background preloader

Jean-Michel Salaün

Jean-Michel Salaün
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean-Michel Salaün, né en 1951 en France, est professeur en Sciences de l'information et de la communication. Il est diplômé de 3e cycle en information et communication de l'université de Grenoble[1]. Il a été professeur à l'enssib puis directeur de l'EBSI de Montréal avant d'être élu professeur à l'École normale supérieure de Lyon. Nommé parmi les personnalités du monde de l’Infodoc (2007)[2], il s’intéresse aux acteurs du monde documentaire et à la dynamique professionnelle du domaine des sciences de l’information [3]. Il revisite les fondements du marketing mix pour fournir aux bibliothèques et centres de documentation des méthodes de gestion des activités de services d’information[4]. Au sens large, ses projets de recherches portent sur les industries culturelles et informationnelles ainsi que sur l'économie du document. Responsabilités scientifiques et pédagogiques passées et postes occupés[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Sala%C3%BCn

Related:  TD Informatique DocumentaireTD Informatique DocumentaireTD précurseurs

Savoirs CDI: Suzanne Briet Suzanne BRIET - cliché BNF Après la génération d’Otlet, arrive la deuxième génération qui marque, par sa personnalité et par son travail, la documentation et son développement. Suzanne Briet en est une des plus brillantes représentantes.

Savoirs CDI: Note de lecture : Vu, lu, su, les architectes de l’information face à l’oligopole du Web de Jean-Michel Salaün Salaün, Jean-Michel. Vu, lu, su, les architectes de l’information face à l’oligopole du Web, La Découverte, février 2012. Jean-Michel Salaün est professeur à l’Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon. Il était précédemment directeur de l’Ecole de bibliothéconomie et des sciences de l’information à l’université de Montréal (2005-2010) et est l’auteur de nombreuses publications dont Vu, lu, su, sous titré : les architectes de l’information face à l’oligopole du Web. Suzanne Briet Suzanne (Renée Marie Mélanie Suzanne) Briet est une bibliothécaire française, née à Paris 4e le 1er février 1894 et morte à Paris 16e le 13 février 1989[1]. Elle a légué sa bibliothèque, de nombreux dossiers documentaires et archives à la Médiathèque Voyelles de Charleville-Mézières. Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Otlet Paul Otlet en 1937. Paul Otlet, né le 23 août 1868 et mort le 10 décembre 1944 en Belgique, est un bibliographe, créateur avec Henri La Fontaine de la classification décimale universelle (CDU) et créateur de l'Office international de bibliographie, aujourd'hui Mundaneum. Fils d'Édouard Otlet, il est à la fois juriste, entrepreneur et auteur ; militant socialiste, pacifiste et critique envers la colonisation. Tim Berners-Lee, le génie inventeur du web Ce 12 mars 2019, le web fêtait ses 30 ans. Derrière cette révolution technologique, un homme discret : Tim Berners-Lee. Fondateur de la toile, il navigue dans l'informatique bien avant de savoir coder. Fils de mathématiciens et ingénieurs informatiques - ses parents travaillent avec les tout premiers ordinateurs, Tim Berners-Lee est au collège à Londres lorsqu'il en fabrique un à partir d’un vieux téléviseur.

Jean-Michel Salaün, Vu, lu, su. Les architectes de l'information face à l'oligopole du Web 1Le dernier ouvrage de Jean-Michel Salaün, professeur à l’Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon, anciennement directeur de l’Ecole de bibliothéconomie et des sciences de l’information à l’université de Montréal (2005-2010), est divisé en cinq grandes parties et présente une approche originale, dans la mesure où le réseau des réseaux, Internet ou le Web, est analysé comme un document. En effet, Jean-Michel Salaün se base sur les travaux de la théorie du document1 qui nous intéressent au premier chef en tant que professeur documentaliste. Les documents sont tellement omniprésents dans nos vies que nous ne les voyons plus… Dans le premier chapitre consacré à la bibliothèque, Jean-Michel Salaün la considère comme un média à l’instar de la radio, la télévision, la presse et l’édition.

La redocumentarisation, un défi pour les sciences de l’information 1Les sciences de l’information viennent de passer un cap. Elles s’étaient construites sur un ordre documentaire relativement stable durant le XXe siècle. Même s’il subissait une explosion quantitative, même s’il intégrait de nouveaux supports comme l’audiovisuel, sa structure générale suivait des règles et canaux qui étaient repérés. Les sciences de l’information pouvaient alors se construire sur un corpus de documents soumis à des contraintes connues et proposer des méthodes et des outils pour en tirer l’information utile comme le classement, l’indexation, des équations de recherche de plus en plus raffinées, la scientométrie, etc. pour les traditions issues de la bibliothéconomie, et d’autres encore, comme l’évaluation, l’élimination, le calendrier de conservation de son autre racine professionnelle, plus méconnue en France : l’archivistique. 4La proposition sera bâtie en trois temps.

Savoirs CDI: Louise-Noëlle Malclès (1899-1977) Louise-Noëlle Malclès (1899-1977) La carrière de Louise-Noëlle Malclès se déroule autour de trois activités exercées simultanément : c’est une bibliothécaire, une enseignante et un auteur. Elle joue un rôle important dans la constitution et l’illustration d’une discipline, la bibliographie, qu’elle considère comme « une véritable science auxiliaire de la recherche érudite ».Elle-même est une érudite qui apporte par ses écrits (et ils sont nombreux : plus d’une centaine dédiée à la bibliographie), le savoir culturel que doit avoir un documentaliste pour comprendre le long chemin que les hommes ont suivi pour arriver à la documentation et à ses missions humanistes. Les dates clés de sa vie 1899 : Naissance à Constantinople, le 20 septembre, de Louise-Noëlle.

Bulletin des bibliothèques de France C’est grâce aux historiens anglo-saxons que le rôle de Suzanne Briet dans le domaine des sciences de l’information a été reconnu à sa juste valeur. Créatrice de la salle des catalogues et bibliographies de la Bibliothèque nationale, qu’elle géra pendant 20 ans, Suzanne Briet écrivit en 1951 un petit opuscule, Qu’est-ce que la documentation ?, dans lequel elle exposait ses conceptions sur la nature du document. Melvil Dewey Melvil Dewey, portrait et signature. signature Création de la classification décimale[modifier | modifier le code]

Bill Gates Bill Gates en 2019 au Russell Senate Office Building. signature Grâce au succès commercial de Microsoft il devient l'homme le plus riche du monde de 1996 à 2007, ainsi qu'en 2009, et de 2014 à 2016. Lorsqu'il regagne cette position (selon le classement Bloomberg) en janvier 2014, sa fortune s'élève à 78,5 milliards de dollars américains[2],[3]. Depuis octobre 2007, Bill Gates se consacre à sa fondation Bill-et-Melinda-Gates.

Related: