background preloader

Quand l'histoire fait dates - 1492 : un nouveau monde

Quand l'histoire fait dates - 1492 : un nouveau monde

https://www.arte.tv/fr/videos/069117-001-A/quand-l-histoire-fait-dates/

Related:  Nouveaux horizons des Européens2. XVe-XVIe siècles : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelleCours 5°- HIII- L'Europe à l'époque moderne

Nouveaux horizons Vitruve, dans l'Antiquité, explique qu’un homme aux bras et aux jambes écartées pouvait être inscrit dans les figures géométriques parfaites que sont le cercle et le carré. Il déclare également que le centre du corps humain se trouve au niveau du nombril. L'homme de Vitruve est inscrit dans un carré, symbole de la terre, ses quatre sommets faisant référence aux quatre éléments terrestres (eau, air, feu et terre) et aux quatre point cardinaux, un cercle, symbole du ciel : c'est la représentation de l'unité et de la voûte céleste. Avec son célèbre "Homme de Vitruve", Léonard de Vinci corrige l’enseignement antique des proportions de Vitruve. Léonard inscrit l’homme de Vitruve dans un carré.

Renaissance, humanisme et réformes religieuses Insertion dans les programmes Histoire : classe de seconde Thème 2 : XVè - XVIè siècles : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelle Le voyage de Magellan 1519-1522 Cette carte fait partie d’un ensemble de 17 cartes animées portant sur Les Grandes Découvertes L’expédition commandée par Magellan a pour objectif de rallier l’archipel des Moluques par l’ouest en contournant le continent américain. Elle est financée par l’Espagne qui pourrait ainsi avoir accès à ces îles aux épices sans traverser l’océan Indien qui est sous contrôle portugais.

Rouen 1562. Montaigne et les Cannibales - Publications numériques du CÉRÉdI Actes du colloque organisé à l’Université de Rouen en octobre 2012 par Jean-Claude Arnould (CÉRÉdI) et Emmanuel Faye (ÉRIAC) Les 1er et 2 octobre 2012 s’est tenue à Rouen une rencontre internationale et pluridisciplinaire autour du dialogue de Montaigne avec les cannibales à Rouen. Date doublement symbolique : 450 ans après l’événement supposé, et dans les jours mêmes où fut célébrée l’Entrée royale de 1550, restée fameuse pour la « fête cannibale » qui y avait été déployée aux yeux d’Henri II. Une immense carte du monde, vu en 1587 sans Google Earth Réalisée en 1587, c’est une super mappemonde globale, conçue comme un manuscrit de 60 pages : ce planisphère est, semble-t-il, la plus grande carte du monde, une fois l’ensemble des pages réunies. Et les connaissances de Monte forcent encore l’admiration des chercheurs contemporains. Il touchait clairement sa bille en géographie, assurent les scientifiques, soulignant que la carte contient les découvertes les plus récentes de son temps, avec un Japon extrêmement détaillé — reposant sur la visite d’une première délégation officielle japonaise en Europe, en 1585. On retrouve également les îles de la Terre de Feu, à la pointe de l’Amérique du Sud, que Ferdinand Magellan, l’explorateur portugais, avait dévoilées en 1520. Le tout mis à plat, sur près de 10 mètres carrés, donne un sentiment d'immensité. Une représentation sphérique réalisée en vidéo permet de mieux mesurer l'ampleur.

La controverse de Valladolid Au milieu du XVIe siècle, la monarchie espagnole de Charles Quint, à la tête d'un immense empire dans le Nouveau Monde se trouve face à une interrogation inédite : quelle attitude adopter face aux peuples amérindiens dont les civilisations lui semblent barbares et païennes ? Retour avec Manon Bril sur un débat organisé en 1550 : la controverse de Valladolid où deux conceptions du monde s'opposent sur les rapports colonisateurs – colonisés. Colonisation de l’Amérique par les Espagnols En 1510, les conquistadors espagnols débutent la colonisation des Amériques, souvent de manière très violente, et les mauvais traitements infligés aux Amérindiens commencent à choquer l’opinion en Europe. Les Espagnols s’interrogent sur le comportement à adopter face à ces peuples aux coutumes différentes, à la civilisation méconnue, et non chrétiens. Opposition de deux visions du colonialisme à Valladolid

Louis XIV et les protestants : conversion forcée au Grand Siècle Le 18 octobre 1685, à Fontainebleau, Louis XIV signait l’édit qui révoquait celui de Nantes, promulgué par son aïeul Henri IV le 13 avril 1598. L’édit de Fontainebleau mettait fin à une situation qui était unique en Europe occidentale à cette époque : par l’édit de Nantes, la minorité religieuse, celle des protestants dits « huguenots » ou réformés, disciples de Calvin, avait joui d’une reconnaissance légale dans le royaume de France, la foi catholique et romaine restant celle du roi et de l’immense majorité des Français [1]. A l’inverse, la Révocation frappait d’illégalité tout exercice du culte en public, ne laissant aux protestants que la liberté de conscience en privé, dans l’attente de leur conversion. Les dragonnades (le logement de soldats, les dragons, dans les foyers protestants pour pousser ces derniers à renoncer à leur foi) précédèrent et suivirent la Révocation. L’étranglement progressif du protestantisme

Montaigne, I, 31 et III, 6 : Des coches, Des cannibales Michel de Montaigne, Essais, I, 31, "Des cannibales" - III, 6, "Des coches", 1580-1595 L'auteur (1533-1592) et son œuvre Présentation : Montaigne et les Essais Pour une présentation de Montaigne, auteur huma-niste, et des Essais, en lien avec le contexte histori-que, on se reportera à l'é-tude proposée sur le cha-pitre « De l’Institution des enfants » (I, 26). Les deux chapitres étudiés ici, « Des cannibales » (Livre I, 26) et « Des coches » (Livre III, 6), traitent tout particulièrement des "grandes décou-vertes". 29 mai 1453 - Prise de Constantinople par les Turcs Le 29 mai 1453 figure traditionnellement parmi les dates clé de l'Histoire occidentale. Ce jour-là, Constantinople tombe aux mains du sultan ottoman Mehmet II. La ville, vestige de l'empire romain, était l'ultime dépositaire de l'Antiquité classique. Elle faisait aussi office de rempart de la chrétienté face à la poussée de l'islam. La chute finale

Related: