background preloader

Décrypter une rumeur

Décrypter une rumeur
Décrypter une rumeur Contexte Ce scénario a été conçu dans le cadre du MOOC Médias organisé par l'académie de Besançon. participants : Présentation de l’action A l’ère du numérique et des réseaux sociaux, rumeurs et fausses informations en tout genre touchent de plus en plus de monde et constitue un véritable défi pour la société. Cadre Ce scénario a été expérimenté dans plusieurs cadres : Collège Lycée - 1ère ES dans le cadre de l'EMC - 1/2 groupe - 4 fois 2 heures Descriptif Objectifs pédagogiques : Comprendre la rumeur (mécanisme, pouvoir et nuisance ) Comprendre les trucages, les procédés de fabrication qui permettent de déceler une rumeur Avoir un regard critique sur les informations qui circulent (sur les réseaux sociaux en particulier) Comprendre la motivation, l’intérêt d’une rumeur Savoir décrypter l’info Compétences documentaires : ? Matériel utilisé : Logiciel bureautique, pplication de création des vidéos Powtoon, site Clonezone, postes informatiques, vidéoprojecteur … Séance 1

http://disciplines.ac-bordeaux.fr/documentation/?id_category=15&id_rubrique=70&id_page=170

Related:  Info intox désinformation complotisme...missdarlingDésinformation / théorie du complot / rumeursRadicalisation / théorie du complot

Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 novembre 2016) Un système qui, le lendemain de l’élection de Donald Trump, fait commenter l’événement par Christine Ockrent — sur France Culture… — et le surlendemain par BHL interviewé par Aphatie, n’est pas seulement aussi absurde qu’un problème qui voudrait donner des solutions : c’est un système mort. On ne s’étonnera pas que le thème des morts-vivants connaisse un tel regain d’intérêt dans les séries ou dans les films : c’est l’époque qui se représente en eux, et c’est peut-être bien le sentiment confus de cette époque, à la fois déjà morte et encore vivante, qui travaille secrètement les sensibilités pour leur faire apparaître le zombie comme le personnage le plus parlant du moment. Les morts-vivants

Face à l’info… je décrypte ! – DocTICE Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents, est une compétence essentielle pour le futur citoyen. Créé dans le cadre du MoocMedias, en lien avec l’EMI, ce scénario pédagogique propose à l’élève des clés pour cerner les formes liées aux fausses informations et à leur viralité, notamment par le biais des médias sociaux. Référent Titre de la séquence : Face à l’info; je décrypte ! Présentation de l’action : Savoir cerner les différentes formes de fausses informations (rumeur, canular, hoax, etc) et adopter des réflexes de décryptage critique afin d’acquérir une démarche citoyenne et réfléchie face à ce qu’on lit ou partage avec autrui, notamment à l’heure des réseaux et des médias numériques de plus en plus réactifs. E-mail :

Rumeurs complotistes : de la croyance à la défiance Les attentats de l’année 2015 à Paris et de 2016 à Bruxelles ont fait renaître des rumeurs de complot bien connues, qui fonctionnent à la défiance à l’égard des médias et du pouvoir. Ces rumeurs témoignent de l’activité de groupes sociaux ou politiques qui utilisent à plein les nouvelles technologies. Mais la résistance s’organise aussi, et ces discours paraissent désormais dévalués lorsqu’ils essaient d’entrer sur le marché de l’information. « Chers ami(e)s Message de la Préfecture de Police de Paris, demandant de limiter les déplacement dans les centres commerciaux ce weekend, menace sur tout le territoire français, Paris comme en province, à faire tourner largement. Débusquer les photos mensongères et les fausses infos sur internet : Conseils pratiques et méthodologiques Le quotidien Suisse Le Temps a lancé en décembre 2016 une série de vidéos thématiques gratuites consultables en ligne sur la vérification des sources et les photos mensongères sur le Web. 2 vidéos sont déjà disponibles avec analyse, conseils et outils par Catherine Frammery, journaliste qui expose clairement une méthodologie pour exercer son esprit critique sur Internet et dans les productions médiatiques (photos, vidéos, textes…). Des vidéos pour comprendre, apprendre et agir! 3 conseils pour débusquer les photos mensongères sur Internet

Rumeurs, complots et liberté de presse Etre capable de porter un regard critique sur les sources d’information est une compétence citoyenne essentielle. Pour cela il faut connaître le cheminement de l’information. D’autant que les réseaux sociaux sont actuellement la source la plus fréquente d’information des collégiens. Elèves concernés : tout le niveau 4ème (4 classes) Durée : Trois séances d’une heure Objectifs pédagogiques : Interroger la part de subjectivité ou de partialité du document, distinguer un argument rationnel d’un argument d’autorité Interroger la crédibilité d’une source, être capable de vérifier la date de mise à jour, l’identité de l’auteur, mais aussi sa motivation, son rapport au sujet traité Recouper les informations recueillies Identifier les sources et les circuits de l’information Distinguer la part de l’information et celle de l’opinion. Evaluer différentes productions médiatiques : fiabilité, qualité esthétique, pertinence...

Antisèche : comment repérer une « fake news » ? - Le Parisien Ces fausses nouvelles, souvent liées à une opération de désinformation, envahissent les réseaux. Pour freiner leur diffusion, Facebook lance un outil de signalement. Les fake news (fausses informations) sont des mensonges ressemblant à de vraies infos, diffusées de manière délibérée par un individu ou une organisation. Ces contenus ont toujours existé, mais les réseaux sociaux accroissent leur visibilité, comme dans notre exemple. 1. Qui publie l’information ?

Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot Les jeunes seraient particulièrement sensibles aux théories du complot qui se diffusent sur internet : comment l’Ecole peut-elle construire un esprit critique suffisamment armé pour résister aux mensonges et manipulations ? Lionel Vighier, professeur de français au collège Pablo Picasso à Montesson dans les Yvelines, a choisi de prendre par les cornes le taureau du conspirationnisme: ses troisièmes ont mené des recherches en ligne sur les théories du complot, en ont démonté les mécanismes de raisonnement et de rhétorique, ont réalisé à leur tour des vidéos conspirationnistes sur le mode de la parodie, « excellent exercice de mise à distance et en même temps de création ». Le projet développe des compétences autour de l’argumentation, en particulier de la persuasion : il constitue aussi un remarquable exemple d’éducation à la citoyenneté numérique. Avec un scoop : « Les preuves sont accablantes : les profs sont en réalité des vampires ! » Au final, quel bilan tirez-vous de l’expérience ?

Travaux académiques mutualisés Les travaux académiques mutualisés proposent aux académies de travailler sur des thèmes communs montrant la plus-value du numérique. C'est la 2ème année qu'existent des TraAM EMI.Plus d'infos sur Eduscol Thématique de l’année 2015-16 Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information Théorie selon laquelle l'émotion et la croyance comptent désormais plus que les faits Post-truth, en anglais, fut le mot de l'année 2016, selon l'Oxford Dictionnary. Il se rapporte, explique la publication britannique, aux « circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d'influence sur l'opinion publique que ceux qui font appel à l'émotion ou aux croyances personnelles ». Si Ralph Keyes consacrait déjà un livre au sujet en 2004 (The Post-truth Era), c'est véritablement avec la campagne britannique sur le Brexit et la campagne présidentielle américaine que l'expression s'est démocratisée. L'idée ne va pas sans poser de soucis : elle peut laisser croire que la vérité était auparavant chose acquise, au moins comme valeur. 🔗 Partager cet élément :

Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » – Mondes Sociaux Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ». Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales.

Related: