez Isore bâtiment, entreprise mayennaise spécialisée dans l’isolation par l’extérieur, l’utilisation du réseau social d’entreprise (RSE) Yammer, développé par Microsoft, commence à prendre… dix-huit mois après son installation. L’application, qui permet de partager des informations et bonnes pratiques entre salariés, à l’instar d’un Facebook professionnel, a mis du temps avant d’intéresser les salariés. « Au début, certains avaient peur d’être mal vus s’ils utilisaient Yammer pendant leur temps de travail, raconte Estelle Huault, chargée de ressources humaines à Isore. Puis les responsables de chantier et les chefs de chantier ont commencé à publier. Des salariés ont ensuite commenté les publications. » À lire aussi Anaïs Brosseau

https://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/reseaux-sociaux-dentreprise-nont-pas-trouve-leur-public-2018-09-24-1200971029

Related:  veille informationnelleCh 1.4 La communication interne au service de la mobilisationLa communication interne

La veille concurrentielle, une stratégie winwin La veille concurrentielle, dans un monde qui bouge de plus en plus vite et qui voit tous les jours des innovations naître, demeure essentielle. Avec une communication qui trouve toujours de nouveaux créneaux, elle est devenue un incontournable pour toute entreprise, qui loin de fermer les yeux sur l’environnement concurrentiel, doit prendre en compte la concurrence pour mieux la devancer. La veille concurrentielle implique de rechercher, analyser et exploiter les informations liées à une entreprise, à son secteur d’activité ainsi qu’à ses concurrents, afin de développer sa compétitivité et sa productivité mais aussi de connaître les nouvelles exigences réglementaires qui vont entraîner des modifications. Celles-ci auront par exemple une incidence sur la fabrication, les évolutions des modes de consommation (ex : manger bio), les évolutions technologiques, etc. La veille concurrentielle, quel est son maître mot ? Comment réaliser une veille concurrentielle ?

[LA TENDANCE COM' #7] L'Intranet : l'outil de communication interne star - Master Marketing Entre mutation digitale, nouvelles technologies, Internet et réseaux sociaux, toute entreprise qui souhaite rester dans la course se doit d’intégrer ces évolutions dans sa stratégie de communication. Les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) ont un poids important dans le monde du travail et offrent de nombreuses solutions en communication interne propices au développement, dont l’Intranet ! Alors parlons-en.

Interview/SNCF : "Il y a de moins en moins de communication interne et de plus en plus d'animation de réseaux de collaborateurs" - Com'in News Chez SNCF Voyages, la transformation digitale s’accompagne d’une libération de la parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux en interne, avec la mise en place de Yammer, mais également sur Twitter, utilisé comme outil de communication interne. Madmagz Com’In a rencontré Isabelle Bascou-Debleme, secrétaire générale à la communication et aux ressources humaines de SNCF Voyages. Témoignage.

Bruno Devauchelle : Vous avez dit EMI ? "Se former à l'EMI, est d'abord un impératif pour tous les enseignants. Encore faut-il qu'on sorte des sempiternelles journées ou stages pour que l'on passe à des mises en action concrètes." Bruno Devauchelle réfléchit au message et au média et invite les enseignants à s'investir dans l'EMI. L'EMI est considérée depuis 2015 comme une composante du parcours citoyen, selon le ministère de l'éducation. Bien que ne faisant l'objet d'aucun enseignement "stricto-sensu" l'EMI est bien entrée dans le discours général en éducation.

Interview de Sylvain Hudelot / Global Community Manager de Plazza - RSE d'Orange Le 29 avril dernier, lors de notre petit déjeuner mensuel « Com’interne & Numérique », nous avons eu le plaisir d’accueillir Sylvain Hudelot, Global Community Manager de Plazza, le réseau social d’entreprise d’Orange. Ce petit déjeuner avait pour thème « Le rôle des communicants dans la mise en œuvre d’un RSE ». Au terme de cet événement, nous avons réalisé ce petit entretien pour évoquer la mise en œuvre de l’outil Plazza au sein du groupe Orange. Pouvez-vous présenter en quelques mots le réseau social Plazza ?

[Interview] La stratégie de newsletters internes de L'Oréal Eastern Europe Le 27 octobre 2017, notre petit-déjeuner Com’in était consacré aux newsletters internes. C’est à cette occasion que nous avons reçu Sandrine Michard, Directrice de la Communication de L’Oréal Eastern Europe, qui a présenté sa stratégie de newsletters à la fois locales et globales. Au cours de cette rencontre, Sandrine Michard a expliqué comment la solution Madletterz lui a permis d’organiser sa communication interne, et de diffuser une information corporate tout en valorisant les initiatives prises dans chaque pays de la zone Europe de l’Est. Dans quel contexte avez-vous lancé ce projet de newsletters ? C’est une newsletter destinée à une région géographique multilangue, avec plusieurs filiales dans un grand groupe international.

La surinformation, le mal du siècle La surinformation, ce mal du siècle, est devenue omniprésente que ce soit dans la vie professionnelle ou dans la vie personnelle. Elle a tissé sa toile d’araignée qui nous donne l’impression que perdre une information c’est manquer une opportunité. Quelle est cette réalité ? L’information que l’on prenait la peine d’aller chercher et dont l’investigation nous demandait du temps, se trouve à notre portée sans que nous ayons le moindre geste à faire. Elle nous vient par le biais de notre boite e-mails mais aussi parce que les actualités sont sur tous nos supports : ordinateur, tablette, mobile qui sont nos outils professionnels journaliers et nos compagnons de loisirs et elles apparaissent de façon subtile pour attirer non seulement notre attention mais aussi pour la retenir et nous faire perdre un temps précieux sans que nous soyons capables de les maîtriser. Ne pas rater l’information essentielle : une obsession

Interview/Orange : Un challenge interne pour s'approprier la stratégie du groupe - Com'in News Au cours du dernier petit déjeuner « Com’interne & Numérique » du 28 avril, Nicolas Bailliard, Responsable Etudes et Performance Communication Interne chez Orange, est venu présenter son retour d’expérience sur « Cube », un challenge interne sur le plan stratégique du Groupe, Essentiels2020, destiné aux 156 000 collaborateurs. Objectif ? Permettre aux salariés de mieux s’approprier cette stratégie et créer du lien en les engageant dans une dynamique à la fois collective, digitale et fédératrice autour de la culture Orange. Retour sur la genèse et les étapes phares de ce projet dans une interview vidéo. Comment est né le projet « Cube » ?

Réseau social d’entreprise : comment ne pas faire partie des 90% de projets qui échouent Les marchés en pleine mutation et la transformation numérique bouleversent les modèles actuels d’organisation et de management des entreprises. Celles-ci tendent ainsi lentement vers des organisations en réseau favorisant la transversalité, l’intelligence collective, l’agilité et l’innovation. L’enjeu ne réside donc pas à transformer l’organisation de l’entreprise mais à la mettre en mouvement. « Pearltrees » et liens internet relatifs à l’ecdotique « Pearltrees » est le nom d’un service en ligne (français, malgré son nom), apparu fin 2009, qui utilise le principe de la carte heuristique (mind-mapping en anglais). Il permet d’organiser des pages internet qui apparaissent comme des « perles » faisant partie d’un arbre, et donc de créer des bibliothèques de liens à la présentation plus agréable que celle que l’on pourrait trouver sur une page statique. Le programme permet en outre de créer des équipes avec d’autres utilisateurs pour enrichir un même arbre. L’image de l’arbre est un peu trompeuse au premier abord, car il s’agit plutôt d’une organisation en étoile ; elle se justifie sans doute par la possibilité de créer plusieurs branches et rameaux reliés à une « racine » unique. Ce réseau, ou cette forêt, comme on voudra bien l’appeler, n’est absolument pas une plateforme scientifique, c’est pourquoi l’on y trouve un peu de tout et de n’importe quoi… mais pas seulement.

La Mie Câline a sa « calinosphère » Siège de la Mie Câline à Saint-Jean-de-Monts. Catherine Gohau est l'une des deux responsables des ressources humaines de ce géant vendéen de l'agroalimentaire. Elle raconte : « Il y a trois ans, nous avons mené une enquête auprès de nos franchisés pour savoir quels étaient nos points forts et nos points faibles. Une seule et même réponse : « la communication ! » Parmi les remontées, les salariés estiment que l'on ne prend pas assez en compte les avis du personnel. Mais la Mie Câline est une société un peu particulière. Choisir les bons outils de travail collaboratif Temps de lecture : 4 minutes Notre façon de travailler a changé. Aujourd’hui, nous utilisons plusieurs appareils, nous nous déplaçons plus, nous collaborons avec des clients et des collègues parfois situés à des milliers de kilomètres et nous devons le faire rapidement.

Related: