background preloader

De quelle éducation aux médias avons-nous besoin

Lors du dernier SXSW consacré à l’éducation, la chercheuse américaine danah boyd (@zephoria) a, comme à son habitude, délivré une très intéressante conférence sur la question de l’éducation aux médias (vidéo) devant un parterre de spécialistes. Intéressante parce qu’elle remettait en question certaines approches faciles ou rapides de la façon dont on considère l’éducation aux médias Image : danah boyd sur la scène du SXSW edu. Idéalement, l’éducation demande aux élèves de remettre en cause leurs hypothèses, de chercher de nouvelles explications. Le problème est que le gouffre qui s’ouvre alors peut être rempli d’une manière profondément problématique, estime danah boyd. « Mais fondamentalement, c’est une forme de pensée critique qui demande aux gens de douter… Et ça me rend nerveuse ». L’éducation aux médias à l’heure de la post-vérité danah boyd avait commencé à éclairer ces questions dans un article publié l’année dernière. Expérience contre expertise Fake news : une crise épistémologique

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2018/06/17/de-quelle-education-aux-medias-avons-nous-besoin/

Related:  boisdamourÉducation aux médiasMédias de l'informationTextes, réflexions sur l'EMIArticles

L’approche par compétences peut-elle être efficace sur n’importe quel terrain ? 1Il ne s’agit pas dans cet article de discuter les convergences et les divergences au sujet de l’approche par compétence, (désormais APC, Roegiers, 2008) mais d’en vérifier l’efficacité en classe de français langue seconde (FLS) dans l’enseignement moyen et secondaire au Sénégal. À la lumière du rapport final intitulé « Les réformes curriculaires par l’approche par compétences en Afrique », (Cros & alii., 2010), des récents travaux de Michel Develay (2015), de Fatima Chnane-Davin et Jean-Pierre Cuq (dir., 2015) et de Gérard Scallon (2015), on fera une analyse critique de la place de l’approche par compétences dans les programmes et de ses implications pratiques sur le terrain, notamment en classe. La réflexion articule donc le prescrit dans sa finalité méthodologique à la pratique de classe mettant en scène l’enseignant et les apprenants dans le but de vérifier la pertinence ou non de l’APC. Réalités historiques et éducatives Réalités (socio)linguistiques et méthodologiques

Baromètre 2020 de la confiance des Français dans les media La crédibilité des médias L’intérêt porté à l’actualité à son niveau le plus bas depuis 1987 : 59% des Français déclarent suivre les nouvelles avec un grand intérêt, soit une évolution de -8 points par rapport à l’an dernier. Après le fort regain d’intérêt mesuré en 2019 – à la faveur de la crise des gilets jaunes – l’édition de cette année confirme une tendance sensible depuis 2015 : en 5 ans, l’intérêt pour l’actualité a reculé de 17 points. Chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, cet intérêt porté à l’actualité reste stable par rapport à l’an dernier avec un jeune sur deux qui déclare s’y intéresser. La crédibilité accordée à la radio, à la presse et à la télévision s’améliore légèrement tandis que la confiance dans Internet se dégrade et revient à son niveau initial de 2005.

Tri de l’information et enseignement de l’esprit critique : une carte pour s’y retrouver Julien Machet est professeur de Sciences Physiques et Chimiques dans l’académie de Lyon. Travaillant en collaboration avec le Cortecs et notamment notre collègue Denis Caroti depuis plusieurs années, il forme également les enseignants sur la thématique “Analyse de l’information et esprit critique”. Par ailleurs, il développe dans ses cours un enseignement de l’esprit critique incorporé à ses contenus disciplinaires. Avec sa collègue Cécile Dussine, il a ainsi créé une carte conceptuelle à destination des élèves (et des enseignants), permettant de visualiser rapidement les outils méthodologiques d’analyse de l’information. Il nous présente ici la genèse de cette carte, ses objectifs ainsi que son contenu.

Que veut vraiment dire « éduquer aux médias » ? Quelle forme donner, concrètement, à l’éducation aux médias dans les classes ? « Dans certains pays, l’éducation aux médias est une discipline autonome, obligatoire, inscrite au programme, explique Marlène Loicq. Dans d'autres pays, comme la France, l’approche est transversale, elle n'a donc pas de place identifiée comme telle». Si l’éducation aux médias est effectivement entrée dans les programmes, sous le nom « d’éducation aux médias et à l’information », son évocation en cours dépend des projets des professeurs, du temps qu’ils veulent ou peuvent y consacrer et surtout de leur formation. « Du jour au lendemain, on leur dit qu’il faut faire de l’éducation aux médias, alors qu’ils n’ont parfois pas abordé ça auparavant.

La coopération entre élèves c'est efficace ? "La recherche montre que les élèves qui bénéficient de dispositifs de coopération entre pairs vont avoir de meilleurs apprentissages et que les apprentissages se transfèreront quand ils travaillent de façon individuelle". Invités par le Cnesco et l'IFé dans le cadre d'une conférence virtuelle, Céline Buchs et Yann Volpé (Université de Genève) ont fait le point sur les dispositifs d'apprentissage entre pairs. S'ils s'avèrent efficaces et s'ils préparent les élèves aux "compétences du 21ème siècle", ils demandent aussi aux enseignants des compétences et un travail d'organisation important. Une réponse à l'hétérogénéité Qu'entend on par coopération entre élèves ?

Histoire Géographie lycée - Elaborer une fiche de révisions multi-supports A l'issue d'une séquence, avant l'évaluation, les élèves élaborent à l'aide d'un traitement de textes une fiche de révision. Puis, les élèves enregistrent oralement les informations nécessaires à leurs révisions à l'aide d'Audacity, passant ainsi du langage écrit au langage oral. La fiche de révision orale, fruit d'un travail personnel, permet aux élèves de solliciter leur mémoire auditive.

Gérer le rapport aux écrans de nos enfants Télévisions, tablettes, téléphones, jeux vidéo : aujourd’hui, les écrans sont présents dans toutes les maisons. Les enfants s’en emparent et chaque parent peut légitimement s’en inquiéter. Comment gérer le rapport de vos enfants aux écrans ? Comment le droit pourrait contrer les fake news - Idées Les fake news inondent le Net et menacent la démocratie. Pour les contrer, le droit doit évoluer… sans nuire à la liberté d’expression, avertit le juriste Denys de Béchillon. Face à la multiplication des séquences politiques infestées par des fake news — les présidentielles américaine et française, la campagne britannique du Brexit… —, Emmanuel Macron a annoncé son intention de légiférer sur le sujet. Il entend imposer des obligations de transparence aux plateformes numériques comme Google ou Facebook, permettre l’interruption de la ­diffusion d’une fausse nouvelle pendant une campagne électorale, et même autoriser la fermeture des comptes d’utilisateurs ou le blocage de l’accès à certains sites. Comment la démocratie peut-elle se défendre contre les atta­ques, cons­tamment réinventées, qui la déstabilisent sur Internet et les réseaux sociaux ?

Bruno Devauchelle : Comprendre les médiations de l'information Pourquoi est-il urgent que le monde enseignant s'empare de la question de l'information ? Parce que les jeunes qu'ils ont en charge d'instruire et d'éduquer ont besoin de "nouveaux médiateurs". Et ce ne sont pas seulement ceux dont ce devrait être prioritairement la charge - les professeurs documentalistes - mais bien l'ensemble des enseignants qui ont le devoir de s'interroger sur leur rapport à l'information et donc au savoir et à la connaissance. L'expérience montre, malheureusement, que si l'on cantonne un objet d'apprentissage à un groupe spécifique d'enseignants, les autres membres de l'équipe s'en éloignent voire y deviennent indifférents : c'est l'un des effets très négatif de la conception du métier d'enseignant par rapport aux contenus disciplinaires.

Bruno Devauchelle : Qu'est-ce qu'un usage pédagogique du numérique ? L'expression "usage pédagogique du numérique" est devenu une sorte d'allant de soi dont on n'interroge presque jamais le contenu. Et pourtant on peut trouver de tout dans cette catégorie, ce qui fait dire à certains que ce n'est pas vraiment pédagogique... mais plutôt administratif, didactique ou encore de vie scolaire. Où peut-on voir cette expression ?

Histoire Géographie lycée - Tâche complexe: rédiger une double page sur Léonard de Vinci "Le magazine Beaux-arts consacre son prochain numéro aux hommes qui ont fait le XVI e siècle..." Ainsi commence la proposition réalisée par A. Jung-Arescaldino (lycée Libergier, Reims) et C. Miot (lycée Chagall, Reims) dans le cadre du thème 4 "Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l'époque moderne". Web-série "Médias : la grande réinvention ?- INA - Les médias le monde et moi Quand nous sommes partis en tournage pour le film avec Flo Laval, nous avons beaucoup tourné. Souvent, Flo me disait : « Anne-So, ça, on ne l’utilisera pas » ou « tu verras, ça ne servira à rien ». L’innocence de son apprenti de co-réalisatrice était telle qu’au final, nous avons terminé, en effet, avec près de 40 heures de rush.

“Fake news” : fausses infos, vrai casse-tête - L'actu Médias / Net Sur les réseaux, les “fake news”, ces affirmations souvent volontairement bidon, se propagent comme un virus. Pédagogie, vérification des faits, arsenal juridique : la résistance s'organise. « Le pape soutient Donald Trump. » « Hillary Clinton a vendu des armes à l'Etat islamique. » « Le suicide de Penelope Fillon a été annoncé à la télévision. » Comme on le sait aujourd'hui, toutes ces affirmations sont fausses. Contrefaites. Trompeuses. Ce sont des fake news (« fausses nouvelles »), la terminologie à la mode pour désigner de vilains mensonges.

Related: