background preloader

Fidélité : les codes changent

Fidélité : les codes changent
Natalys enrichit son programme de fidélité avec des expériences personnalisées La marque d’articles de puériculture Natalys a revu son programme de fidélité en novembre 2015. Il reste marqué par un principe simple d’acquisition de points en fonction du volume d’achats : 1€ dépensé = 1 point gagné. Et dès 200 points, le client reçoit une remise de 10€. « La mécanique de cumul de points suivant le volume d’achats fonctionnait, mais il manquait la dimension d’accompagnement du client », explique, au magazine Action Co, Béatrice Mariton, responsable e-commerce pour Sergent Major et Natalys. Désormais, Natalys ne propose plus uniquement des avantages financiers, mais aussi des récompenses plus engageantes, comme des activités qui enrichissent l’expérience client. « Par exemple, une future maman pourra bénéficier d’une formation pour porter son bébé en écharpe, ou encore recevoir un cadeau pour le premier anniversaire de son enfant », illustre Béatrice Mariton. Plus d’infos : Action Co CB News

http://www.laposte.fr/lehub/Fidelite-les-codes-changent,2764

Related:  Fidélisationfidéliser ou conquérirMercatique

Quelles stratégies de vente pour fidéliser et attirer les clients ? De nombreuses techniques de vente sont à la portée des entrepreneurs. Certaines se révèlent plus adaptées selon la nature des articles, leur coût ou leurs caractéristiques. Une stratégie d’ensemble doit donc être définie en fonction de produits que l’on souhaite mettre sur le marché. Quelles sont donc les principales techniques de vente selon les types d’articles ?

Avions, trains, hôtel... Les programmes de fidélité tiennent-ils leurs promesses La dernière fois que Henri, auditeur dans une grande banque, a réservé à l’hôtel W de New York, il s’est vu proposer une invitation en loge VIP à un match de la ligue de basket NBA ainsi qu’au célèbre défilé de lingerie Victoria’s Secret. Mieux : il a obtenu une meilleure chambre en étant surclassé dans une suite standard pour la totalité de son séjour. Des avantages prestigieux, dont il a pu bénéficier grâce au programme de fidélité du groupe Starwood Hotels & Resorts (Le Méridien, Westin, St. lsa-conso Il faut saluer la lucidité, le courage et la rupture de Décathlon. Fin mars, Décathlon envoyait en effet à l’ensemble des membres de son programme de fidélité, l’email suivant : Lucidité d’abord Un programme de fidélité ne peut fonctionner durablement sur sa seule mécanique de récompense.

Créer un fichier client et savoir l'utiliser Comment constituer, organiser et utiliser son fichier client ? Une question centrale pour une efficacité commerciale maximum. L'essentiel Il est encore coutume de parler de fichier client même si ce dernier est maintenant informatisé. Les 3 parties du dossier Et si le service client n’était pas un coût mais un investissement pour doper les ventes et renforcer les liens avec les clients ? De grandes entreprises arrivent à atteindre cet objectif. Leurs recettes : des conseillers épanouis et responsabilisés, qui répondent aux clients sans script, et dont les patrons s’impliquent, au plus haut niveau, dans la démarche client. Illustrations avec Natixis Assurances, Vente-privée, Zappos, BlaBlaCar, etc. > Retour au sommaire navigation contenu Dans les coulisses de 5 services client Chez Vente-privée.com, si un client a un problème, il peut se retrouver en contact avec le PDG en personne.

Churn marketing : prédire et gérer l attrition ou la perte de clients L’attrition, ou churn, qui désigne l’érosion du portefeuille clients, est une donnée quantifiable. Les entreprises doivent désormais prendre en compte cet indicateur de performance dans leur stratégie de conquête et de fidélisation, notamment grâce à la data. L’attrition, un risque fréquent et mesurable L’attrition est un risque normal et fréquent. C’est pourquoi l’analyse du taux d’attrition, véritable indicateur de performance d’un site, permet de prédire le risque de perte de clients en temps réel, d’identifier les besoins réels des clients et d’adapter l’offre.

Histoires 14-18 : Les biscuitiers patriotes - France 3 Bourgogne-Franche-Comté La famille Richard s'est particulièrement impliquée à l'arrière pendant la Première Guerre mondiale. Georges et Lucien Richard, fondateurs de la Manufacture des biscuits Pernot, à Dijon, ont magistralement oeuvré pour la prise en charge des blessés et le ravitaillement des Poilus. Lucien Richard (1857 -1930) : des sciences au commerce Après un bac scientifique obtenu en 1875, il passe par l'école Polytechnique. Il délaisse la carrière militaire et se lance dans l'économie et le commerce.

Nooonn..., vous n'avez pas encore des cartes de fidélité ?ConseilsMarketing.fr Aujourd’hui on va voir ensemble un nouvel outil Marketing indispensable : les cartes de fidélité. C’est un outil souvent peu ou mal utilisé alors qu’il peut être très puissant pour retenir des prospects, développer son chiffre d’affaires et éviter que les concurrents n’aillent vers la concurrence. La première chose à se demander ce que va être l’objectif du programme du fidélité : Avions, trains, hôtel... Les programmes de fidélité tiennent-ils leurs promesses La dernière fois que Henri, auditeur dans une grande banque, a réservé à l’hôtel W de New York, il s’est vu proposer une invitation en loge VIP à un match de la ligue de basket NBA ainsi qu’au célèbre défilé de lingerie Victoria’s Secret. Mieux : il a obtenu une meilleure chambre en étant surclassé dans une suite standard pour la totalité de son séjour. Des avantages prestigieux, dont il a pu bénéficier grâce au programme de fidélité du groupe Starwood Hotels & Resorts (Le Méridien, Westin, St. Regis…), qui compte 21 millions de membres. Mais ces «gros plus» ne sont octroyés qu’aux détenteurs de la carte Elite (Gold ou Platinum). En comparaison, les cadeaux accordés aux cartes d’un niveau inférieur paraissent dérisoires.

Fidélité-fidélisation : le grand écart… jusqu’où ? Les consommateurs se disent de moins en moins fidèles aux marques… Et pourtant, il n’y a jamais eu autant de cartes de fidélité en circulation ! Selon une étude publiée en décembre 2016 par L’Échangeur by BNP Paribas Personal Finance, 77 % des foyers détiennent au moins une carte émise par un magasin. Et elles sont de plus en plus nombreuses dans les portefeuilles : alors qu’en 2010, chaque foyer français détenait en moyenne 4,7 cartes, la moyenne est passée, en 2016, à 6,7 cartes ! Une boulimie qui devrait se poursuivre si l’on regarde la situation aux États-Unis : en moyenne, un ménage américain adhère à plus de 21 programmes de fidélité… Pourquoi un tel engouement pour les cartes de fidélité ?

11 novembre 1918 : 4 objets inventés dans les tranchées que nous utilisons encore aujourd'hui - France 3 Grand Est Si je vous parle de la guerre 14-18, vous me direz que vous êtes trop jeune, ou qu’un de vos ancêtres y était. Pour ma part, c’est l'un de mes arrières grands-pères qui a participé à cette guerre : Paul Victor Caniard (01/10/1884 - 22/08/1914). Je ne l'ai pas connu, mais les recherches effectuées sur le site Génération14, m'ont aidé à me rapprocher un peu plus de lui. Venant d'un petit village au fond des Ardennes, j'avais déjà eu vent des histoires de la guerre, des histoires parfois terrifiantes et passionnantes.Mon pauvre arrière-grand-père est mort un mois à peine après le début du conflit en 1914, le 22 août à Pierrepont en Meurthe-et-Moselle. Nous sommes tous des enfants de la guerre. Une guerre qui n'a pas seulement bouleversé les familles, mais radicalement changé les habitudes des Français en terme de consommation courante.

Quand la boulangerie appartient à ses clients, ça change tout! Emplois – Social : Ils se sont regroupés entre voisins pour financer une petite boulangerie où chaque habitant met la main à la pâte, d’une manière ou d’une autre. Voici une idée britannique formidable qui se devait d’être reproduite. En effet, la boulangerie travaille pour les habitants et par les habitants.

Related: