background preloader

FabLabs, tiers-lieux, hackerspaces, makerspaces, espaces de coworking... Comment s'y retrouver?

FabLabs, tiers-lieux, hackerspaces, makerspaces, espaces de coworking... Comment s'y retrouver?
FabLabs, tiers-lieux, hackerspaces, makerspaces, espaces de coworking... Comment s'y retrouver? Partager cet article : Les espaces partagés se diversifient et les appellations se multiplient. Tous ces espaces s’inscrivent dans une même démarche : favoriser la rencontre et l'échange entre personnes, intérêts et compétences, qui n'ont pas forcément vocation à se croiser. De ce point de vue, ces lieux participent à renforcer la cohésion sociale. Tiers-lieu : des espaces créatifs et innovants Le tiers-lieu ou « troisième place » est le terme générique utilisé qui regroupe différents types d’espaces partagés à mi-chemin entre le foyer et le bureau en entreprise. FabLab : la « fabrique » collaborative Le FabLab ou « laboratoire de fabrication » est un des tiers-lieux les plus connus. MédiaLab : le digital à l’honneur Le MédiaLab ou « laboratoire médiatique » se distingue du FabLab. InfoLab : la maîtrise des données sur Internet LivingLab : le test, en « avant-première », des produits de demain

http://www.mediation-numerique.fr/actualite_fablabs-tiers-lieux-hackerspaces-makerspaces-espaces-de-coworking...-comment-sy-retrouver_62.html

Related:  FabLab, CréaLab et CDINumérique2016DOCUMENTS PROFESSIONNELSEspace scolaire

Le Labsolu : Un nouveau laboratoire de création numérique au Collège Saint-Paul Le Collège Saint-Paul, situé sur la rive-sud de Montréal, veut stimuler l’esprit créatif de ses élèves en se dotant d’un laboratoire de création numérique : le Labsolu. Le Labsolu du Collège Saint-Paul invitera ses élèves, dès septembre 2016, à des expériences et à des découvertes à l’infini. Ce laboratoire numérique intègrera un espace de création (un « makerspace ») comprenant découpeuse laser, imprimantes 3D, machines à coudre, découpeuse à vinyle, électronique, etc., et deux studios insonorisés pour l’enregistrement audio et vidéo sur écran vert. L’appropriation des technologies dans ce local permettra aux jeunes, entre autres, de créer, de produire, de financer leurs projets, de réparer et de recycler leurs propres objets. Développer une culture de l’innovation dès la première secondaire et pour tous les élèves Une vision inspirée d’un mouvement mondial

Handicaps_outils et ressources numériques_educavox Outils et ressources numériques pour l’autisme Un premier dossier est consacré à l’autisme : « Parmi ces troubles, l’autisme est un handicap parfois difficile à gérer pour la famille et les accompagnants des personnes atteintes. Depuis quelques années, grâce au numérique, l’autisme n’est plus un tabou. Un défi pour le monde de l'enseignement : la diffusion d’une culture numérique Une idée (fausse) circule depuis (trop) longtemps à propos des technologies du numérique à l’école qu’il convient de défaire : selon certains, elles devraient nécessairement permettre à l’élève d’obtenir de meilleurs résultats et d’avoir plus de compétences. Cette conception, on a tendance à l’oublier, est en prise avec nos modes de raisonnement et de production intellectuelle qui sont eux-mêmes assujettis à la rationalité capitaliste. Comme la formation aux usages des technologies passe par un nécessaire investissement des établissements de l’enseignement et, par extension, des pouvoirs publics, on fantasme l’idée d’un retour sur investissement. Quelque part, on se met même à l’espérer. Mais à tort.

Universitaires ou de lecture publique : bibliothèques, au rapport ! (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Première conclusion, et des plus partiellement rassurantes, les deux types d'établissements « continuent à améliorer leurs services aux usagers dans un contexte de baisse des moyens qui leur sont alloués et de reconfiguration de leur périmètre territorial ». En outre, la fréquentation ne diminue pas, et, si la transition numérique s’opère à des rythmes différents, les lieux restent prisés. La folle et jeune histoire des « Labs » pédagogiques La famille des Labs est riche de Living Labs, de Fab-labs et désormais de Labs pédagogiques. Le premier learning lab serait celui de Stanford imaginé en 1997 pour repenser les approches pédagogiques en utilisant le potentiel du numérique. Une définition des laboratoires d’apprentissage a été donnée dans un article de Thot Cursus, voir aussi la définition du ministère de l’enseignement supérieur Français.

FABRICOLLEGE Il s’agit de créer un fablab, un espace de fabrication numérique, au sein du collège Lamartine. Cet espace géré par l’équipe pédagogique et administrative sera ouvert aux élèves pendant les heures de cours : lors des EPI, ateliers ou séances de cours hebdomadaires. Ce local disposant d’un matériel de prototypage rapide sera aussi à disposition d’une communauté plus large à des horaires plus restreints, mais permettant à tous les acteurs de l’éducation des collégiens de se rencontrer pour créer, partager et former les acteurs. La structure est soutenue par le foyer socio-éducatif du collège et met en application les contenus ministériels de la réforme 2016 ainsi que les axes développés dans le projet du réseau de réussite scolaire et dans le projet d’établissement. Pour sa première année de fonctionnement, l’équipe du fablab FABricollège impulsera un programme pédagogique nommé « Hack ton collège ! Qu’est ce qu’un « FABLAB » ?

Banque de ressources numériques pour les cycles 3 et 4 - L'école change avec le numérique L’essentiel Les banques de ressources numériques pour l’École (BRNE) sont des contenus et services associés : couvrant les cycles 3 et 4 pour 5 enseignements disciplinaires : Français, Mathématiques, Histoire Géographie, Sciences, Langues vivantes étrangères (anglais, allemand 4) et comportant des aides en ligne pour faciliter leur prise en main ;libérés de droits et gratuitement mis à disposition pour l’ensemble des enseignants et des élèves des cycles 3 et 4 à partir de la rentrée 2016 pour une utilisation et une réutilisation dans le cadre pédagogique sur une durée de trois ans (avec reconduction possible) ;disponibles progressivement avec au moins 30% des ressources dès septembre pour atteindre 100% fin décembre 2016 à travers de multiples contextes d’utilisation en ligne ou hors ligne et sur tout type de supports : ordinateurs, tablettes tactiles, tableaux numériques interactifs… Pour les découvrir vous pouvez :

#TECHAfrique : Bifasor, ou comment disrupter les métiers de la logistique en Afrique Bifasor est une plateforme web de mise en relation et une place de marché pour les professionnels du transport de la logistique opérant en Afrique ou souhaitant y opérer. Un marché en pleine expansion, évalué aux alentours de 157,3 milliards de dollars cette année, mais complètement fragmenté. Le but de Bifasor est de remédier à l’éclatement du secteur en permettant aux différents acteurs de se mettre directement en relation et construire leur propre réseau de partenaires locaux et internationaux, de mutualiser leurs moyens, développer leur business tout en augmentant leur visibilité au sein de la communauté. Une version pilote de la plateforme vient d’être lancé au Burkina Faso, à Ouagadougou, à l’occasion de la Journée Nationale de la Logistique qui s’est tenue début juillet 2016. Rencontre avec Rym Soussi, la cofondatrice de la plateforme Bifasor.

Imaginer le CDI idéal : expérience de CDI-remix en collège Une idée qui nous vient des bibliothèques et autres fablabs. Ce travail s’appuie sur des expérimentations faites ces dernières années en bibliothèques : les biblio-remix. Il s’agit d’organiser des journées de réflexion sur les bibliothèques de demain, leurs formes, leurs aménagements, les activités qu’elles proposeront. La réflexion est menée par des bibliothécaires, des usagers, des professionnels architectes, des designers, des travailleurs des métiers du livre ou parfois par toutes ces catégories ensemble selon les objectifs posés par les organisateurs. Les groupes sont invités à créer des projets plus ou moins adaptables à l’établissement. Tous les projets sont décrits et partagés sur le blog Biblioremix.

La Fabrique : un fablab pour les 9-12 ans au Centre Pompidou C’est au sein de l’Atelier des enfants du Centre Pompidou qu’ouvre, à partir du 17 septembre, la Fabrique, un fablab pour les 9-12 ans pour développer leur créativité. Un fablab, c’est quoi ? Un fablab, ou fab lab, (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication »), est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur et des imprimantes 3D pour la conception et la réalisation d’objets. Pour en savoir plus sur les fablabs, tu peux lire notre article « C’est quoi un Fablab ? Deviens un maker et donne vie à tes idées !

Related: