background preloader

L’ensauvagement du web

L’ensauvagement du web
À l’heure où plusieurs rédactions sont en ébullition suite aux révélations sur les agissements de la « Ligue du LOL », nous republions l’analyse d’Arnaud Mercier sur la propagation de l’agressivité en ligne. Et si des usages démocratiques et participatifs ont pu éclore çà ou là, force est de constater que le côté obscur de la force est bien représenté dans le cyberespace. Dans l’appropriation sociale d’outils d’expression que sont les réseaux socionumériques comme Facebook, Twitter, Instagram ou 4Chan et Reddit, on constate que les coups portés au processus de civilisation cher au sociologue Norbert Elias (un procès de domestication des mœurs et de contrôle de nos pulsions) sont lourds et constants. Un processus de décivilisation ? L’autocontrainte sociale que les États modernes ont réussi à imposer à leurs assujettis se délite peu à peu sous nos yeux. Le vernis de civilisation apposé sur nos mœurs et nos pulsions craque çà et là. L’anonymat dissociatif L’impunité communautaire

http://theconversation.com/lensauvagement-du-web-95190

Related:  EDUCATION NUM- modules elevesNumériqueTrollHateDotCom

Comment trouver tout ce que Facebook sait de vous ? Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, est convoqué à témoigner devant le Sénat et la Chambre des Représentants afin d’expliquer comment sa société recueille et gère les informations personnelles des utilisateurs. Et ce que Facebook sait finalement de nous. Lors de la première journée d’audition qui a duré 5 heures, on peut relever, entre autres, 3 questions directes qui ont déstabilisé M. Zuckerberg : Question : Pourriez-vous nous donner le nom du dernier hôtel où vous avez séjourné la nuit dernière ? Réseaux sociaux : la pente glissante de l’indignation permanente Pour les producteurs de contenus, sur Facebook, pousser le lecteur à s’indigner est devenu le moyen le plus sûr d’atteindre son public. Ce qui n’est pas sans risque pour la pratique journalistique, analyse le chef du pôle vidéo du « Monde » Olivier Clairouin. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Olivier Clairouin ANALYSE. Même s’il semble aujourd’hui moins les porter dans son cœur, Facebook a tout fait ces dernières années pour attirer les médias dans ses filets.

La Revue de liens des Outils du Web #100 □□ Bonjour, C'est le centième numéro de La Revue des liens des Outils du Web. 100 numéros et près de 10 000 abonnés chaque semaine, merci de votre fidélité. Pour ce centième numéro j'attends vos retours sur ce qui vous plait dans la lettre, sur ce qui vous plait moins, ce qui pourrait être amélioré… Envoyez moi vos réactions à fidel.navamuel@lesoutilsweb.com. Dans les prochains numéros de la revue, vous pourrez également pour quelques euros devenir abonné Premium. Quelles sont les choses qui disparaîtront dans les 10 ans à venir ? Si les personnes nées dans les années 1990 se rappellent parfaitement de la transition entre les cassettes VHS et l’arrivée des iPhone X, le futur laissera certainement encore beaucoup d’objets et de services derrière lui. Comme pour le Minitel, les DVD ou encore les machines à écrire, la digitalisation impose le changement comme seule constante actuelle. Réalisée pour le compte de RS Components, cette infographie liste 10 choses qui disparaitront dans les 10 ans à venir. Les télécommandes sont le premier objet en ligne de mire d’une future disparition.

Comment les réseaux sociaux accentuent l’enfermement dans ses idées Le poids pris par Facebook, Twitter et les algorithmes de personnalisation renforcent des tendances déjà identifiées par la psychologie sociale, observent des chercheurs. Internet et les réseaux sociaux sont-ils des machines à enfermer les internautes dans leurs propres certitudes ? Cette question, posée dès 2011 par le penseur du Web Eli Pariser dans son ouvrage The Filter Bubble : What The Internet is Hiding from you (Les bulles filtrantes : ce qu’Internet vous cache, non traduit), est aujourd’hui au cœur de la réflexion de nombreux chercheurs du Net. Lundi 23 avril à la Cité internationale de Lyon, où se tient jusqu’au vendredi 27 la prestigieuse conférence annuelle itinérante des professionnels d’Internet, The Web Conference, la polarisation des idées et des débats sur les réseaux sociaux a fait l’objet d’une demi-journée d’étude mêlant ingénierie du Web et psychologie sociale. Une vieille question de psychologie sociale

À l'ère de la post-vérité, Internet est sommé de dire la vérité Google est sous le feu des critiques pour des résultats négationnistes. La «post-vérité» est partout. Élu mot de l’année par le Oxford Dictionary, le concept de «post-vérité» est une des clés de lecture principales pour expliquer deux des événements majeurs de 2016, le Brexit et l’élection de Donald Trump. Écrans et éducation, c’est compliqué Temps de lecture: 10 min C’est un marronnier qui fonctionne systématiquement: vos enfants risquent un grand danger avec les tablettes, les ordinateurs et les smartphones; les écrans les font courir à leur perte; cette génération va exploser en vol. Alimenter l’inquiétude, la culpabilité et l’angoisse éducative a toujours été un ressort efficace pour toucher le large public des parents. Pointer les dangers de l’époque pour les enfants est un vieux filon éditorial: vous pouvez très bien remplacer «écrans» par «sucre», «télévision» ou «rock’n'roll», suivant le moment et le lieu.

RGPD : ce qui change pour les particuliers Le Règlement général sur la protection des données personnelles, qui renforce un droit français déjà protecteur, sera applicable partout en Europe à partir du 25 mai. LE MONDE | 08.05.2018 à 06h37 • Mis à jour le 08.05.2018 à 10h36 | Par Martin Untersinger Lorsqu’ils se réveilleront le 25 mai, les Européens ne s’en apercevront sans doute pas, mais leurs données personnelles seront un peu mieux protégées. À cette date s’appliquera, en effet, le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), un texte européen ambitieux qui va instaurer des obligations et des droits dans toute l’Europe concernant la manière dont les données personnelles sont collectées et traitées.

Menaces tous azimuts sur le big data LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sophy Caulier Alors qu’il dîne avec le président de Radio Canada, ce 8 avril, Yves Bigot, directeur général de TV5 Monde, reçoit un message qu’il n’est pas près d’oublier. Il lui signale que les douze chaînes du groupe affichent des écrans noirs : le système d’information de TV5 Monde vient d’être piraté.

Panorama des médias sociaux 2018 Quand j’ai lancé la première version de mon panorama des médias sociaux en 2007, je ne me serais jamais douté que le secteur connaitrait autant de chamboulements, en tout cas pas suffisamment pour justifier une nouvelle version tous les ans. Et pourtant, nous en sommes déjà à la dixième version. Plus de jamais, les médias sociaux occupent une place prépondérante dans le quotidien de milliards d’utilisateurs, attirant la convoitise des géants numériques US, mais également asiatiques. Des médias sociaux toujours plus puissants, mais également toujours plus critiqués, à l’image de Facebook avec l’affaire Cambridge Analytica qui risque de marquer une date dans l’histoire du web. Je vous propose de faire le point sur les évolutions des derniers mois et d’avoir une vision d’ensemble pour essayer de voir dans quelle direction évoluent les pratiques.

Facebook, qui nous influence le plus : l’algorithme ou nos a-priori Claire Richard pour Rue89 revient sur l’étude publiée dans le magazine Science par trois chercheurs de Facebook, dont Eytan Bakshy, venant remettre en question la “bulle de filtres” d’Eli Pariser que les algorithmes des réseaux sociaux favoriseraient. “En examinant les « informations dures » (hard news, c’est-à-dire la politique, l’économie, etc., par opposition au divertissement ou au sport) partagées par ces utilisateurs ainsi que la couleur politique de ces articles, les chercheurs ont mesuré l’exposition à des contenus « transversaux » (cross-cutting) – indice d’une exposition à des contenus politiquement variés – et comparé l’influence de trois biais de sélection : l’homophilie, l’algorithme et le comportement des utilisateurs.” “Toute cette affaire de chercher à séparer conceptuellement l’influence de l’algorithme des choix individuels méconnaît volontairement ce que sont et ce que font les algorithmes. Hubert Guillaud Signaler ce contenu comme inapproprié

Le guide des projets pédagogiques BYOD Comme le précise l'introduction de ce guide mis à disposition par le Ministère de l'Éducation nationale, « les modalités de mise en œuvre à grande échelle des projets BYOD (désignant l’usage, dans le cadre scolaire, d’un équipement numérique personnel dont la responsabilité ne relève ni de l’État ni de la collectivité) ont été étudiées au cours de l’année 2017 avec les acteurs concernés, pour traiter les problématiques identifiées et accompagner les territoires (collectivités et partenaires académiques) et établissements qui souhaiteraient s’engager ainsi dans de tels projets ». Le présent guide vise à être un point d’entrée pratique et opérationnel pour les porteurs de projet. Il regroupe un ensemble de conseils, recommandations et bonnes pratiques.

Related: