background preloader

L'usage de la robotique à l'école

L'usage de la robotique à l'école
Les recherches sur les approches pédagogiques compatibles avec le paradigme « apprendre par la robotique » constituent actuellement un secteur d’étude actif au sein la Robotique Éducative (Alimisis, 2013 ; Gaudiello, 2015) : ce fût l’objet du projet européen Pri-Sci-Net entre 2011 et 2014, alliant chercheurs en Sciences de l’Éducation et en Psychologie. Dans ce contexte, ont été conçues et testées des activités pédagogiques utilisant les technologies robotiques pour l’apprentissage des sciences. Les ateliers se sont déroulés au sein d’une école primaire auprès de 25 élèves de CM1-CM2 et ont portés sur des activités élaborées suivant une approche pédagogique appelée IBL (Inquiry Based Learning), qui, appliquée aux Sciences, devient IBSE (Inquiry Based Science Education). L’objectif de ces ateliers était de tester les éventuels bénéfices de la conjugaison robotique et IBSE.

https://www.reseau-canope.fr/agence-des-usages/lusage-de-la-robotique-a-lecole.html

Related:  Robotique éducativePEDAGOGIE ET ROBOTIQUEvenuzzia

E2-DR, le robot qui sauvera les victimes de catastrophes En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil CécileBOLESSE Journaliste Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter Actualités La robotique à l'école : que disent les recherches? Le système d'éducation doit s'adapter aux technologies en présence. Il a fallu dans les années 90 habituer les élèves aux ordinateurs. Par la suite, il était primordial de leur enseigner les méandres du Web. Maintenant que les codes Internet sont de plus en plus accessibles, les activités scolaires et parascolaires plus technos se concentrent sur deux sujets : la programmation et la robotique. Avec les avancées importantes faites dans ce secteur, il devient très intéressant d'enseigner aux enfants le fonctionnement de robots qui feront vraisemblablement partie de leur quotidien lorsqu'ils seront adultes. Et pourquoi pas?

Apprendre par la manipulation physique grâce aux robots Il existe différents types de dispositifs technologiques incluant des robots dont une grande partie se fonde sur l’idée que la manipulation physique favorise l’apprentissage de concepts abstraits. Nous présentons ici trois exemples de tels dispositifs et discutons de leur insertion possible au sein des classes. La robotique pédagogique a été initiée par Seymour Papert (1981), notamment pour faciliter des manipulations susceptibles d’appréhender de façon concrète des concepts abstraits. C‘est ainsi qu’un premier robot de sol programmable a été développé pour l’apprentissage de l’algorithmie, puis que des robots à construire sont apparus pour des champs d’applications variés.

L’apprentissage par la robotique : vers une robotique éducationnelle constructiviste ? Texte de : Cécile DOLBEAU-BANDIN, Enseignante-chercheure à l’UniCaen, Membre de l’IERHR En France, l’intégration de la robotique dans l’enseignement fait partie du « plan pour le numérique à l’école »[1] pour aborder notamment des notions d’informatique et sensibiliser les élèves à la programmation. Pour les initier à la robotique, des kits robotiques de construction et de programmation sont proposés (NXTT, Légo Wedo, Dash and Dot, Robotis Dream, Moss, Scribber 2, Cubelets, projet IniRobot : Thyméo II associé au site Dessine-moi un robot et Poppy) et adaptés à chaque enfant de la maternelle à l’enseignement supérieur. Des études récentes montrent l’apport de cet apprentissage (Roy (2016), Germain (2016), Gaudiello (2015), Oudeyer (2014), Gaudiello & Zibetti (2013), Alimisis (2013), Chevalier (2013), Bell (2010), Rusk & Resnick (2008)) comme vecteur pédagogique pour appréhender et appliquer les notions de mécanique, électronique ou programmation informatique. Planète Sciences Normandie

Des robots aux muscles synthétiques à l’apparence très humaine Des scientifiques ont développé une technologie de muscle synthétique qui pourra donner une apparence et une gestuelle humaines aux robots. Des robots capables de se déplacer comme des humains Grâce à une nouvelle découverte de la soft robotics, la création de machines ressemblant aux humains est sur le point de devenir réalité. En effet, des chercheurs de la Columbia Engineering ont développé un tissu synthétique imprimé en 3D qui peut agir comme un muscle actif. Ce matériau, qui peut pousser, tirer, plier et tordre (grâce à l'utilisation de caoutchouc de silicone et de microbulles distribuant de l'éthanol), est aussi capable de supporter jusqu'à 1.000 fois son propre poids. Cette invention pourra non seulement permettre de construire des machines extrêmement fortes, à l'image d'un Terminator, mais elle pourra également libérer les soft robots de leurs entraves actuelles.

Lannion. Les écoles équipées de 36 robots éducatifs Mathieu Salvat, ingénieur à Orange, a imaginé un petit robot éducatif pour les 4-10 ans. Les plans sont disponibles gratuitement sur internet. Séduite par ce projet, la ville de Lannion en a commandé 36 exemplaires. Le Fablab s’est chargé de les fabriquer. La ville de Lannion en a commandé 36 exemplaires. Au total, le Fablab de Lannion a vendu 50 exemplaires de ce petit robot éducatif baptisé OoRoBoT. La robotique à l'école : que disent les recherches? Le système d'éducation doit s'adapter aux technologies en présence. Il a fallu dans les années 90 habituer les élèves aux ordinateurs. Par la suite, il était primordial de leur enseigner les méandres du Web. Maintenant que les codes Internet sont de plus en plus accessibles, les activités scolaires et parascolaires plus technos se concentrent sur deux sujets : la programmation et la robotique. Avec les avancées importantes faites dans ce secteur, il devient très intéressant d'enseigner aux enfants le fonctionnement de robots qui feront vraisemblablement partie de leur quotidien lorsqu'ils seront adultes.

QDLR ? Apprendre à programmer L’apprentissage de la programmation dans les établissements scolaires est aujourd’hui au cœur des réflexions, des discours et des débats au sein de la communauté éducative. Dans un premier temps, cet article présente les arguments avancés en faveur de la découverte de la programmation dès le plus jeune âge. Ensuite, seront exposés les résultats d’études analysant la relation entre l’apprentissage de la programmation et les sujets tels que l’amélioration des performances cognitives, l’assimilation des concepts informatiques et le développement des compétences numériques. L’idée d’initier les jeunes à la programmation n’est pas nouvelle. Comment la robotique et l'industrie poussent la porte de l'éducation "On a un véritable effort à faire pour reconquérir l'appétit de nos jeunes pour les métiers de l'industrie, la production, de la fabrication à travers des parcours extrêmement qualifiés", encourage Bernard Uthurry, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du développement économique et de l'économie numérique. Un partenariat est né de ce constat entre le cluster Aquitaine Robotics, qui structure la filière robotique régionale, et le cluster EdTech, qui regroupe les startups du numérique éducatif en Nouvelle-Aquitaine. Des collaborations directes se sont multipliées naturellement avec le monde de l'enseignement, comme par exemple avec la Philomathique de Bordeaux. Cette "école poly-techniques des apprentissages" dispense des formations professionnelles et des ateliers de loisirs & perfectionnement. Depuis 2015, elle utilise une boîte à outils numérique appelée Webforce3.

IEN EVIAN LES BAINS - Le Projet PLAIRE Le Projet Pensée Logique Algorithmes et Informatique des Robots d’Evian Le projet Rob’O d’Evian 2015/2016 DESCRIPTIF DU PROJET Pensée Logique Algorithmes et Informatique des Rob’O d’Evian : 1. Pour commencer Coder ou ne pas coder telle n’est plus la question… Aujourd’hui en France, depuis cette rentrée de septembre, les élèves reçoivent un enseignement qui consiste en cycle 3 à utiliser un logiciel de programmation et à coder le déplacement d’un robot ou d’un personnage sur un écran.

Dans nos collèges, la robolution est déjà en marche! - univrobot La robolution a fait couler beaucoup d’encre. Mais comment nous représentons-nous cette révolution engendrée par les robots? Beaucoup l’imaginent spectaculaire: des robots envahiraient rapidement notre quotidien, évolueraient dans nos villes… Cette révolution technologique engendrerait un changement de société radical. Loin de ces clichés de science-fiction, la robolution est en fait plus progressive et discrète. Car oui, la robolution a déjà commencée! Elle s’implante dans différents secteurs d’activité tels l’agriculture, la santé et depuis peu l’éducation.

Innovation : un robot éducatif dans les classes La robotique s'immisce de plus en plus dans notre quotidien. Grâce à Poppy, un robot éducatif, il est notamment possible d'apprendre à danser, en s'inspirant de ses mouvements. Ce robot est un assemblage de plastiques et de moteurs développé dans un centre de recherche de Bordeaux (Gironde). Ici, tout est conçu pour que l'humain puisse s'approprier la machine. Sous différentes formes, parfois très simplifiées, le projet Poppy est entré à l'école. Grâce à un langage particulièrement intuitif, il permet aux élèves d'apprendre la programmation informatique.

Comment évaluer l’efficacité de la pensée computationnelle chez les élèves du primaire ? La pensée informatique ou pensée computationnelle est enseignée de plus en plus dans les écoles parce qu’elle est fondamentale dans de nombreux domaines de la vie quotidienne. Les explications de ce qu'est la pensée computationnelle et la façon dont elle devrait être abordée dans l'enseignement font l'objet de nombreux débats aux seins des spécialités. C’est un sujet d’actualité ! Ainsi, l’équipe de chercheurs mené par María Zapata Cáceres, Estefania Martin et Marcos Roman de l'Université Rey Juan Carlos à Madrid a mis au point un test d'évaluation de la pensée computationnelle à utiliser dans l'enseignement primaire. Ils ont développé un questionnaire adapté aux premières étapes de l'enseignement appelé le test de pensée informatique pour débutants (BCTt : beginner Computational thinking test). Création et fiabilité des tests Pour la conception du test BCTt, l'équipe scientifique a développé une première version, basée sur le Computational Thinking Test (CTt).

Introduction à la robotique pédagogique – #CoCreaTIC Romero, M. (2016). La robotique pédagogique dans les écoles de Québec. Québec Numérique. Retrieved from M. (2016). La robotique pédagogique, un outil privilégié pour le développement des compétences du 21e siècle.

Related: