background preloader

Pourquoi il faut arrêter de parler de « fake news »

« La France fait la chasse aux fake news avant l’élection présidentielle » ; « Les médias et Facebook montent au front contre les fake news » ; « Présidentielle et fake news : les autorités veulent rencontrer Facebook, Google »… Il n’est pas besoin de chercher très loin pour voir le terme de « fake news » mis à toutes les sauces. Mais paradoxalement, tout le monde n’en a pas la même définition, ce qui pose un problème important pour une tendance supposée majeure de ces derniers mois. Un anglicisme trompeur La notion de « fake news » pose d’abord un problème de traduction : à strictement parler, le terme anglais ne désigne pas un article faux, au sens d’inexact, mais plutôt un faux article, une publication qui se fait passer pour un article de presse sans en être un. La langue anglaise distingue ce qui est false (faux au sens d’erroné) de ce qui est fake (faux au sens d’une imitation). Un mot fourre-tout Le pastiche humoristique. Un terme déjà récupéré William Audureau

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/31/pourquoi-il-faut-arreter-de-parler-de-fake-news_5072404_4355770.html

Related:  InfopollutionEvaluation de l'info et désinformationLecture presseS.N.T. - Culture numérique - E.M.I. - Outils numériqueslexique de la désinformation

Sur Spicee, “La Nouvelle Fabrique de l’opinion” montre comment Facebook cerne nos idées - Médias / Net Dans les quatre épisodes mis en ligne, l’enquête s’attache à prouver comment le réseau social américain décrypte nos penchants politiques, et nous affiche des contenus qui ne les bousculeront pas. Le photomontage, saisissant de stupidité, montre une femme en burqa jaune fluo aux bandes réfléchissantes. Ce cocktail nauséabond qui mêle Gilets jaunes et laïcité, deux sujets qui n’ont strictement rien à voir, vous ne l’avez peut-être pas aperçu dans votre fil d’actualité Facebook. Et pour cause, il vise un public bien précis : celui des électeurs de La République en Marche (LRM). A l’occasion de la campagne des élections européennes de mai 2019, six étudiants de l’école de journalisme de Sciences-Po Paris, guidés par le réalisateur Thomas Huchon, ont tenté une expérience numérique plutôt audacieuse concernant Facebook.

Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée

Démocratie et compétences numériques Cette activité est conçue pour un cours de sciences sociales, d’éducation civique ou d’arts du langage. Au cours de cette activité, les élèves : réfléchiront à l’importance d’obtenir des renseignements fiables avant de prendre position sur un enjeu politique ou électoral;étudieront une série de scénarios conçus pour enseigner cinq stratégies de vérification des faits : trouver la publication originale, vérifier la source, chercher d’autres renseignements, utiliser un outil de vérification des faits et consulter des sources fiables; réfléchiront à l’incidence de l’information fausse et trompeuse en politique.

Appli, jeux vidéo, séries : comment les géants d'Internet volent votre attention Applications sur smartphone, jeux vidéo, séries à la demande... Depuis des années, les écrans et leurs usages sont accusés de tous les maux. L'Homme moderne, ultra-connecté, serait-il entré dans l'ère de la "décérébration à grande échelle", comme l'écrit le neuroscientifique Michel Desmurget dans son dernier ouvrage, La Fabrique du crétin digital, les dangers des écrans pour nos enfants (Seuil) ? Pas si sûr, à en croire les critiques qui, à la sortie du livre, ont jugé ces propos "trop peu nuancé", à l'image de Séverine Erhel, maître de conférences en psychologie cognitive et ergonomie à l'Université Rennes 2, interrogée par L'Express. Surtout, ils occultent une problématique sans doute plus importante : la volonté des géants d'Internet de tout faire pour attirer notre attention et la monétiser, ce qu'on appelle l'économie de l'attention et sa "science", la captologie.

Différents types de fausses informations fake news Une fausse info ou fausse nouvelle peut recouvrir de nombreuses acceptions différentes. Entre l’humour pur, la critique par la satire ou la parodie, le dénigrement et la manipulation, il est souvent difficile de comprendre ce qu’est une fake news. Nous allons vous aider à y voir plus clair. Scénarios complotistes et autodéfense intellectuelle : comment exercer son esprit critique ? Dans le cadre de nos enseignements et conférences, nous sommes régulièrement sollicités pour fournir des outils d’analyse des scénarios complotistes, notamment en raison des mécanismes et biais qui contribuent à rendre ces scénarios si séduisants. A l’instar de ce que la métaphore du pêcheur suggère, nous sommes convaincus qu’il est plus utile de fournir au public des outils et des techniques permettant de faire la distinction entre recherche scientifique sur les complots et conspirationnisme peu étayé, plutôt que de se borner à déconstruire les quelques scénarios complotistes en vogue. Dans cet article, nous décrirons les différentes étapes d’une conférence/cours/atelier (ces étapes peuvent être adaptées selon le temps disponible) dont l’objet est justement d’outiller toute personne qui souhaite se positionner face à ces affirmations conspirationnistes.

FAKE NEWS, cultiver les bons réflexes Ce kit pédagogique (classeur de 202 pages) propose une approche novatrice qui va au-delà de l’éveil des élèves à l’analyse critique. Il faut certes s’interroger sur la véracité d’une information, mais aussi réfléchir sur notre rapport à cette vérité : pourquoi sommes-nous fascinés par une info, alors même que nous la savons fausse ou infondée ? Et pourquoi la partageons-nous ?

1024, le bulletin de la Société informatique de France La société informatique de France a le plaisir de vous offrir un libre accès aux numéros de 1024. L’ambition de ce bulletin est de disposer d’une revue qui montre l’informatique — science et technologie — et qui s’adresse à tous les informaticiens : aux lycéens d’ISN et à leurs professeurs, aux ingénieurs et techniciens qui, en entreprise, se reconnaissent en tant qu’informaticiens, aux enseignants-chercheurs et aux chercheurs qui, dans les laboratoires de recherche, en université, dans les centres de recherche ou dans les écoles, ont chacun un domaine précis qu’ils maîtrisent mais veulent pouvoir avoir une vision plus globale de la discipline. Ce bulletin, qui paraît trois fois par an, est adressé sous format papier aux adhérents de la SIF. Si vous souhaitez soutenir les actions de la société informatique de France, et recevoir les prochains numéros de 1024, rejoignez-nous en adhérant à la SIF.

Cet article nous apprend la différence entre un article faux qui implique une ou plusieurs erreurs, et un article faux dans le sens de le faire intentionnellement. On peut ainsi voir que cette appellation peut être plutôt trompeuse. Il est aussi expliqué que le mot est maintenant parfois utilisé pour tout et n'importe quoi et qu'il faut donc faire attention. by hermine_alexia Nov 17

Related: