background preloader

La fonction RH face à l'ubérisation du marché de l'emploi

La fonction RH face à l'ubérisation du marché de l'emploi
Le marché du travail devient de plus en plus flexible, ce qui pousse le secteur des ressources humaines à se réinventer. L'ubérisation du marché du travail est une réalité qui se manifeste notamment par l'essor des travailleurs indépendants ou la montée en puissance du management de transition. Pour y faire face, explique l'étude "Le recrutement et le conseil RH face à la révolution digitale" de notre partenaire Xerfi, la fonction RH est contrainte à l'agilité et à la flexibilité en recrutant de plus en plus de travailleurs indépendants. Elle doit de plus être en capacité de prévoir les pics d'activités pour ajuster les effectifs. Mais dans le même temps, elle tente de fidéliser les collaborateurs externes. Autre enseignement de l'étude : le recours aux travailleurs freelance oblige les services RH à agir de plus en plus avec d'autres acteurs de l'entreprise : Enfin, selon l'étude Xerfi, certaines activités périphériques au recrutement sont très facilement ubérisables. Source Et aussi

http://www.journaldunet.com/management/ressources-humaines/1177169-la-fonction-rh-face-a-l-uberisation-du-marche-de-l-emploi-selon-xerfi/

Related:  RecrutementCh 2.1bis Les modalités et enjeux du recrutement et de l'intégraCOMPETENCES POTENTIEL

Comment Burger King devient l'un des plus gros recruteurs en France En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 Clôture veille : 5267.29 Ouverture : 5277.39 Valérie Vezinhet (SAP) : "60% des métiers qui recruteront en 2030 n'existent pas encore" SAP, en collaboration avec The Boson Project, a réalisé une étude sur le futur de la fonction RH. Valérie Vezinhet, DRH de SAP, en dévoile en avant-première les principaux enseignements. JDN. D'après l'étude menée par SAP, 73% des personnes interrogées estiment qu'aujourd'hui la fonction RH n'est pas reconnue à sa juste valeur. Pourquoi un tel manque de reconnaissance ? Valérie Vezinhet.

L’e-recrutement est-il une chance pour les profils atypiques ? - E-recrutement & Sites emploi - Focus RH Les parcours non-linéaires ont tendance à effrayer les entreprises. Certes, ils peuvent apporter un vent de fraîcheur, un nouveau regard, des idées disruptives, mais sont-ils capables de se fondre dans les processus ? Quelques secteurs se sont déjà ouverts aux profils un peu hors norme comme l’informatique, la banque ou encore la restauration. Cinq questions à se poser avant d’utiliser le big data dans les RH A écouter certains "experts" du big data, la technologie semble investie de pouvoirs quasi magiques. Quelle que soit votre question, laissez mouliner les algorithmes et vous aurez la réponse. La réalité est plus complexe. C'est ce qu'a rappelé en filigrame IBM lors d'une conférence consacrée aux enjeux du big data pour les sujets liés aux ressources humaines.

La France pourrait produire 100 % d’énergie renouvelable en 2050 Selon l’association d’experts négaWatt, l’Hexagone pourrait s’affranchir du nucléaire et des fossiles au milieu du siècle. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir A l’heure où la France, grelottante, s’inquiète de son approvisionnement en électricité, affirmer qu’elle pourrait à terme se passer du nucléaire et des fossiles ressemble à une gageure. Ces phrases qui ruinent un entretien d'embauche Voici un florilège des questions à ne surtout pas poser lors d'un entretien avec un recruteur. Sauf si vous souhaitez que le processus s'arrête immédiatement. Un recruteur vous appelle. La digitalisation des ressources humaines est inéluctable... mais lente Les responsables RH appellent de leurs vœux une transformation numérique de leur métier mais traînent des pieds, selon une étude. Les professionnels des ressources humaines sont clairs : si la digitalisation de leur activité est inévitable et améliorera leur rôle dans l'entreprise, celle-ci n'est pas aussi rapide qu'attendue. De plus, certains freins sont à lever pour rassurer les professionnels du secteur. Heureusement, ils sont convaincus qu'ils ont un rôle clé à jouer pour accompagner cette inéluctable digitalisation. Telles sont les grandes conclusions de l'étude "RH et transformation digitale" qu'Unow, leader français de la formation en ligne et des MOOC donne en exclusivité au JDN.

L'entretien professionnel, une mine d'or pour les DRH... s'ils le digitalisent Traitées et synthétisées, les informations recueillies lors des entretiens professionnels s'avèrent précieuses. Imaginez un responsable RH parfaitement au fait des besoins en formation, des désirs d'évolution et des souhaits d'augmentation de tous les collaborateurs de son entreprise en un seul clic. Cela est possible grâce à l'entretien professionnel (obligatoire depuis le 1er janvier 2015 )... à condition qu'il soit accompagné d'outils digitaux conçus sur mesure. L'entretien professionnel permet à tous les collaborateurs de plus de deux ans d'ancienneté de faire part à leur manager de leurs souhaits d'évolution et de formation.

Le CDO va-t-il tuer le DRH ? Un peu comme le marketing depuis quelques années, la fonction RH est en train de vivre une révolution. Ces spécialistes du droit social, rigoureux et à cheval sur les procédures prennent de plein fouet les changements de culture induits par la transformation digitale, qui broie les "silos", dé-hiérarchise l'entreprise et promeut l'expérimentation plus ou moins dans les clous. Tout ce que n'aiment pas les DRH classiques. Avec la multiplication des applications et les avancées du big data, ils vont devoir accélérer leur mutation digitale et acquérir des compétences indispensables en informatique… sinon d’autres s’en chargeront. "Si les DRH ne maîtrisent pas les nouveaux outils numériques comme le big data, ces outils les maîtriseront", prévient François Gueuze, enseignant à l’Université de Lille, où il supervise un master en RH.

Cette ampoule s'allume en contact avec l'eau (Côte d'Ivoire) L’accès à l’électricité reste encore aujourd’hui l’un des enjeux majeurs de notre planète. Prenez la Côte-d’Ivoire par exemple : dans ce pays, à peine plus de la moitié des habitants ont de la lumière à la maison (55,8% en 2012 pour être précis). Peut-on s’en contenter ? Pour Delphine Oulaï, la réponse est clairement non. Cette Ivoirienne travaille sur une solution spectaculaire : l’ampoule qui s’allume au contact de l’eau ! Candidats : ce que cherchent les entreprises - Mode(s) d'Emploi Un récent rapport de France Stratégie, laboratoire d’idées public, propose un éclairage intéressant sur ce que recherchent vraiment les entreprises françaises chez les candidats. On a coutume de dire que les entreprises françaises privilégient le diplôme comme principal critère de recrutement plutôt que la personnalité. Mais tout n’est pas aussi simple !

Sans outil numérique, les DRH sont incapables de suivre l'évolution des compétences des salariés L’Usine digitale : Pour quelles raisons critiquez-vous les fiches de postes réalisées par les entreprises ? Jérémy Lamri : Depuis quatre ans, j’ai dû rencontrer 500 DRH et RRH. Ce que j’ai observé, c’est qu’il existe un gros écart entre la façon dont sont encore conçues les fiches de postes et la façon dont les salariés l’appréhendent. En caricaturant à peine, les RH font du copier-coller, alors qu’elles devraient s'interroger pour chaque poste disponible sur qui elles ont besoin pour ce poste précis dans cet environnement précis. Il y a un signe qui ne trompe pas : pour élaborer la fiche de poste, elles ne vont pas voir l’équipe opérationnelle. Or cela ne suffit plus.

Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d'outils Ultra connectés et en attente de relations plus humaines, la nouvelle génération pousse les ressources humaines à se réinventer. Les jeunes nés à partir des années 90 commencent à entrer en force sur le marché du travail. Pour trouver un emploi, ils n'ont nullement l'intention de se limiter à l'envoi massif de CV et de lettres de motivation sur des sites Internet sans âme. Pour eux, l'entreprise ne doit pas être en position de force et sélectionner les candidats sur des motifs qu'ils jugent futiles. Les employeurs ont donc intérêt à revoir entièrement leurs outils de recrutement. Réseau social d’entreprise : comment ne pas faire partie des 90% de projets qui échouent Les marchés en pleine mutation et la transformation numérique bouleversent les modèles actuels d’organisation et de management des entreprises. Celles-ci tendent ainsi lentement vers des organisations en réseau favorisant la transversalité, l’intelligence collective, l’agilité et l’innovation. L’enjeu ne réside donc pas à transformer l’organisation de l’entreprise mais à la mettre en mouvement. Pour outiller cette dynamique, près de 80% des entreprises du CAC 40 ont déjà lancé un projet de réseau social d’entreprise (RSE). Selon Gartner, 90% d’entre eux se soldent cependant par des échecs.

Related: