background preloader

Mer de Chine, la guerre des archipels ARTE

Mer de Chine, la guerre des archipels ARTE

http://www.youtube.com/watch?v=3sGNZDrPMbY

Related:  Chemins puissance chinoise : La Chine et le monde depuis 1949Asie du SEaxe 2 : les frontières en débat

En Chine, un système de notation des citoyens encore flou mais aux ébauches effrayantes Le « système de crédit social » (SCS) que le gouvernement chinois entend mettre en place à compter de 2020 ressemble à un épisode de la série d’anticipation dystopique Black Mirror. Les détails de ce que l’on présente couramment comme un système unifié de notation des citoyens, fonctionnaires et entreprises chinois sont encore flous. Et pour cause : Pékin expérimente encore plusieurs options avant d’en choisir la meilleure pour la déployer dans tout le pays. Actuellement, plusieurs dizaines de systèmes différents coexistent et permettent d’entrevoir les grandes lignes du système qui sera choisi par les autorités. L’économiste Antonia Hmaidi, doctorante à l’université allemande de Duisbourg et Essen, les a présentés lors d’une conférence à la 35e édition du Chaos Communication Congress, la grand-messe annuelle des hackeurs qui se tient à Leipzig (Allemagne) jusqu’au 30 décembre.

Le canal de Kra, symbole des ambitions expansionnistes chinoises : les Nouvelles routes de la Soie (1/2) Depuis le XVIIe siècle, le projet de construction d’un canal au Sud de la Thaïlande, reliant la Mer d’Andaman et le Golfe de Thaïlande, revient régulièrement sur la scène politique thaïlandaise. Pourtant, il est constamment repoussé dans le temps - faute de moyens financiers - par les gouvernements successifs. Si la viabilité économique du projet reste contestée, ce dernier a néanmoins trouvé un soutien de poids avec l’entrée en scène de Pékin qui se propose d’intégrer le canal dans son projet de nouvelle Route de la Soie. La Nouvelle Route de la Soie (ou Belt and Road Initiative – BRI) est l’initiative chinoise visant à relier plus facilement la Chine et l’Europe grâce à la construction d’un réseau d’infrastructures de transport (voies ferrés, autoroutes, ports…), financée par Pékin.

Ces îles qui attisent les tensions entre le Japon et la Chine Ishigaki, ses plages de sable blanc, ses cocotiers, ses eaux émeraude, son climat tropical… En descendant de l’avion de la Japan Transocean Air décoré en requin souriant rose bonbon, le visiteur est accueilli par de gigantesques aquariums, aux poissons multicolores et aux coraux rouges, posés au beau milieu de l’aéroport. « 80 % des passagers viennent ici en vacances », assure Nagata, l’hôtesse de l’air qui parle une des cinq langues de cet archipel situé à l’extrême sud du Japon. Ces « Caraïbes nippons » séduisent plus de 1,3 million de touristes chaque année.

La Chine dans le monde. Entretien avec Alice Ekman Ivan Sand (I. S.) : Quel cheminement intellectuel vous a conduit à la publication de cet ouvrage ? Alice Ekman (E. K.) : Tout d’abord, un constat simple, en toute modestie : la politique étrangère chinoise est complexe, et pour l’analyser avec précision et rigueur dans toutes ses dimensions, il faut être plusieurs. C’est cette nécessité, doublée de l’envie de fédérer et de travailler en équipe, qui m’a amené à rassembler les 7 co-auteurs autour de ce projet : Jean-Pierre Cabestan, Mathieu Duchâtel, Marc Julienne, Antoine Bondaz, Agatha Kratz, Françoise Nicolas et John Seaman. Il s’agit de chercheurs qui sont à la fois spécialistes de la Chine et disposent d’une expertise sectorielle solide (économistes, spécialistes des questions énergétiques, militaires, de politique intérieure, de sécurité…).

Livre - Hérodote, numéro 176, L'Asie du Sud-Est Trop souvent oubliée, l’Asie du Sud-Est est en passe de devenir un pôle majeur du commerce international. Sa position géographique stratégique, entre Inde, Chine et océans Indien et Pacifique, lui confère une place de choix dans la mondialisation. Appartenant à un continent qui s’apprête à supplanter les puissances européennes ou américaines, cette région entend s’affirmer comme hub d’envergure internationale et, plus encore, comme troisième zone économique mondiale d’ici trente ans. Acheter le livre A lire aussi: L’OCS, une dynamique molle L’approche géographique et géopolitique est particulièrement adaptée à l’étude de cette région charnière.

Terres perdues et récupérées : l’expulsion des Allemands et la venue des Polonais Terres perdues et récupérées : l’expulsion des Allemands et la venue des Polonais A l’inverse de la majeure partie des frontières situées en Europe de l’Ouest, celle située entre l’Allemagne et la Pologne est un cas particulier dans la mesure où elle ne possède pas une histoire longue. Elle est le résultat d’une décision prise pendant la conférence de Postdam (17 juillet-2 août 1945), après la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, les anciennes provinces allemandes de Poméranie, de Silésie, de Prusse et l’est du Brandebourg furent traversées par de tragiques et profonds processus sociaux. Ces immenses régions, situées de l’autre côté des fleuves Oder et Neisse, formèrent alors un vaste territoire de 103 000 kilomètres carrés, plus grand que le Portugal. Il fut intégré au sein de la nouvelle République Populaire de Pologne et plus de huit millions d’Allemands en furent expulsés, devant partir plus à l’Ouest.

La Chine et le monde depuis 1949 : histoire et explications simples Poster de Mao, 1968, par Liu Chunhua Reprenant un célèbre mot attribué à Napoléon, Alain Peyreffite publiait en 1973 Quand la Chine s’éveillera…le monde tremblera. Il y prophétisait la domination mondiale à venir du mastodonte chinois. Depuis, la Chine s’est effectivement éveillée. Pays exsangue en 1949 placé dans l’orbite de l’URSS, puis meurtri par ses tentatives de bâtir le socialisme par sa propre voie et paralysé par les remous d’une révolution culturelle prolétarienne, la Chine est désormais une superpuissance économique, démographique et géopolitique, le seul « super-grand » aux côtés des États-Unis, après une période de spectaculaire rattrapage. Le monde n’a cependant pas tremblé.

L’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance – L'histoire-géo à Truffaut L’Asie du Sud et de l’Est se compose de 3 puissances économique /politique et territoriales pour deux d’entre-elles JaponChineInde et une 4ème puissance non visible = EU sur l’autre façade pacifique ( Attention nos cartes sont souvent des projections centrées sur l’Océan atlantique , alors que là , nous nous intéressons à l’océan pacifique !) C’est une zone de tensions géopolitique multiples : Inde /Pakistan ; Corée du S et du N ; Chine et Inde …

C'est pas mal pour aborder la question de la place de l'Asie du Sud-Est au sein des relations internationales, puis les enjeux de la mer en général en ASE, j'en ai fait une carte mentale pour réviser rapidement le sujet je l'ajoute dès que je peux 🙂 by lumiina Dec 6

Un exemple de rivalités entre le Vietnam et la Chine, autour des îles Paracels. by foxprof Aug 27

Related: