background preloader

Comment la France est devenue moche

Comment la France est devenue moche
Echangeurs, lotissements, zones commerciales, alignements de ronds-points… Depuis les années 60, la ville s’est mise à dévorer la campagne. Une fatalité ? Non : le résultat de choix politiques et économiques. Historique illustré de ces métastases pé­riurbaines. Un gros bourg et des fermes perdues dans le bocage, des murs de granit, des toits d'ardoise, des tas de foin, des vaches... Et pour rejoindre Brest, à quelques kilomètres au sud, une bonne route départementale goudronnée. Un hypermarché Leclerc s'installe au bout de la nouvelle voie express qui se cons­truit par tronçons entre Brest et Rennes. C'est à ce moment-là que ça s'est compliqué pour les parents de Jean-Marc. Les fermes voisines deviennent gîte rural ou centre équestre. Ça s'est passé près de chez Jean-Marc, à Brest, mais aussi près de chez nous, près de chez vous, à Marseille, Toulouse, Lyon, Metz ou Lille, puis aux abords des villes moyennes, et désormais des plus petites. L’empire du hangar Le rêve pavillonnaire

https://www.telerama.fr/monde/comment-la-france-est-devenue-moche,52457.php

Related:  La France urbaineEtalement urbain et périurbanisationVEILLE PEDA< Zeitgeist > [Politique, Sociologie]savoir

La France, un territoire sous influence urbaine. Quiz QCM Geographie, France Sur le schéma d'une aire urbaine, à quoi correspond le bleu ? A quoi correspond le jaune ? Quizz.biz est financé par la publicité, celle-ci permet de vous offrir du contenu gratuitement. Habiter le périurbain Café géographique au Café de Flore, Paris, mardi 30 septembre 2014. Avec Hélène Nessi, Maître de conférences en Aménagement et Urbanisme à l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, et Lionel Rougé, Maître de conférences en géographie à l’Université de Caen Basse-Normandie. Forum Vies Mobiles est un institut de recherche et d’échanges indépendant créé par SNCF pour comprendre comment évoluent nos modes de vie, fondés sur les déplacements et les communications, et préparer la « transition mobilitaire ». Cet institut a organisé les 24 et 25 janvier 2013 les deuxièmes Rencontres internationales réunissant quelque 300 chercheurs, artistes et praticiens pour réfléchir à la question : des mobilités durables dans le périurbain, est-ce possible ? Il s’agit de montrer que, contre toute attente, les espaces périurbains font partie des lieux qui permettront de répondre aux aspirations individuelles tout en autorisant un développement durable. Les périurbains : d’affreux pollueurs ?

La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque, par Alain Beitone et Margaux Osenda Julien Vignikin - Croix I (2010) - toile marouflée sur bois, 100x100 Introduction Nous avons un point d’accord au moins avec les thuriféraires de la pédagogie inversée : cette « innovation pédagogique » rencontre un succès fulgurant. Les idées, Couple, Marche, Utopie, Séduction, Eva Illouz, Désir Parmi les mythes auxquels les Grecs se référaient pour comprendre la nature et les paradoxes du désir, deux sont particulièrement instructifs. Commençons par le mythe de Midas, roi de Phrygie. Pour le remercier d’avoir offert l’hospitalité au satyre Silène, Dionysos lui accorde un vœu. Midas demande que tout ce qu’il touche se transforme en or.

Toulouse est la 3e métropole la plus attractive de France selon ses habitants Coût de la vie, jugé le plus bas des métropoles françaises, qualité d’environnement et d’enseignement placent la Ville rose sur le podium des métropoles les plus attractives, selon une enquête. Les plateformes RegionsJob et ParisJob (1) en partenariat avec le cabinet Hays (2) ont interrogé pour la première fois les actifs des plus grandes métropoles françaises sur leur perception de l’attractivité de leur lieu de vie. Au classement général des 13 grandes métropoles, Lyon se hisse en tête, devant Nantes et Toulouse est à la troisième place, devant Rennes, Strasbourg, Bordeaux, Grenoble, Montpellier, Paris (seulement 9e) et Lille. Marseille ferme la marche à la 13e place de ce classement. Les plateformes RegionsJob/ParisJob en partenariat avec le cabinet Hays ont demandé aux 2 710 répondants de noter différents aspects qui font l’attractivité de leur métropole. La métropole toulousaine arrive à la première place sur la question du coût de la vie, devant Lyon, Strasbourg, Rennes et Nantes.

Pourquoi s’installer en périurbain Espaces de promotion pour les « nouvelles couches moyennes salariées » dans les années 1970 (Bidou 1984), les zones périurbaines seraient devenues, à la fin des années 1980, dans un contexte économique et social transformé, un refuge pour les « couches moyennes » menacées de déclassement (Jaillet 2004 ; Donzelot 2004 ; Chauvel 2006 ; Peugny 2009 ; Guilluy 2010). Ce modèle, discutable parce qu’il repose sur une vision unifiante d’un ensemble extrêmement hétérogène (Bosc 2008), a cependant le mérite de rappeler l’enjeu que peut représenter l’espace résidentiel dans les situations d’incertitude sociale (Chamboredon et al. 1984). Les deux communes de l’étude, par la composition sociale de leur population active, occupent des positions polaires au sein de l’aire urbaine de Grenoble. La première, une petite station de ski de 2 474 habitants [2], a connu une forte croissance démographique à partir des années 1990. Conforter une position sociale « fragile »

Seize biais qui empêchent de se connaître et de faire les bons choix Lycéens, étudiants, professeurs, parents, jeunes diplômés... « Le Monde » vous donne rendez-vous pour de nouveaux événements O21 /S’orienter au 21e siècle. Des conférences et des rencontres inspirantes pour trouver sa voie. Prochaine étape à Nantes le 17 décembre 2019. Conçu pour « Le Monde » par Véronique Bourgogne-Sayad et Emilie Chapuis, de l’agence Strategy Scenarists, l’atelier « ikigai » (littéralement, « raison d’être », en japonais) aide à déjouer les biais cognitifs, ces mécanismes de pensée qui mènent à une appréciation erronée de la réalité.

Quand manger sain tourne à l'obsession Décortiquer les étiquettes des aliments, pister leurs origines sur Internet, restreindre son régime au point de ne plus fréquenter les restaurants… Chez certaines personnes, le souci du «diététiquement correct» peut virer au cauchemar. Selon un sondage exclusif réalisé par Yougov pour 20 Minutes*, 45% des Français affirment que manger sainement est très important pour eux au quotidien et 6% admettent même que c’est une «obsession». Une vigilance qui selon 8% d’entre eux vient perturber leur vie sociale et familiale mais aussi celle de leur entourage, 14% des sondés affirmant que le souci de manger sainement des autres «peut devenir un problème». Dans ces cas le plus extrêmes, les spécialistes parlent même d’orthorexie.

Centres-villes morts, moches périphéries, merci qui ? Le déclin commercial des centres-villes atteint un stade préoccupant. Le sujet est suffisamment complexe pour que le rapport qui a été rendu sur ce sujet l'automne dernier au gouvernement pèse 471 pages (ce qui est un étiage très haut, j'ai rarement vu un rapport aussi énorme). Intitulé "La revitalisation commerciale des centres-villes", ce rapport fait des propositions qui seront discutées aujourd'hui à Bercy où la secrétaire d'Etat chargée du commerce Martine Pinville organise des Assises sur le sujet. Le constat est grave, disons le. Le périurbain au centre de la question urbaine Laurent Cailly introduit son propos en rappelant que le périurbain est associé à un processus migratoire. Il s'agit d'une catégorie d’espace associée à un mode d’habiter constituant un phénomène d’ampleur et qui pose d'emblée un problème de définition. 1 français sur 5 (ou sur 4) vit dans une commune périurbaine. Le périurbain représente près d’1/3 des communes. Le géographe souligne que le périurbain bouleverse notre modèle urbain hérité : étalement, polycentrisme, flux et réseaux, segmentation fonctionnelle et sociale accrue.

Tout comprendre sur Parcoursup Son opacité ne tient pas tant à l’interface numérique par laquelle se font les connexions que dans l’impression diffuse de ne pas connaître les règles d’un “jeu” qui s’apprête à déterminer la place sociale qui sera assignée à chaque “candidat” pour le reste de son existence. Les familles qui entendent faire de leurs rejetons des “premiers de cordée” ne découvrent pas la guerre scolaire à cette occasion : elles s’y livrent depuis la maternelle, renforçant la ségrégation sociale par mille artifices de contournement, de choix d’options “astucieuses” et de falsification d’adresse. Parcoursup officialise l’idée que les formations universitaires — y compris celles aussi standardisées que des licences d’une même discipline — ne se valent pas.

Télévision (vidéo) - Comment régler l’image de son téléviseur Parmi les 150 à 200 téléviseurs que nous testons chaque année, certains d’entre eux obtiennent d’excellents résultats en qualité d’image. Depuis quelques années on trouve effectivement sur le marché de très bons téléviseurs permettant de profiter au mieux des sources qui, elles aussi, notamment avec l’avènement du numérique et de la haute définition, n’ont cessé de progresser. Mais ces très bons résultats ne sont jamais obtenus avec les réglages par défaut proposés par les fabricants. Une fois les modèles achetés en magasin, nous les envoyons au laboratoire. 2. Les aires urbaines Manuel utilisé : Nathan 2016 Chapitre 2 : La France, un territoire sous influence urbaine Introduction : La France dans le monde : elle est composée de la métropole, située en Europe et de territoires outre-mer(ou ultra marins) : les DROM

Périurbanisation La périurbanisation accélérée des capitales (ici Stockholm, banlieue de Viksjö) se fait au détriment des espaces naturels et agricoles périphériques (février 2007). La périurbanisation désigne le processus d'extension des agglomérations urbaines, dans leur périphérie, entraînant une transformation des espaces ruraux[1]. Elle est liée à l'arrivée d'une part de nouveaux habitants, dont une partie quitte les centres des agglomérations pour s'installer en périphérie, et d'autre part d'activités consommatrices d'espace (grandes surfaces, infrastructures de transport). La périurbanisation peut prendre appui sur les noyaux habités préexistants (villages, bourgs) et sur les grands axes de communication qui relient ces espaces aux espaces urbains initiaux[2]. La périurbanisation commença à partir de la fin des années 1960 et du début des années 1970, dans des espaces qualifiés de ruraux. Phénomène relatif, aléatoire et mouvant[3], la périurbanisation recouvre plusieurs réalités.

Related: