background preloader

Lancement d'Ersilia - Plateforme numérique d'éducation à l'image du BAL - Arts plastiques - Éduscol

Lancement d'Ersilia - Plateforme numérique d'éducation à l'image du BAL - Arts plastiques - Éduscol
ERSILIA est une plateforme numérique d'éducation à l'image destinée aux enseignants du second degré, aux collégiens et lycéens, et aux artistes travaillant en milieu scolaire. Son but premier : penser en images un monde d'images en établissant des liens entre différents types d’images (art, presse, science, publicité, etc.) issues de différents contextes (presse, internet, musée, salle de projection, espace public, etc.). Cet outil innovant propose des ressources inédites pour saisir les enjeux et profonds bouleversements qui traversent notre société. Pourquoi, pour qui, dans quels contextes sont produites les images ? Comment sont-elles diffusées et reçues? Comment changent-elles notre façon de voir le monde ? L’initiative entend toucher plus de jeunes, d'enseignants et d'artistes, en ciblant particulièrement les publics isolés et défavorisés (zones rurales, zones d’éducation prioritaire, quartiers politique de la ville). Accéder à ERSILIA

http://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/lancement-dersilia-plateforme-numerique-deducation-a-limage-du-bal.html

Related:  Veille pour collèguescoursEducation à l'imageÉducation à l'image

Les machines deviennent humaines grâce à ces technos imitant les 5 sens Certains robots sont désormais capables de voir, de toucher, d'entendre, de goûter et de sentir comme l'Homme. Illustration avec cinq start-up repérées par le JDN. Déterminer si une glace aux cookies est assez sucrée, le cuir d'un sac trop rêche ou l'odeur d'un produit d'entretien agréable : ces tâches peuvent désormais être accomplies par des machines dotées de capteurs qui imitent les cinq sens. Le JDN a débusqué cinq entreprises qui ont respectivement développé un fac-similé de l'odorat, de l'ouïe, de la vue, du toucher et du goût. Ces technologies ont demandé plusieurs années de recherche et développement pour être au plus près de leur modèle humain et répondre au mieux à la demande de grands industriels. L'odorat, avec Aryballe

10 trucs que j’ignorais sur Internet et mon ordi (avant de m’y intéresser…) – Framablog Disclaimer : Cet article est sous licence CC-0 car les petits bouts de savoir qu’il contient sont autant d’armes d’auto-défense numérique qu’il faut diffuser. En gros, j’espère vraiment que certains d’entre vous en feront un top youtube, une buzzfeederie, une BD, un truc que j’ai même pas encore imaginé, ce que vous voulez… Mais que vous ferez passer les messages. 1) Tu ne consultes pas une page Internet, tu la copies Un site web, c’est pas une espèce de journal qu’on aurait mis dans le pays magique d’internet pour que ton navigateur aille le consulter comme tu consulterais le quotidien de ton jour de naissance à la médiathèque du coin. Pour voir une page web, ton navigateur la copie sur ton ordi.

Analyse de l'image Composée de signes et porteuse d’une signification particulière, l’image véhicule un message choisi par son créateur. La lecture et la compréhension de ce message, dans le cas d’une œuvre d’art, ainsi que la portée expressive de l’image sont, grâce à l’analyse, enrichies par les connaissances, la sensibilité et la capacité d’imagination (avec toute la retenue et le bon sens que l’on doit respecter dans l’étude d’un tableau) du spectateur. La méthode proposée ici, loin d’être unique et exhaustive dans son approche, ne s’applique qu’aux images créées dans un objectif particulier et par la volonté de leur auteur, autrement dit l’icône selon la classification de Charles Sanders Peirce : tableau, fresque, miniature etc.

documentation - lire la photographie de presse mis à jour le 08/06/2009 séquence menée en classe de Seconde pour encourager l'esprit critique des élèves et donner des éléments d'une culture photographique mots clés : lecture de l'image, esprit critique, photographie, image de presse Cette séquence , qui intervient au moment de la semaine de la presse, a une durée totale de quatre heures. Deux classes de Seconde sont concernées. Les interventions se déroulent toujours en demi-classe selon le principe suivant : une documentaliste prend en charge un groupe tandis que l'autre moitié de la classe travaille avec l'enseignant d'histoire-géographie au CDI. Periscope, le péril jeune ? Demain, c’est sûr, je vais leur en parler Je voulais le faire avant, j’avais d’ailleurs écrit une chronique sur le sujet (Periscope, l’appli cachée au fond de la trousse). Finalement, je n’avais discuté de cette application qu’avec une poignée d’élèves.

Curation : les liens à ne pas manquer en novembre 2016 Nous vous proposons de retrouver tous les mois une curation des meilleurs liens de notre veille ! Revenons ensemble sur ce qui s’est passé au mois de novembre. Journalisme, rédaction de contenus, tendances ou encore réseaux sociaux, voilà les thèmes du mois. A la recherche d’une meilleure rémunération du journalisme webFaire du jeu vidéo un média journalistiqueLes médias mis en cause suite à l’élection de Donald TrumpUn robot qui scanne les sites des médias pour analyser la représentativité homme/femme dans les rédactionsQuels usages des réseaux sociaux ont les journalistes à travers le monde en 2016 ? Audience et usages des réseaux sociaux

Analyser une image Avant de commencer à décortiquer l’image et l’analyser tel un détective, prenez le temps de la regarder. Ce n’est pas perdre son temps. N’hésitez pas à écrire dessus, entourer les éléments importants, tracer des lignes, etc. La première chose qu’on vous demande, c’est : « Qu’est-ce que vous voyez ? »

Tromper avec des graphiques et représentations visuelles pour manipuler l'opinion : le mini-guide - Quoi dans mon assiette Un graphique aide à visualiser une grande quantité de données mais il peut aussi tromper. Or tromper n’est pas la même chose que mentir car le graphique peut induire le lecteur en erreur sans l’intervention consciente de son concepteur : on peut construire un graphique trompeur en accumulant des erreurs ou des approximations. Cependant, on peut suspecter certaines personnes de violer les devoirs de l’éthique déontologique. Plusieurs stratégies trompeuses peuvent être mises en place : ne pas montrer toutes les données voire cacher les données pertinentes pour mettre en évidence les avantages que l’on veut montrerafficher des données inexactes ou approximativesaffiche trop de données pour cacher la vérité ou l’adoucirutiliser des formes graphiques de manière inappropriée L’importance de la tromperie d’un graphique peut être estimée par le rapport (taille de l’effet représenté sur le graphique/taille de l’effet dans les données brutes).

Related: