background preloader

Les couilles sur la table

Les couilles sur la table

https://www.binge.audio/category/les-couilles-sur-la-table/

Related:  Sur le chemin de l'égalité fille-garçonPensée critiqueHommes et féminismeressources diversesCopil feminisme

Des hommes violents Après deux mois de concertation et d’ateliers, le Grenelle des violences conjugales s’achèvera le 25 novembre, date de la Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. En 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Dès le 21 novembre, France Culture met en ligne le nouveau podcast original en 6 épisodes Des hommes violents de Mathieu Palain, réalisé par Cécile Laffon.

« Le féminisme n’est pas une guerre contre les hommes, mais contre la domination masculine », selon Victoire Tuaillon Tous les vendredis, 20 Minutes propose à une personnalité de commenter un phénomène de société, dans notre rendez-vous « 20 Minutes avec… ». Dans son livre Les couilles sur la table, à paraître le 30 octobre, la journaliste Victoire Tuaillon, créatrice du podcast du même nom, s’intéresse aux masculinités. Elle illustre la manière dont la domination masculine infuse tous les pans de notre quotidien, de la répartition des tâches ménagères à la recherche médicale, en passant par l’inégalité salariale. Son podcast Les couilles sur la table vient de souffler sa deuxième bougie. Et il cartonne, avec plus de 500.000 écoutes mensuelles.

L'Ecole, les filles, les garçons et la construction des stéréotypes Père : « le mari de la maman, sans lui la maman ne pourrait pas avoir d'enfants. C'est le chef de famille parce qu'il protège ses enfants et sa femme. » Le dictionnaire des écoliers regroupe des définitions rédigées par des élèves de la maternelle au CM2 avec leur professeur. L’ensemble est regroupé, publié sous l’égide du Ministère de l'Education Nationale et était disponible, jusqu’à la semaine dernière sur le site du Centre national de la pédagogie, le CNDP. Trois bonnes raisons de ne pas offrir un cadeau genré à un·e enfant pour Noël  La période des fêtes de fin d’année approche et avec elle la transformation progressive de votre quotidien en un monde enfantin et bicolore. Que ce soient les réclames YouTube ou les catalogues de jouets savamment déposés dans votre boite aux lettres, tout semble vous inciter à voir la vie en rose… ou en bleu, si tant est que vous fréquentiez de près ou de loin un petit garçon ou une petite fille à gâter pour Noël (et les algorithmes publicitaires se trompent rarement!). Pourtant, cette année, ne foncez pas tête baissée dans les rayons bardés de paillettes et de tons pastels pour combler votre petite nièce.

SLATE : Jusqu'où peut-on s'oublier par amour ? Pour qui, seriez vous capable de vous oublier? Quelle personne aimez-vous assez pour la faire passer avant vous, avant vos besoins, avant vos plaisirs? Pour qui seriez-vous capable de sacrifier des années, votre temps, vos plaisirs, pour la rendre heureuse, l’apaiser? Genre, sexualité & société Genre, sexualité & société est une revue francophone à comité de lecture, consacrée à la sexualité et aux questions de genre. Créée en 2009 par un groupe de jeunes chercheur-e-s en sciences humaines et sociales, la revue Genre, sexualité & société se revendique comme un espace de dialogues et d’échanges, ouverte à différentes approches disciplinaires.

Féminisme : des hommes expliquent leur engagement quotidien pour l'égalité Qu'ils se définissent comme "féministes", "pro-féministes" ou "alliés", les hommes ont un rôle à jouer dans le mouvement pour l'égalité. Mais selon notre sondage RTL Girls et WondHer, réalisé avec BVA, seuls 49% des hommes interrogés se disent "féministes" alors que la majorité d'entre-eux (près de 7 hommes sur 10) ont compris que ce sujet concerne aussi bien les hommes que les femmes et qu'il s'agit avant toute chose d'une question d'égalité. Pourtant, il est essentiel que les hommes comme les femmes s'approprient ce mot et surtout les valeurs qu'il transmet. Pour les besoins de cet article, RTL Girls a interrogé plusieurs hommes engagés à leur échelle sur ces questions d'égalité. Tous tiennent plus ou moins le même discours : être féministe, c'est prendre conscience qu'il y a des inégalités, les rejeter et faire en sorte de les faire disparaître. Tous ont également conscience qu'un homme féministe ne sera pas engagé de la même façon qu'une femme...

Un exemple parlant : le verbe « positiver » existe bien dans la langue française, mais son usage n’a-t-il pas été popularisé par le slogan « Avec Carrefour, je positive » ? De l’aveu d’un président de chaine de télévision, grand diffuseur de publicités à une large audience nationale : « Pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. […] Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. » Ce constat peut se généraliser à l’ensemble des canaux publicitaires : le consommateur est souvent dans les conditions de réceptivité maximales face à la publicité qu’il aperçoit. Qu’il soit la cible prévue ou non ne rentre pas en compte : la publicité n’atteint pas que ses cibles, mais s’expose à tous les publics confrontés au canal (télévision, presse, affichage). L’impact de la publicité sur le consommateur : démonstration par les stéréotypes

Un réseau de femmes pour héberger celles qui voyagent seules Les femmes voyageant seules sont de plus en plus nombreuses. Toutefois, elles craignent d'aller chez l'habitant pour des raisons de sécurité. Pour elles, une baroudeuse a constitué une communauté de femmes qui s'engagent à les héberger gratuitement. Voyager seule a ses avantages mais quand on est une femme, cela peut faire un peu peur, c’est ce qu’a pu constater Christina Boixiere, habituée au voyage en solo depuis 17 ans. Son expérience lui a appris que dormir chez l’habitant était la meilleure façon de découvrir la culture d’un pays, malheureusement cette formule n’est pas forcement de tout repos pour ne pas dire sans risque. "Faire en sorte que les femmes s'émancipent"

LSD parle des menstruations…et alors ? Il fallait oser traiter un tel sujet. LSD l’a fait et la majorité des auditeurs qui ont écrit trouvent cela formidable. « Hyper intéressant », dit Laura. Mounia, elle, « rêvait d’une telle série» Vous l’avez fait. Génial ! ». « Merci de contribuer à briser ce tabou », écrit Chloé. D’où est venue cette idée de traiter d’un sujet dont on ne parle jamais ? Je suis un homme victime de viol : témoignage sur madmoiZelle.com — Publié le 25 janvier 2016 Ce témoignage est écrit sous le signe de la honte. De la honte qui me prend le cœur, me noue l’estomac et me donne envie de fuir. Plus que fuir, des fois j’ai envie de détruire mon corps car il me fait honte. Ce corps que maintenant je déteste, à cause d’elle. Mais avant de parler d’« elle », il faut que vous explique la situation, aussi douloureux que cela puisse être.

trop trop génial ce podcast ! je te le conseille chaudement 🙂 et super cette petite collection ! by florianew Apr 22

Related: