background preloader

Comment ne pas payer le travail au juste prix, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, juin 2015)

Libre-échange, la déferlante Marchandise emblématique de ce début de siècle, les smartphones produits par Apple tirent parti des chaînes mondiales d’approvisionnement permettant d’acheter le labeur humain au prix le plus bas, où qu’il se trouve. Cette division internationale du travail entre conception, fabrication des composants et assemblage garantit à l’entreprise une marge brute d’au moins 69 % sur le dernier modèle d’iPhone : l’appareil est vendu plus de trois fois le prix que coûte sa production. En 2015, Apple construit et commercialise quatre modèles d’iPhone (5c, 5s, 6 et 6 Plus) dont les composants varient légèrement d’un modèle à l’autre. Plusieurs fabricants peuvent être chargés de produire un même module. Par ailleurs, Apple publie la liste de ses fournisseurs de matières premières, mais ces entreprises recourent elles-mêmes à des filiales qui, elles, ne sont pas identifiées.

https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/smartphone

Related:  MondialisationSujets de sociétéTerritoire industrielTravail et juste coût

Les éditocrates contre Jean-Luc Mélenchon (bis repetita) Durant les campagnes électorales, et a fortiori durant celles qui précèdent une élection présidentielle, la chronique des affrontements entre les candidats prime sur le journalisme d’information sur les projets et les propositions politiques. S’il est parfois question du fond, des programmes, ou des aspirations des électeurs, l’enivrante mélodie des commentaires et des sondages a tendance à saturer les rubriques politiques des principaux médias. Lesquels, obnubilés par la course de tête entre les principaux favoris, ne semblaient pas, au départ, hostiles à Jean-Luc Mélenchon. En tout cas, dans une bien moindre mesure qu’en 2012. Le dessinateur Plantu qui, dans L’Express, avait fait un dessin assimilant Mélenchon à Marine Le Pen, n’a pas (encore) réitéré la caricature.

Ordures aux Philippines: le Canada exhorté à «sortir ses vidanges» La coalition a écrit une lettre au premier ministre, mercredi, lui demandant de respecter la promesse qu'il avait faite lors de sa visite à Manille en novembre 2017. M. Trudeau avait alors promis de s'occuper enfin des deux millions de kilos d'ordures ménagères nauséabondes et de déchets électroniques canadiens qui pourrissent depuis près de six ans dans deux ports philippins. En 2013 et 2014, un total de 103 conteneurs, transportant prétendument du plastique, ont été expédiés du Canada aux Philippines pour y être recyclés. Les inspecteurs des douanes philippines ont tôt fait de déterminer que les conteneurs étaient en fait remplis d'ordures ménagères et de déchets électroniques provenant des poubelles canadiennes. Les inspecteurs ont découvert des tas de couches pour adultes, de papiers souillés, du matériel électronique et des ordures ménagères - mais rien à recycler.

Le smic allemand n'a pas entraîné de licenciements massifs Sur 60.000 entreprises sondées par l'institut de recherche sur l'emploi allemand IAB, moins de 5 % concernées par cette nouvelle loi sur le salaire minimum ont procédé à des licenciements. Voilà qui devrait satisfaire la chancelière allemande, Angela Merkel. L'introduction en Allemagne d'un smic (8,5 euros brut de l'heure) au premier janvier 2015, après d'intenses négociations, n'a pas poussé aux licenciements en masse. Le sulfureux parcours du téléphone portable, des mines aux filières clandestines de déchets LE MONDE | • Mis à jour le | Par Angela Bolis C’est une question méconnue, qui concerne pourtant un objet omniprésent : d’où vient le téléphone portable et où finit-il sa (courte) vie ? Une mission d’information pilotée par la sénatrice écologiste Marie-Christine Blandin (Nord) a rendu les conclusions de son enquête, jeudi 29 septembre, dans un rapport qui tente de retracer les étapes du cycle de vie de l’appareil, de l’extraction des matériaux qui le composent au recyclage… ou aux filières d’exportation illégales. 1.

Avant le premier tour, Le Monde n'aurait pas roulé pour Macron ? La complainte du médiateur « Comme il est suave, Emmanuel » « Nous traitons Emmanuel Macron comme n’importe quel autre candidat », clame Franck Nouchi, citant l’une des deux chefs du service politique du quotidien. Par la voix du journaliste spécifiquement chargé de la couverture de la campagne d’Emmanuel Macron, le médiateur tient à assurer que le candidat d’En Marche « ne bénéficie d’aucun traitement particulier ». Vraiment ? Certes Le Monde se veut un journal d’information et non d’opinion ; certes, il n’a pas officiellement pris parti dans la campagne. Aux Maldives, l'île aux ordures abrite une bombe toxique MALÉ - L'approche aérienne des Maldives offre une vue panoramique d'eaux azur et d'îles bordées de coraux mais à l'atterrissage, des volutes de fumée révèlent également un désastre environnemental. L'île de Thilafushi, à une demi-heure en bateau de la capitale Malé, est entourée comme ses voisines d'eaux cristallines et de sable blanc qui ont rendu célèbre l'archipel comme destination privilégiée pour les voyages de noces des touristes les plus fortunés. Mais aucun vacancier n'y met les pieds et aucun n'imagine que la fumée qui s'en échappe provient des ordures accumulées par les touristes et les autochtones auquel Fusin et d'autres ont mis le feu.

Pourquoi Hollande peut se réjouir, mais pas trop quand même, de la baisse du chômage LE SCAN ÉCO - Ce recul de 0,3 point en trois mois du taux de chômage en France donne une bouffée d'oxygène au président qui tient ainsi sa promesse d'inversion de la courbe. Mais attention toutefois à ne pas trop parader car les retours de batons peuvent être violents. Et ce d'autant que les Français ne sont pas dupes... Ainsi le taux de chômage au 2ème trimestre 2016, en métropole comme en France entière (dom compris), a reculé selon l'Insee de 0,3 point en trois mois, pour s'établir respectivement à 9,6% et 9,9% de la population active. Le périple des iPhone depuis Zhengzhou jusqu'aux Apple Store Dans son article consacré à "iPhone City", la ville de Zhengzhou qui s'est transformée en principal lieu de production des iPhone, le New York Times a donné aussi quelques éléments sur l'organisation du transport des quelques 500 000 (cinq cent mille !) smartphones d'Apple qui sortent quotidiennement de cette usine de Foxconn. lire aussi : Zhengzhou transformée en « iPhone City » à grands coups de subventions Assemblage

Une cartographie en temps réel des satellites et de leur périple Les humains ont la capacité d’envoyer des objets dans l’espace depuis le milieu du 20ème siècle. Le célèbre satellite russe Spoutnik fut le premier d’une longue lignée et fut suivi par de nombreux petits frères américains et internationaux. On compte aujourd’hui plus de 2000 de ces objets orbitaux tournant silencieusement autour de notre planète. Dernier pas vers la sélection humaine, par Jacques Testart (Le Monde diplomatique, juillet 2017) Le terme « eugénisme » a été inventé à la fin du XIXe siècle par Francis Galton, un anthropologue cousin de Charles Darwin, pour définir la « science de l’amélioration des races ». L’infanticide, la gestion des mariages, la stérilisation, l’extermination ou l’avortement risquent bientôt d’apparaître comme de bien piètres moyens pour améliorer la qualité humaine au regard des apports de la génétique moléculaire, alliée à l’informatique et à la biologie cellulaire. La période récente a vu l’irruption de technologies génétiques complexes dont les pouvoirs, fascinants et redoutables, ont été popularisés par les médias : le Crispr-Cas9, « ciseau génétique », et le gene drive, ou « forçage génétique ». Un premier essai chinois ayant utilisé la technologie Crispr en 2015 pour réparer des embryons humains anormaux a accéléré l’autorisation de projets de recherche dans plusieurs autres pays dont le Royaume-Uni et les États-Unis. Taille de l’article complet : 2 484 mots.

Ces Mexicains vivent sans accès à l’eau potable à cause de Coca Cola ! Au Mexique, Coca-Cola a acquis un pouvoir considérable. Dans le sud du pays, au Chiapas, l´un des états les plus pauvres, la multinationale américaine a fait main basse sur l´eau et sur la vie de ses habitants. Le Chiapas est considéré comme le réservoir d´eau du Mexique. Dans les années 80, la firme Coca Cola installe à San Cristobal de Las Casas sa plus grosse usine, qui emploie près de 300 personnes.

Related: