background preloader

Pourquoi l'altruisme est une réponse aux défis de notre temps

Pourquoi l'altruisme est une réponse aux défis de notre temps
Notre époque est confrontée à de nombreux défis. Comment concilier les impératifs de l’économie, de la recherche du bonheur et du respect de l’environnement ? Ces impératifs correspondent à trois échelles de temps, le court, le moyen et le long termes, auxquelles se superposent trois types d’intérêts : les nôtres, ceux de nos proches et ceux de tous les êtres. L’altruisme est le seul concept qui nous permette de relier naturellement les trois échelles de temps (court, moyen et long termes) en harmonisant leurs exigences. Dans le monde contemporain, l’altruisme est plus que jamais une nécessité, voire une urgence. Pour Matthieu Ricard, l'altruisme est ainsi la réponse adéquate aux défis de notre temps. Comment dès lors appréhender le comportement altruiste dans son acception la plus large possible ? L’altruisme ne se cantonne pas à la seule psychologie, il a des extensions, des ramifications, des implications dans bien d’autres champs, dont le champ écologique, mais aussi politique.

https://www.franceculture.fr/conferences/conseil-economique-social-et-environnemental/pourquoi-laltruisme-est-une-reponse-aux-defis-de-notre-temps

Related:  Sociétésolidaritésoft skillsLa solidarité: nouvelles formes, nouveaux enjeux

Communautarisme, une catégorie mutante - La Vie des idées Cet essai est associé au livre dirigé par Marwan Mohammed et Julien Talpin, Communautarisme ?, qui paraît demain 26 septembre dans la collection Vie des idées/Puf. Qu’y a-t-il de commun entre l’islam, un débat philosophique nord-américain sur les fondements de la société, la parité femmes-hommes en politique, les stratégies européennes de gestion monétaire, l’avenir de la Belgique, celui des banlieues en France, les mouvements politiques exigeant l’égalité, le terrorisme international, le statut des corps intermédiaires en droit français, la Gay pride, les médias communautaires, la guerre israélo-palestinienne, le statut de la Corse ou encore la réémergence des religions dans le monde ? Ce qui lie ces thèmes disparates, dans les discours médiatico-politiques français, c’est un étonnant néologisme : communautarisme.

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire Le fonctionnement des acteurs de l'économie sociale et solidaire répond à des modes de gestion spécifiques, qui s'appuient sur un cadre juridique adapté. Les principes de l'économie sociale et solidaire Le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale. Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l'utilisation des bénéfices qu'elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques.

Ambition : comment en avoir, sans passer pour trop carriériste ? « Beaucoup des plus grandes réalisations de l’Homme sont le produit ou les accidents de son ambition », explique le psychiatre Neel Burton dans Heaven and Hell: The Psychology of the Emotions. Dans la culture orientale, l’ambition est pourtant vue comme un vice, qui nous attache à ce qui est matériel et nous détourne de la spiritualité, de la vertu, de la sagesse. En Occident en revanche, elle est saluée comme une condition indispensable au succès.

Immigration : pourquoi le « délit de solidarité » fait-il débat ? En France, les personnes qui aident les migrants à traverser une frontière risquent jusqu’à cinq ans de prison et 30 000 euros d’amende, en vertu de ce qu’on appelle communément le « délit de solidarité ». Un principe dénoncé depuis des années par les associations de défense des droits de l’homme et des migrants qui ont demandé son abolition au Conseil constitutionnel. Vendredi 6 juillet, les gardiens de la loi suprême leur ont donné partiellement raison et consacré la valeur constitutionnelle du principe de fraternité. Comment est-il défini dans la loi ? Le « délit de solidarité » n’existe pas en tant que tel, c’est un slogan politique qui résume une situation, sans exister juridiquement à proprement parler.

Boris Cyrulnik : aujourd’hui, qu’est-ce qu’être heureux ? Qu'est-ce qui, au révélateur de l’actualité sanitaire et sociale, entrave ou enterre, mais aussi (r)éveille, nourrit, réenchante l’accès au bonheur, à la joie, au bien-être. En ce début d’automne 2020, l’emploi de l’adjectif "heureux" exige doigté, recul, précaution. Dans son couple, au sein de sa famille, au travail – quand on en a encore –, dans le cadre de ses pratiques sociales, culturelles, amicales, et une fois projeté sur un avenir, à court et moyen termes, déstabilisant voire dystopique, chacun d’entre nous est questionné : comment être heureux ? Avec qui ?

Les larmes font-elles la loi ? Qui fait la loi aujourd’hui ? Les larmes et les cris, ou la raison? Pour en parler aujourd’hui, Anne-Cécile Robert, auteur de « La stratégie de l’émotion » (Lux éditions, 2018). Dans cet essai, la journaliste au Monde Diplomatique et professeur associée à l’Université Paris 8 montre comment l’espace social et politique s’est transformé en empire des affects, des réseaux sociaux au monde du travail.

Les Toiles d'Archimede : 3 films courts sur la solidarité – Les films Le Théorème D’Archimède2015 – Réalisation Denis Ramos Parfois, être à la rue rend aveugle, on n’ose plus et l’on se referme sur son propre monde. C’est le sujet abordé par cette fable, où l’entraide passe les générations. Un Autre Regard2015 – Réalisation Thomas Groc et Denis Ramos Et si l’on sortait des clichés sur les assistantes sociales ? Demander de l’aide est éminemment difficile et nécessite du courage

Qu’est-ce que l’empathie et comment la développer L’empathie. Sans elle, vous aurez du mal à comprendre vos apprenants – ce qu’ils font, ce qu’ils voient, ce qu’ils entendent et expérimentent. Vous ne pourrez pas non plus comprendre comment nouer des partenariats efficaces avec des parties prenantes, des experts métiers ou des collègues concepteurs pour gérer vos projets.

Les AMAP, l’économie collaborative les pieds sur terre Mises en place en France au début des années 2000, les Associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) constituent une forme originale de réseau agro-alimentaire alternatif profondément enraciné dans le territoire. Près de 1 600 AMAP participeraient actuellement en France à l’instauration de circuits de vente directe et concerneraient environ 270 000 consommateurs, soucieux de contribuer à une « agriculture socialement équitable et écologiquement soutenable ». Des chiffres qui font de l’Hexagone un champion dans ce domaine en Europe. Un engagement financier et associatif S’inspirant des modèles japonais du Teikei et américain de la Community Supported Agriculture (CSA), elles sont basées sur des relations de solidarité construites entre des producteurs agricoles et des collectifs de consommateurs. Elles entrent ainsi dans le champ de l’économie collaborative, particulièrement précieuse dans un contexte national de crise agricole.

- Culture - Leçon inaugurale en Epidémiologie d'Arnaud Fontanet au Collège de France « Ce que le Collège de France, depuis sa fondation, est chargé de donner à ses auditeurs, ce ne sont pas des vérités acquises, c’est l’idée d’une recherche libre… » - Maurice Merleau-Ponty Enseigner la science en train de se faire Le Collège de France est un établissement public d’enseignement supérieur, institution unique en France, sans équivalent à l’étranger. Depuis le XVIe siècle, le Collège de France répond à une double vocation : être à la fois le lieu de la recherche la plus audacieuse et celui de son enseignement. Voué à la recherche fondamentale, le Collège de France possède cette caractéristique singulière : il enseigne « le savoir en train de se constituer dans tous les domaines des lettres, des sciences ou des arts », en partenariat avec le CNRS, l’Inserm et plusieurs autres grandes institutions. Les professeurs

Pourquoi le drame écologique mobilise-t-il si peu ? « Incendies un peu partout dans le monde — Grèce, Suède, États-Unis ; inondations suivies de canicules au Japon ; records de températures en France, etc. (…) Le film catastrophe est là, sous nos yeux. (…) Est-ce que vous pouvez m’expliquer pourquoi, rationnellement, ce n’est pas la mobilisation générale contre ces phénomènes et pour le climat ? » — « Je vous ferai une réponse très brève : non. » Cet échange entre le journaliste Nicolas Demorand et Nicolas Hulot a précédé de quelques minutes l’annonce de la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire, mardi 28 août 2018. Les jours suivants, les appels se sont multipliés pour « un électrochoc » et une mobilisation générale.

Les soft skills en entreprise, qu’en pensent les cadres ? — ParlonsRH Nul doute, les soft skills (ou « compétences comportementales ») ont la cote auprès des recruteurs ! Il suffit de voir le nombre d’articles qui traitent de ce sujet sur le web pour comprendre que les hard skills (comprenez « compétences techniques ») perdent peu à peu leurs lettres de noblesse. Si les recruteurs cherchent donc à dénicher les talents qui cumulent aussi bien savoir-faire que savoir-être, qu’en pensent ceux qui sont déjà en poste ? Et plus particulièrement les cadres ? C’est le sujet de l’enquête menée par l’Ifop en partenariat avec Lavazza auprès de 1 001 personnes, résumée ici en infographie.

Related: