background preloader

« Nothing to hide » : n'avoir « rien à cacher » n'est pas un argument

« Nothing to hide » : n'avoir « rien à cacher » n'est pas un argument
« Je n’ai rien à cacher », « je n’ai rien de fait de mal ni d’illégal donc peu importe si on m’espionne ». C’est l’argument auquel se heurtent systématiquement les défenseurs de nos libertés numériques. Mais n’avoir « rien à cacher », et accepter de livrer toutes ses données à Facebook, Google et à une multitude de services « gratuits » tout en sachant, de façon plus précise depuis les révélations d’Edward Snowden, que ces données alimentent directement la surveillance de masse : est-ce vraiment un raisonnement tenable sur le long terme ? Est-ce la société que nous voulons ? Diffusé en salles depuis quelques mois, avant une mise en ligne sous licence Creative Commons prévue pour le 30 septembre, le documentaire « Nothing to Hide » de Marc Meillassoux est une réponse passionnante à cette question cruciale pour notre avenir. Juin 2013. La société et ses données d'abord Un Mister X pour cobaye L’autre fil rouge du documentaire est l’expérience de surveillance à laquelle se livre Mr.

https://usbeketrica.com/article/pourquoi-n-avoir-rien-a-cacher-n-est-pas-une-raison-pour-accepter-la-surveillance-de-masse

Related:  A classer-a lireVie privée / numériqueSurveillance des outils numériquesPrendre conscience des traces laissées sur Internetprotection des données

Qu’est-ce qu’un document numérique au 21è siècle ? Exercice de repérages En entrant dans l’ère du numérique, le document a connu un grand nombre de mutations qui se sont traduites au cours de ces trente dernières années par une transformation de son rapport à la technique, l’apparition d’enjeux de société inédits et l’explosion de nouveaux métiers sur le marché de l’emploi. En passant d’une logique de stock à une logique de flux, Les technologies de gestion documentaire traitent le document dans un ensemble où il est en relation avec d’autres documents : l’information dont il est porteur en termes de métadonnées sur lui-même devient centrale et indispensable à la navigation sur le Web, au-delà ou indépendamment de l’intérêt de son contenu. La dimension sociale du document est devenue prépondérante à l’heure de la sociabilité connectée et de la recommandation sociale. Pour finir, toutes ces mutations ont eu des répercussions considérables sur le marché des métiers documentaires.

« Snowden ne fait pas l'histoire, il la permet » Le lanceur d’alerte Edward Snowden, le juriste anti-corruption Larry Lessig et la députée pirate Birgitta Jonsdottir. Trois personnages qui luttent contre les « ennemis intérieurs » de la démocratie, et qui ne s’étaient jamais rencontrés. C’est chose faite avec le documentaire Meeting Snowden de Flore Vasseur, qui a filmé leurs échanges à Moscou, en décembre 2016. Rencontre avec une réalisatrice (très) engagée, à l'occasion de la diffusion du film sur Arte, ce 10 juin à 23h55. Edward Snowden, l’ancien sous-traitant de la NSA qui a révélé au monde, en 2013, le programme de surveillance de masse de l’agence américaine, vit depuis en exil en Russie. Il connaît et a souvent échangé à distance avec Larry Lessig, juriste à Harvard, fondateur de l’organisation Creative Commons, spécialiste de la corruption et pourfendeur des lobbys dans la démocratie américaine.

Il sera bientôt plus simple de payer en ligne avec votre mobile... mais gare à vos données ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil PierreFONTAINE Journaliste « Connais-moi, échappe-toi », un jeu d'évasion autour des données personnelles Partez à la recherche des traces numériques et données personnelles de votre kidnappeur dans notre Escape Game « Connais-moi, Échappe-toi ! ». Vous venez d’être enlevé par une femme inconnue et celle-ci vous laisse 40 minutes pour essayer de vous échapper de la salle où vous êtes retenu. Celle-ci est verrouillée par un cadenas !

Comment protéger sa vie privée sur Internet en 6 étapes (par la CNIL et en vidéo) Avec plus de 3 millions de vues sur YouTube, la vidéo de Le Rire Jaune, célèbre YouTubeur (de son vrai nom Kevin Tran) : Protéger sa vie privée (à visionner à la fin de cet article) est un succès pour la CNIL et la MGEN qui en ont profité fin juin 2007, pour lancer une campagne de sensibilisation aux usages responsables d’Internet et à la protection des données auprès des jeunes. Vidéo humoristique et pédagogique Le Rire Jaune a réalisé une vidéo illustrant de façon pertinente et décalée différents moyens de protéger ses données et sa vie privée sur Internet : créer des mots de passe solides,bien vérifier la confidentialité du contenu posté sur les réseaux,séparer les contenus professionnels des contenus plus personnels… Tout cela avec humour ce qui séduit notamment les publics jeunes.

L'information-documentation et l'EMI (5/5) L’information-documentation dans le cycle 4 Dès la présentation des spécificités du cycle 4, on précise que « dans une société marquée par l’abondance des informations, les élèves apprennent à devenir des usagers des médias et d’Internet conscients de leurs droits et devoirs et maitrisant leur identité numérique, à identifier et évaluer, en faisant preuve d’esprit critique, les sources d’information à travers la connaissance plus approfondie d’un univers médiatique et documentaire en constante évolution. Ils utilisent des outils qui leur permettent d’être efficaces dans leurs recherches. » La compétence procédurale est reine, comme dans le référentiel EMI, avec tout de même des connaissances en droit de l’information, quelques notions à comprendre, peut-on supposer, implicitement, à savoir celles de médias, d’identité numérique, d’évaluation de l’information, de référence, de source. L’information-documentation au lycée Lire le dossier : Accueil du dossier et conclusion

Données personnelles : les Français de plus en plus inquiets Un sondage réalisé par l’institut CSA montre que, contrairement aux idées reçues, les plus jeunes sont au moins aussi inquiets sur ce point que leurs aînés. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger Les Français s’inquiètent du sort réservé à leurs données personnelles sur Internet, selon un sondage réalité par l’institut CSA, publié mercredi 20 septembre. Neuf Français sur dix se disent « préoccupés par la protection des données personnelles sur Internet », en hausse de cinq points depuis 2014, date d’une étude similaire réalisée par l’institut. Selon CSA, cela peut s’expliquer par « la couverture médiatique consacrée au hacking et aux cyberattaques, mais aussi à l’activité de plus en plus intense des Français sur la Toile ».

Pour l'Allemagne, il est l'heure d'interdire les montres connectées pour enfants (et même de les "détruire") L'Allemagne ne plaisante pas avec la surveillance. L'autorité de régulation des télécoms allemande a interdit, vendredi 17 novembre, la vente de montres connectées pour enfants. Dans son communiqué (texte en allemand), son président, Jochen Homann, justifie cette décision :"Les parents peuvent utiliser ces montres pour écouter l'environnement de l'enfant et ils doivent être considérés comme un système de transmission non autorisé". Selon l'agence, ces montres sont par exemple "utilisées pour écouter les enseignants en classe".

Le droit à l’effacement : ce que Google oublie de vous dire dans son rapport de transparence Le 27 février, Google a publié son rapport de transparence expliquant avoir accédé à plus de 48 % des demandes de déréférencement (effacement) des internautes. En réalité, Google refuse l’effacement sur d’autres extensions que le .fr pour les résidents français vidant ainsi de son sens un droit des internautes reconnu à l’échelle européenne. Qu’est-ce que le droit à l’oubli et comment l’exercer ?

10 tutoriels vidéo pour limiter les traces de sa navigation Internet (CNIL) La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) poursuit le développement son offre pédagogique en ligne avec l’ajout de vidéos récentes sur sa chaîne YouTube dédiée, notamment de tutoriels afin d’agir non seulement en internaute responsable, mais aussi de sauvegarder en tant que citoyens ses droits au respect de la vie privée et aux données personnelles : sécurisation des smartphones, achat en ligne, choix de mot de passe… Cf. l’article de NetPublic : 18 tutoriels vidéo sécurité pour smartphones et internet (par la CNIL). Astuces et conseils La CNIL diffuse ainsi des vidéos courtes et explicatives avec conseils et astuces fort utiles sur des aspects de plus en plus importants du Web et de la mobilité. Captures d’écran et points de vue de juristes et d’experts viennent compléter les explications claires et précises fournies dans ces modules mis à disposition de tous les internautes et mobinautes.

Un oeil critique face aux infos Parcours de formation s’adressant aux collégiens, réalisé par Raphaël Heredia professeur documentaliste au collège Victor Schoelcher à Champagney, académie de Besançon,Conforme au programme de l’EMI, la séquence va apprendre aux élèves à adopter des réflexes face à une rumeur et donc avoir un esprit critique face aux informations qui circulent sur le web. à vérifier et à évaluer ces informations.La formation s’articule autour de plusieurs axes : comprendre la désinformation, les formes que prend la rumeur, le but de la propagation de fausses nouvelles ;.la nécessité d’évaluer les informations, les fausses informations dans les médias, les théories du complot ; comment déjouer les fausses-informations. Des conseils en conclusion. Médiateurs numériques : Informons sur le #PJLRenseignement – Loïc Gervais Il ne vous aura pas échappé qu’en ce moment se discute un projet de loi très controversé à l’Assemblée Nationale. Ce projet de loi renseignement fait l’objet d’un compte rendu sur le site de NextImpact (à lire et à suivre ici ). Il y a un point sur lequel je souhaite particulièrement insister c’est ce sondage CSA/Atlantico qui indiquerait que les français seraient favorables à ce texte.

Related:  DPO