background preloader

L’e-réputation ou la réputation digitale : Créer, montrer, surveiller son identité numérique dans un Lycée de la photographie

L’e-réputation ou la réputation digitale : Créer, montrer, surveiller son identité numérique dans un Lycée de la photographie
D’une présence numérique subie à une présence numérique consciente et soignée. Penser, construire, mettre en ligne son identité professionnelle Créer une activité de réseautage professionnel.S’inscrire à un réseau social professionnel. Viadeo (ou linkedIn) créer un CV « dynamique » en ligne. Objectifs pédagogiques - Connaître le concept E-réputation et comprendre ses enjeux ; - Maîtriser son identité numérique professionnelle ; - S’exprimer via les réseaux en identifiant la qualité de l’espace de publication (publique, privée, professionnelle, personnelle). - Gérer ses profils et ses identités : Inciter les élèves à réfléchir quelles données personnelles ils mettent en ligne et dans quel but ; - Créer une activité de réseautage professionnelle Notions Développées Traces numériques pour en tirer le meilleur profit Gestion de mes activités professionnelles : Lycéen dans un lycée professionnel de la photographie. Communication écrite relative à la recherche de stages ou de job d’été Lieu : CDI Viadeo

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1043292/l-e-reputation-ou-la-reputation-digitale-creer-montrer-surveiller-son-identite-numerique-dans-un-lycee-de-la-photographie

Related:  Identité numériqueInformation données (data)Données personnelles / Identité numérique / Traces

Projet "Identité numérique" Ludivine A.Tagi, professeure-documentaliste au Lycée des Métiers Colbert de La Celle Saint Cloud, a mis en place, en partenariat avec un professeur de Vente, un projet sur l’identité numérique avec une classe de Seconde Bac Pro Vente. La question de l’identité numérique a été abordée à travers 3 angles : l’identité numérique personnelle actuelle, les réseaux sociaux et leurs spécificités, la création d’une identité professionnelle. Une approche pragmatique, factuelle a été privilégiée afin que les élèves prennent conscience des enjeux stratégiques des traces qu’ils laissent ou peuvent laisser sur les navigateurs, les moteurs de recherche et autres réseaux sociaux.

56- Réseaux sociaux : l’exemple de Facebook (Séance 1/2) Partie 1 : la CGU et la politique d'utilisation des données personnelles 1. introduction (10 mn, collectif, oral) motivation : discussion à partir de la page d'accueil de Facebook augmentée de données chiffrées (M 1) mobilisation à partir d'une problématique : comment expliquer les bénéfices enregistrés par l'entreprise alors que le service est gratuit ? présentation de la séance : présentation du but et de l'activité

"Clique si tu es d'accord", un jeu pour sensibiliser les collégiens à la notion de vie privée sur Internet Le jeu éducatif "Clique si tu es d’accord" aide les enfants de 12 à 14 ans à développer les compétences et la confiance nécessaires pour lire les politiques de protection de la vie privée et les conditions d’utilisation avant de donner automatiquement leur consentement. Le jeu souligne l’importance de savoir identifier quelles sections d’une politique de confidentialité ou de termes et conditions sont importantes et pertinentes et aussi de comprendre les droits des personnes en tant que consommateurs. Les politiques étant souvent rédigées en langage juridique qui peut être difficile à comprendre même pour la plupart des adultes, le jeu enseigne aux élèves comment trouver les « signaux d’alarme » indiquant les meilleures et les pires pratiques et offre des traductions en langage simple d’éléments fréquents. Accéder au guide de l’enseignant : cliquer ici

Séance 2: Un document c’est quoi? 6ème Pour cette deuxième séance, et pour la deuxième année consécutive, j’aborde la notion de document. L’an passé, j’avais demandé aux élèves, en amont de la séance, de chercher une définition du mot « document » et d’amener un document de leur choix. Après avoir écouté les définitions de chacun, pris connaissance des documents apportés par les élèves, j’avais proposé aux élèves une définition de la notion de document à partir d’une carte conceptuelle. Bien que satisfaite de la séance, j’ai constaté que les élèves n’étaient pas suffisamment en situation d’activité. J’ai donc repensé la forme de la séance.

Identité numérique et Internet responsable Organisation : Lieu : Dans la salle de sciences de gestion car la disposition des tables est plus propice pour regarder la vidéo .Classe/nombre d’élèves : ½ groupe de 1ère STMG soit 18 élèvesCadre : Cours de sciences de gestion, chapitre intitulé « Comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergence d’une « intelligence collective » ? » Le professeur de sciences de gestion est présent.Calendrier : Cette séance s’inscrit dans le cadre d’une séquence sur les réseaux sociaux. Progression transmise en pièce jointe. Objectifs :Documentaires : -Gérer son identité numérique-Distinguer informations privées/informations publiques.

Projet open-data et cartographie interactive La datavisualisation, c'est quoi ? Le projet 2017-2018 Cette année le projet va mobiliser trente enseignants qui vont être formés dans le cadre du plan académique de formation (deux jours dissociés en présentiel et six heures à distance). Democracy ARTE : La ruée vers les datas - disponible sur Eduthèque Depuis les couloirs du Parlement Européen, chronique de la difficile élaboration d’une nouvelle loi pour la protection des données personnelles, enjeu central opposant les citoyens aux intérêts privés. Chaque fois que nous faisons nos courses sur Internet, interrogeons un moteur de recherche, activons la géolocalisation sur notre smartphone ou même utilisons notre carte de transport ou de crédit, nous laissons des traces : des masses d’informations personnelles sont collectées sur nos habitudes de consommation, nos goûts, nos déplacements ou nos opinions. Des informations hautement exploitables – et monnayables. Nombreux sont les observateurs à l’affirmer : les données seront le pétrole du XXIe siècle.

documentation - comprendre la notion de document Note sur la composition du "cabinet de curiosités" : Les documents (exemples) : - documentaires : une page web, un livre documentaire, un JT enregistré, une carte mentale, une affiche du festival BD, un DVD, une notice du catalogue informatisé, une reproduction du tableau, une photo, une notice de médicament, un emballage alimentaire, une boite de lait sans son étiquette mais avec les inscriptions en-dessous de la bouteille, un bocal « Le parfait » (marque fondue dans le verre), un couvercle de bocal avec inscription (date de péremption…) ou imprimé (AB, fruits…), sac plastique ou en papier imprimé, vêtement imprimé, recette de cuisine (en ligne ou sur papier), un annuaire, un calendrier, une étiquette de vêtement, un mode d'emploi, des documentaires en langue étrangère, etc. - fictions : un roman, un album, une poésie (page web), un fichier mp3 « un conte d'Andersen », un recueil de dessins (concours de dessin), un tableau, fictions en langue étrangère...

Les Français s’inquiètent de leur e-réputation, ils ont raison 35% des recruteurs qui ont googlé un candidat l’an dernier (38% disent le faire souvent ou systématiquement) reconnaissent que des résultats négatifs les ont décidés à ne pas recruter un postulant [PDF, page 14]. Cette pratique désormais répandue est soulignée par la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), qui cite ce sondage. Pas étonnant dès lors que les Français soient de plus en plus nombreux à faire de l’ego-surfing (taper son nom dans un moteur de recherche pour voir ce qui ressort), et que la Cnil ait enregistré l’an dernier un nombre élevé de plaintes. 3ème : les médias sociaux et leurs limites Nom de la séquence : Les médias sociaux et leurs limites Identification Contexte (contraintes) : En classe de Troisième, une heure en classe entière. L’incapacité locale de ne pas pouvoir voir ces classes régulièrement, suppose une fragmentation des séquences, d’où cette publication isolée. Niveau des élèves (classe/groupe) : 3ème Disciplines concernées / intervenants : Professeur documentaliste

Le Kit numérique pour protéger tes données sur Internet Le Safer Internet Day est une bonne occasion de découvrir des outils et astuces qui te permettent de limiter tes traces numériques. Pourquoi il ne faut pas laisser (trop) de traces numériques ? Les données que tu laisses sur la toile ont une valeur. C’est en effet la vente et l’exploitation de bases de données qui est au cœur même de l’économie du web aujourd’hui. Ces données peuvent être ce que tu publies sur un réseau social, les sites que tu visites sur ton navigateur, ce que tu télécharges etc. Bref, toute action que tu produis sur Internet peut être conservée sur un serveur si tu n’y prêtes pas attention.

EMI 6ème – Séquence2 : document, information, source L’an passé, j’avais consacré une heure à la notion de document. Cette année, j’ai décidé de prendre 3h pour aborder cette notion . La première séance est consacrée aux supports de documents, la deuxième à l’étude plus spécifique de la notion d’information et enfin la troisième permet d’aborder la notion d’auteur. Voici la carte conceptuelle qui a guidé ma construction de séquence. Elle s’inspire de ma séance précédente (Un document c’est quoi?)

La e-réputation en 2de pro au Lycée Brassaï by cdideprez May 18

Related: