background preloader

Soutenir l’engagement des élèves par la rétroaction

Soutenir l’engagement des élèves par la rétroaction
Si en tant qu’enseignant il est important de fournir des rétroactions de qualité aux élèves, il importe également de se pencher sur la façon dont les élèves reçoivent et utilisent ces rétroactions. Shutterstock / Monkey Business Images Des chercheurs du Royaume-Uni (Naomi E. Winstone, Robert A. Nash, Michael Parker, and James Rowntree) ont procédé à une revue systématique de 195 recherches ayant fait l’objet de publications entre 1985 et 2014. Cette revue systématique leur a permis d’identifier les facteurs qui font en sorte que les élèves utilisent de façon active et engagée les rétroactions qu’ils reçoivent. Pour être efficace, une rétroaction doit être utilisée. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce manque d’engagement à l’égard des rétroactions reçues par les élèves. Comment et pourquoi donner des rétroactions aux élèves? Pour découvrir d’autres types d’intervention, consultez l’article (en anglais). Image : © Shutterstock / Monkey Business Images

http://rire.ctreq.qc.ca/2016/11/engagement-retroaction/

Related:  À trierRétroaction

Comment le mythe de la « bonne réponse » tue la créativité – Formation 3.0 L’école est de plus en plus soupçonnée de « tuer la créativité ». Parmi les mythes qui traversent les institutions académiques, il en est un particulièrement tenace et toxique : celui de la « bonne réponse« . L’école tue la créativité, affirme Sir Ken Robinson, dans un célèbre entretien TED que j’ai d’ailleurs relayé dans ce blog. Sir Ken Robinson chez TED Concepts de rétroaction et de pratique réflexive - École et Stratégies La rétroaction La rétroaction est une information, un commentaire, un bilan, donnés à une personne à propos de ses actions, de ses productions, de ses attitudes ou de ses comportements. Selon Wlodkowski et Ginsberg (1995)1, les caractéristiques de la rétroaction sont d’être : basée sur des objectifs au sujet desquels il y a déjà eu ententedonnée au moment opportun tout en étant rapidebien ciblée et constructiveplus ou moins quantitativepositivepersonnelle et prenant en compte les différences.

3 exercices pour entraîner les enfants à retrouver leur calme Nous demandons souvent à nos enfants de se calmer mais finalement, leur a-t-on appris comment se calmer ? et leur a-t-on expliqué les avantages à retrouver leur calme ? Jeanne Siaud-Facchin décrit les bénéfices de cette sérénité intérieure : Etre calme, c’est s’apaiser, c’est faire baisser l’anxiété, souvent à l’origine de l’agitation. Ce qui permet de se sentir mieux, de retrouver la possibilité de réfléchir, de se concentrer, d’être attentif à ce qui se passe. De mieux agir, de façon plus adaptée.

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques N° 114, décembre 2016 Auteur(s) : Reverdy Catherine Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Filmographie - Banques et finance Pour contribuer à la réflexion sur ces questions, la Cité de l’économie vous propose sa deuxième filmographie : une sélection de 39 films illustrant, cette fois, les thèmes de la banque et de la finance. De 1915 à 2014. De Chaplin à Lepiniotis en passant par Capra, Antonioni, Zidi, Girod, Arcady, Jewison, Scorcese, Mocky, Stone, Mordillat, etc. Du drame à la comédie en passant par le western, le film d’animation.

FEEDBACK - Portail HPR - Travail équipe - Polytechnique Montréal «La rétroaction est une communication qui donne à une personne des informations sur la façon dont elle affecte les autres. Cette information peut l’aider à reconsidérer son comportement et éventuellement le changer.» (David Michaud, UQAR, texte inédit) La rétroaction idéale Coopérer entre disciplines : à quelles conditions et pour quels effets ? La conférence de Michèle Prieur en ligne. – Le réseau des LéA La conférence donnée par Michèle Prieur lors du Séminaire de rentrée des LéA 2016, le 5 octobre 2016, dernier : « Coopérer entre disciplines : à quelles conditions et pour quels effets ? » est désormais disponible en ligne. Résumé : La dimension collective du travail enseignant prend une importance croissante dans les prescriptions et les pratiques.

La rétroaction autrement Habituellement, lorsqu’on parle de rétroaction, on imagine les commentaires qu’adresse un enseignant à ses élèves. Aujourd’hui, inspiré par les articles de Dylan William et Shaun Killian ainsi que par le mouvement de l’enseignement explicite, le RIRE vous propose d’explorer une autre vision de la rétroaction avec quelques stratégies qui permettent de s’assurer de la compréhension globale d’un groupe d’élèves. Cette forme de rétroaction des élèves à l’enseignant (par opposition à celle de l’enseignant aux élèves) est utile pour confirmer la compréhension globale par le groupe d’un sujet d’enseignement avant de passer à une étape plus compliquée. L’habitude la plus courante est de poser instinctivement une question à l’ensemble du groupe et de donner la parole aux élèves ayant levé la main. William voit deux problèmes à cette procédure : Pour éviter cette situation, les enseignants sont encouragés à préparer les questions adressées au groupe.

ACTUEL MOYEN ÂGE – Être une bonne mère Tous les jeudis, Nonfiction vous propose un Actuel Moyen Âge. Cette semaine, arrêtons-nous sur les "mères cruelles" médiévales... sont-elles le reflet des "mauvaises mères" d'aujourd'hui ? un vrai enjeu de l'égalité des genres ! Comment et pourquoi donner des rétroactions aux élèves? Dans la vague des travaux de Coe, une stratégie d’enseignement apparait en tête de liste : donner des rétroactions aux élèves. Comme cette stratégie peut sembler quelque peu abstraite, il importe de la rendre plus concrète pour les acteurs du milieu de l’éducation. Cet article offre un contenu traduit et adapté librement du guide « How to give feedback to students », conçu par la Australian Society for Evidence Based Teaching. Qu’est-ce que la rétroaction? En enseignement, donner une rétroaction à un élève, c’est lui donner une information après avoir observé comment il réalise une tâche donnée – information qui l’aide à s’améliorer dans l’accomplissement de cette tâche.

Etre au centre du monde, vraiment. Intuitivement, on aurait tendance à considérer Internet comme un adjuvant de la mondialisation pour plein de raisons dont une tient à la représentation du monde. Regardez comme avec Google Street Maps, par exemple, vous pouvez en quelques clics parcourir les routes, les rues et les paysages des régions les plus lointaines. Comment ne pas considérer que cela participe à nous inscrire dans un espace commun, à nous faire les habitants d’un monde que nos informations parcourent à la vitesse de la lumière et dans lequel nous pouvons plonger à chaque instant ? Eh bien, c’est peut-être un peu plus compliqué.

Apprendre aux élèves à évaluer la qualité d’un contenu sur internet inShare5 Avec l’explosion d’internet, nos élèves sont confrontés à un volume d’informations de plus en plus important. En effet, chaque minute dans le monde, plus de 500 nouveaux sites sont créés et ce phénomène n’est pas prêt de se tarir. Éducation sans violence : un si long chemin Avec l’annonce par Laurence Rossignol du premier plan de lutte contre les violences faites aux enfants, le 1er mars, la question de leur prévention focalise enfin l’attention. L’idée de les élever sans violence fait, lentement, son chemin dans notre pays, même si la majorité des citoyens considèrent encore la fessée comme un geste sans grande conséquence. « En 2014, quand j’ai commencé à parler d’éducation sans violence, je me suis heurtée à du scepticisme, à de la raillerie, voire à de l’hostilité, déclarait la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes dans un entretien au quotidien La Croix en décembre 2016. Aujourd’hui, de très nombreuses personnes soutiennent ces pratiques ».

L'esclavage, toujours d'actualité ? L’esclavage moderne est un fléau qui touche 46 millions de personnes dans le monde selon l’ONG Walk Free. Et la majorité des victimes sont des femmes et des enfants. Mais qu’entend-on par esclavage exactement ? Il s’agit d’une situation d’exploitation où une personne est privée de sa liberté et est considérée comme la propriété d’une autre.

Related: