background preloader

Les ruses de la pub pour continuer à vous cibler demain

Les ruses de la pub pour continuer à vous cibler demain
Oubliée la réclame à papa ! Désormais digitalisée, la pub se veut intelligente et personnalisée. Passage en revue des innovations les plus prometteuses. “Une bonne publicité, c’est le bon message livré à la bonne personne au bon moment.” La traditionnelle formule n’a jamais été aussi pertinente qu’à l’heure de la révolution numérique. Pour toucher des audiences fragmentées, des start-up moulinent des données permettant un ciblage des consommateurs toujours plus précis. Dans l’immédiat, ces jeunes entreprises ont pourtant à régler quelques problèmes plus pratiques, comme imaginer des moyens moins intrusifs et déjouer les blocages antipubs qui se multiplient, en particulier chez les millennials devenus totalement “adlergics”. Slogans sur trottoirs La pub qui ne laisse pas de trace ? >> À lire aussi - Pour ou contre la pub sur les trottoirs ? La “pause-pipi” monétisée En créant Little Corner en 2014, Efraim Clam a réussi une percée originale dans le monde encombré de l’affichage.

https://www.capital.fr/votre-carriere/les-ruses-de-la-pub-pour-continuer-a-vous-cibler-demain-1307930#nlref=a1b3dc8ce6d95c559a23a1f80edd8f1b&utm_campaign=20180922&utm_medium=email&utm_source=nl-cap-matinale-eco

Related:  CommunicationCours le Marketing Digital en 2020MERCATIQUE

Bad buzz 2018 : marques et communication de crise Dolce & Gabbana qui se moque des Chinois, Danone qui gonfle ses prix… Les entreprises ont connu leur lot de crises en 2018 ! Pour la 5ème année consécutive, Nicolas Vanderbiest, directeur des opérations chez Saper Vedere, nous livre un panorama complet des crises qui ont marqué 2018. Il faut dire que l’année avait commencé très fort, avec H&M qui, dès début janvier, s’était fait épingler. En cause : la promotion d’un sweat à capuche vert estampillé « Coolest monkey in the jungle » (le singe le plus cool de la jungle) porté par un enfant noir.

Thomas Cook mise sur les avis clients pour monter en puissance sur le digital En août, le réseau d'agences de voyage Thomas Cook s'est associé à la solution Critizr pour valoriser les avis clients dans le développement de la stratégie omnicanale de l'enseigne. Cet été, Thomas Cook a équipé ses 182 agences en propre avec la solution de recueil de l'avis client Critizr. Une solution qui doit permettre à l'enseigne d'améliorer l'e-réputation en ligne et son expérience client en agence, avant d'envisager son déploiement à plus grande échelle auprès de ses 253 franchisés français. "La solution est en place depuis deux mois et demi et nous avons déjà enregistré de nombreux feedbacks ainsi qu'une amélioration de notre référencement sur Google", explique Nicolas Delord, Président Thomas Cook France.

Fidélisation et bases de données Aujourd’hui, la problématique des bases de données se posent constamment. Le nombre d’informations qui circulent a largement explosé. Il est évalué qu’en 2020, elles représenteront plus de 44 000 milliards de gigaoctets soit dix fois plus qu’en 2013. Les entreprises et la gestion de données Comment Snapchat s'est mis au café-filtre avec NESCAFÉ En 24h, près de 5 millions de visages ont été transformés en tasses NESCAFÉ géantes sur Snapchat. Voilà la performance que la marque de café instantané a su réaliser en investissant dans la 1ère « lens » sponsorisée sur Snapchat en France. Ce masque de réalité augmentée a généré un engagement massif, auquel les autres marques peuvent désormais se jauger.

Bientôt de la publicité segmentée à la télévision ? Le petit écran nourrit de grandes ambitions vis-à-vis d'une possible modification de la législation qui lui permettrait de diffuser des publicités ciblées, à l'instar de ce qui se fait sur le numérique. "Segmenter ou mourir". Cette phrase, prononcée par le data evangelist Avinash Kaushik au sujet des web analytics, pourrait tout autant s'appliquer au marché de la publicité en télévision. Les éditeurs militent actuellement pour faire autoriser la publicité segmentée sur le petit écran, ou adressable TV en anglais.

Le prix des 30 secondes de publicité sur TF1 pour le Super Bowl 2019 BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici puis cliquez sur l'onglet "offres" En plus de beIN SPORTS, diffuseur de la NFL en France, le Super Bowl 2019 sera également diffusé en clair sur TF1. Après des années de diffusion en clair sur W9, le Super Bowl débarque sur TF1, preuve de l’intérêt grandissant en France pour l’évènement TV le plus regardé aux Etats-Unis. Plus qu’une rencontre sportive, le Super Bowl est un moment de rassemblement en Amérique du Nord qui inspire les annonceurs chaque année (les pubs du Super Bowl 2019 ici). Sur le terrain, la finale opposera les Los Angeles Rams aux New England Patriots.

Lettre Édu_Num Économie et gestion hors-série n°9 — ÉcoGest Sommaire L’internet des objets (en anglais : Internet Of Things ou IoT) appelé également Web 3.0, représente les objets de la vie quotidienne connectés à internet qui peuvent interférer entre eux pour échanger et stocker des données. L’internet des objets permet ainsi de créer un lien entre le monde réel et le monde numérique. D'après Nicolas Demassieux, Directeur de la recherche d'Orange, sous le vocable "objets connectés" est désigné un ensemble hétérogène d'objets manufacturés dotés de capteurs leur permettant d'être reliés à internet. Fidélisation des clients - comment fidéliser ? Qu'est-ce que la fidélisation ? Définition : un client fidèle est un client récurrent à moyen et long terme. Un client qui passe régulièrement de nouvelles commandes sur une longue période sans céder aux sirènes de la concurrence. Fidéliser est un axe stratégique partagé.

Comment (bien) réagir à un bad buzz ? Uber accusé de sexisme, Quick face à un client qui trouve une tête frite dans ses chicken wings... Les marques peuvent désormais s'appuyer sur des solutions de gestion de la communication de crise. Je m'abonne Encadrement des promotions : rappel du cadre Pendant une période test de 2 ans à compter de début 2019, les produits alimentaires (et les produits destinés à l’alimentation des animaux de compagnie) font l’objet de deux mesures « structurantes », en application de la loi Egalim du 30 octobre 2018 (loi destinée notamment à une meilleure répartition de valeur entre fournisseurs et distributeurs) et de l’ordonnance rendue le 12 décembre 2018 en application de cette loi. D’une part, le seuil de revente à perte concernant ces produits est relevé de 10 % et, d’autre part, les promotions portant sur ces produits sont limitées, à la fois en valeur et en volume. Concernant le relèvement du seuil de revente à perte, il avait été dit lors des états généraux de l’alimentation de 2017, que certains produits alimentaires étaient revendus à des prix inférieurs à leur coût total par des enseignes de la grande distribution qui n’incluaient pas les coûts de distribution dans leur calcul de ce seuil. D’où cette mesure.

Les 4 commandements du RGPD Le RGPD, un séisme de magnitude 9 pour les marques ? "Si vous suivez déjà les principes de la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés de 1978, vous êtes sur la bonne voie pour la mise en conformité au règlement sur la protection des données personnelles", rassure Clémence Scottez, chef du service des affaires économiques de la Cnil. Fini le règlement "punition", l'autorité conseille même de faire du texte une opportunité : "Le RGPD est l'occasion de purger les bases de données et de mieux cartographier et sécuriser les traitements des data", poursuit Clémence Scottez. Mais aussi de créer un nouveau contrat de confiance avec les consommateurs. "Notre organisation n'a pas attendu le RGPD pour se préoccuper de la protection des données personnelles, témoigne Thomas Elm, data protection officer (DPO) d'AccorHotels.

Fidélité-fidélisation : le grand écart… jusqu’où ? Les consommateurs se disent de moins en moins fidèles aux marques… Et pourtant, il n’y a jamais eu autant de cartes de fidélité en circulation ! Selon une étude publiée en décembre 2016 par L’Échangeur by BNP Paribas Personal Finance, 77 % des foyers détiennent au moins une carte émise par un magasin. Et elles sont de plus en plus nombreuses dans les portefeuilles : alors qu’en 2010, chaque foyer français détenait en moyenne 4,7 cartes, la moyenne est passée, en 2016, à 6,7 cartes ! Une boulimie qui devrait se poursuivre si l’on regarde la situation aux États-Unis : en moyenne, un ménage américain adhère à plus de 21 programmes de fidélité… Pourquoi un tel engouement pour les cartes de fidélité ?

Analyse bad buzz des marques : IKEA et Monoprix sur les réseaux Entre Monoprix qui refuse qu’un homme malvoyant fasse ses courses avec son chien, et IKEA qui envoie en garde à vue un père et sa fille pour avoir mal scanné des produits en caisse automatique, la tendance est au bad buzz… Et les excuses publiques virent au pugilat. Quand les marques se font épingler publiquement et que le bad buzz enfle, il est légitime d’attendre des excuses en bonne et due forme. En théorie. Parce qu’en pratique, les choses ont changé. Aujourd’hui, une marque qui s’excuse doit s’attendre à être clouée au pilori.

Infographie : prospectus papier vs prospectus digital - Image Le 24 février 2019 à 20:20 Avec Harris Interactive, Armis, plateforme SaaS de digitalisation des catalogues et des opérations commerciales, publie une infographie compilant les données recueillis dans son Baromètre de la complémentarité entre les prospectus papier et digital. On y apprend ainsi que 55% des Français se sont déplacés en magasin ces 3 derniers mois pour profiter d’une promotion. Selon l’enquête, 41% des personnes interrogées jettent systématiquement les pubs papier, considérant à 70% que le prospectus papier est du « gaspillage ». Parallèlement, 84% d’entre eux s’attendent à ce que le prospectus digital se développe « rapidement » tandis que 72% pensent qu’il remplacement le prospectus papier de manière « définitive ». Méthodologie : étude réalisée du 19 au 27 novembre 2018 auprès de 2 007 personnes responsables des achats du foyer âgés de 18 ans et plus.

Related: