background preloader

Argumenter et débattre

Argumenter et débattre

https://www.reseau-canope.fr/developper-lesprit-critique/argumenter-et-debattre.html

Related:  Développer l'esprit critiqueAtelier Philo4e - Informer, s'informer, déformer`néodoc (instance 1)Ateliers de philosophie

L'engagement citoyen chez les jeunes Depuis 2014, le Cnesco, France Culture, la Ligue de l’enseignement et Réseau Canopé s’associent pour traiter des thématiques transversales liées à l’éducation, comme la mixité sociale à l’école. Quel état des lieux peut-on établir sur l’engagement des jeunes aujourd’hui et comment l’encourager dans et hors de l’école ? C’est à ces questions qu’ont répondu les intervenants des Rencontres nationales de l’éducation et du Forum Rue des écoles du 23 mars 2016 à Rennes. Étayez vos connaissances sur cette thématique au travers de 10 interviews :

Magazine pour enfants Phileas & Autobule N°44 - Que raconte mon corps ? « Tu as intérêt à bien te tenir ! » Les enfants sont sans cesse exhortés à se maîtriser. « Il faut », « il faut », « il faut », tant de discours à propos du corps mais rarement à partir de ce dernier. Et pourtant, que de questions pourraient être posées à son sujet ! L’esprit pourrait-il être séparé du corps ? Quand mon corps change, est-ce que je deviens quelqu’un d’autre ? Développer l'esprit critique Cette séance débat doit aussi permettre au groupe d’enfants de faire connaissance et d’initier un fonctionnement du groupe fondé sur l’écoute bienveillante, la réflexion, le partage, le respect, la confiance. Le débat doit permettre d’ouvrir une réflexion à plusieurs points de vue et progresser au fil de la discussion pour dresser un tableau approfondi du sujet. Le débat à visée philosophique comporte une étape supplémentaire (après le questionnement et le dialogue critique) : celle de la recherche coopérative de la “vérité”. Quand cela est possible, le thème peut être présenté aux enfants plusieurs jours avant la séance de travail soit par un support visuel (photogramme, iconographies, tableaux, vidéos, etc.) soit par la mise en place d’un espace réservé où les enfants peuvent inscrire leurs réflexions ou leurs propositions.

Pourquoi « débattre en classe » Après un dossier sur l’esprit critique (n° 386), qui avait ouvert « le débat sur le débat » avec l’article de F. Guillaumie et les réponses de G. Auguet et F. Galichet, puis l’article de J.P.H. Tétard, « Taisez-vous Elkabach ! » (n° 388-389) et enfin notre dernier numéro sur l’oral qui a montré l’importance de la prise de parole, nous avons décidé de revenir sur le débat à l’école essentiellement pour trois raisons.

Esprit critique et laïcité Quand on évoque les fondamentaux, on les résume souvent à la formule : "lire, écrire, compter". J’ajouterais volontiers, pour ma part, un quatrième verbe : penser. Apprendre à penser à nos élèves, ce n’est pas leur donner du prêt-à-penser. C’est développer leur capacité à penser par eux-mêmes, au-delà de l’opinion dominante et de la pensée commune, et parfois contre elles. Un guide pour ouvrir votre atelier philosophique à l'école Se lancer dans la pratique de la discussion en classe ? Pas sans préparation. Pour bien préparer l'activité, un spécialiste des ateliers philosophiques, François Galichet, met en ligne gratuitement son guide pédagogique de Discussion à Visée Philosophique (DVP), "Pratiquer la philosophie à l'école". Initialement édité chez Nathan et désormais épuisé, le manuel propose 15 fiches pratiques pour guider l'enseignant dans sa démarche. On y trouvera des pistes de réflexion, des bilans d'ateliers réalisés en classe, et des références littéraires ou philosophiques exploitables du cycle 2 au collège.

Ouverture des inscriptions à la Semaine de la presse et des médias dans l'École - Lettres - Éduscol Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités OCCE 26 - Moment philo / AGSAS 9) Les mises en garde sont : · ne pas chercher à transmettre une connaissance : il s’agit d’une préparation à la pensée philosophique, non d’une initiation à la philosophie ; · ne pas essayer d’instrumentaliser les ateliers philo pour résoudre des questions autres (des actes de violence, des manifestations d’intolérance religieuse, des marques d’irrespect, un deuil qui ne passe pas…) ;

S. Mazet : un cours « d’autodéfense intellectuelle » pour ne pas se laisser manipuler Prof d'anglais, Sophie Mazet a créé un cours pour aider ses élèves à se méfier des discours manipulatoires... notamment complotistes. Sophie Mazet, prof d’anglais au lycée Blanqui de Saint-Ouen / Crédits : Patrice Normand/ ROBERT LAFFONT Professeure d’anglais au lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen, Sophie Mazet anime des ateliers dont l’objectif est de « développer l’esprit critique et le sens de l’analyse ». Un véritable « kit pour ne pas se laisser manipuler ». Comment en êtes-vous venue à créer un atelier « d’autodéfense intellectuelle » ? L’idée remonte à 2010.

L'atelier philo Le blog d'Edwige Chirouter (chroniqueuse à Siné Hebdo) Présentation de l'ouvrage "Apprendre en philosophant" « La philo à l'école : Pour quoi faire? Comment faire? » Manifestante karateka et fausses victimes : les intox de la contestation en Iran Malgré la répression et la censure, des images des manifestations qui se déroulent dans une quarantaine de villes iraniennes depuis le 28 décembre circulent sur les réseaux sociaux. Ce qui entraîne un inévitable lot de fausses informations, avec des images présentées à tort comme illustrant la situation et relayées non seulement par les utilisateurs des réseaux sociaux mais aussi par des médias et des journalistes. Un pied levé face à la police… comme au cinéma Cette photo est l’une des plus partagées : elle prétend montrer une manifestante effectuant un geste proche d’un coup de pied de karaté contre des membres de la police iranienne anti-émeute.

nos Ateliers PHILO « Graines de SOCRATE » AVEC LES ENFANTS ET LES ADOS - Association L'écume "Parce qu'une question philosophique est par définition complexe, il faut plusieurs séances de réflexion/débat/discussion pour permettre aux enfants de saisir la problématique dans toute sa complexité" écrit Olivier Blond-Rzewuski. C'est pour cette raison que la pratique du philosopher doit s'envisager idéalement sur la durée et en s'appuyant sur une régularité des séances. Nous proposons donc des ateliers philosophiques hebdomadaires à l'année afin de bien travailler toutes les compétences, les habiletés de pensée et les habitus démocratiques pour leur permettre de s'enraciner durablement. Nos interventions à l'école (écoles, collèges, lycées) et dans la cité (médiathèques, librairies, lieux associatifs, SESSAD, ITEP, ALSH...) s'articulent souvent sur de courtes séquences de 1 à 3 séances. Elles ont au moins le mérite de faire découvrir l'activité aux enfants et aux adolescents qui la plébiscitent. "Hâtons-nous de rendre la philosophie populaire !"

Related: