background preloader

Combien d'eau est utilisée pour produire les aliments?

Combien d'eau est utilisée pour produire les aliments?
Le 22 mars est la journée mondiale de l’eau. Il est bon de prendre un moment pour se rappeler que cette ressource, qui est absolument essentielle à la vie, n’est malheureusement pas infinie. Chaque année, pendant cette journée, on nous bombarde de trucs pour diminuer l’utilisation de l’eau à la maison. Même si on ne la voit jamais vraiment nous-même, la très grande majorité (environ 90%) de l’eau que nous consommons est associée à l’agriculture! L’empreinte d’eau Quand on parle des aliments, l’empreinte d’eau est considérée comme la quantité d’eau douce utilisée pour produire un aliment, durant toutes les étapes de la production. L’empreinte d’eau contient trois composantes : L’empreinte d’eau verte est la quantité de pluie utilisée.L’empreinte d’eau bleue est la quantité d’eau utilisée provenant de la surface et du sol.L’empreinte d’eau grise est la quantité d’eau polluée par la production. La viande, cette assoiffée Vous avez aimé cet article? Références Hoekstra A.Y. Bernard Lavallée Related:  Territoire agricole à risqueAgricole

Désertification des sols La désertification est un phénomène d'érosion et de dégradation des sols, qui provoque une perte des nutriments et des matières organiques : les terres deviennent sèches, et ne jouent plus leur rôle d'alimentation des végétaux. La désertification est caractérisée par l'appauvrissement des sols et la baisse du rendement agricole dans les zones arides, semi-arides ou sub-humides sèches. Elle s'intensifie chaque année pour diverses raisons : déforestation, déboisement surpâturage mauvaises pratiques en terme d'irrigation mauvaises pratiques agricoles mauvaises gestion de l'eau et des végétaux déplacements de population perte de fertilité du sol, érosion pollution des sols avancée du désert réchauffement climatique Les conséquences humaines et environnementales de la désertification sont multiples et graves : accroissement de la pauvreté famine pénurie d'eau perte de la biodiversité migration de population instabilité politique, conflits, guerres, dus aux réfugiés environnementaux

Une ferme écologique en plein cœur des gratte-ciel de Tokyo La Japon ne cesse décidément de nous surprendre. Dans l’hypercentre de Tokyo, Pasona, une multinationale nippone spécialisée en ressources humaines a concilié ferme urbaine et travail de bureau au cœur de ses activités. Des centaines de cultures sont dispersées au sein du bâtiment, fournissant des légumes et des fruits frais à la cantine des employés. Une rizière en plein espace de travail Le concept de « ferme urbaine », ou d’agriculture au cœur des villes s’est démocratisé au cours de ces dernières années. Loin de vouloir bâtir un gratte ciel tape à l’œil, les dirigeants de Pasona ont préféré réinvestir un bloc de 9 étages construit dans les années 50, en lui donnant une nouvelle vie et fonction. Le résultat est unique au monde : des fleurs poussent sur sa façade végétalisée, des rizières traditionnelles côtoient des cultures hydroponiques (un nuage de nutriments alimente les pousses), des salades, des papayes, des végétaux de tous horizons s’y développent. Oui, mais en occident ?

Géo1 - Agriculture - Pesticides Des chercheurs de l'Université Davis de Californie ont examiné les liens entre les naissances d'enfants autistes et des endroits où sont utilisés des pesticides. « Nous avons regardé où nos participants à l'étude vivaient pendant leur grossesse et au moment de la naissance », a expliqué l'une des auteurs Irva Hertz-Picciotto, vice-présidente du département de Sciences et de Santé publique à l'université Davis de Californie. Sur les 1000 participants, environ un tiers vivait dans un rayon de 1,25 à 1,75 kilomètre de l'endroit où les pesticides ont été utilisés. « Nous avons constaté que plusieurs types de pesticides ont été plus couramment utilisés près des habitations où les enfants ont développé le syndrome de l'autisme ou ont eu des retards de développement », poursuit la professeure Hertz-Picciotto. La loi en Californie, où l'étude a lieu, requiert de préciser les types de pesticides pulvérisés, où, quand et dans quelles quantités.

11 réseaux sociaux en fiches pratiques pour une utilisation pédagogique Dans le cadre de l’enseignement des MITIC (Médias, Images et Technologies de l’Information et de la Communication) à l’école, le centre Fri-Tic (centre de compétences responsable de tous les aspects en lien avec les MITIC) dans le domaine de l’enseignement du canton de Fribourg (Suisse) met à jour régulièrement des fiches signalétiques sur les principaux réseaux sociaux grand public et leur possible utilisation dans un cadre pédagogique. Ces fiches réseaux sociaux (liste complète ci-dessous) diffusées sous licence Creative Commons décrivent avec précision les infos nécessaires et principales fonctions, pratiques numériques avec ces plateformes tout en portant un regard critique et des possibilités pédagogiques avec ces services. Les fiches utilisent une grille commune d’analyse (voir en fin d’article). 11 services de réseaux sociaux analysés Fiche d’analyse Facebook (pdf) Fiche d’analyse Twitter (pdf) Fiche d’analyse Spotify (pdf) Fiche d’analyse Snapchat (pdf) Fiche d’analyse Skype (pdf) Bilan

Adaptation agriculture pluviale Adaptation au changement climatique pour l'agriculture pluviale Atouts et faiblesses des techniques mécaniques de lutte contre la désertification ou d'adaptation au changement climatique au Sahel Quelques pratique innovante d'adaptation au changement climatique au Sahel A/ Adaptation au changement climatique pour l'agriculture pluviale et quelques pratiques d'adaptation ou gestion durable des terres (GDT) au niveau local L'agriculture pluviale est caractérisée par la précarité climatique qui oblige les agriculteurs à mettre en oeuvre plusieurs stratégies d'adaptation afin de gérer l'eau, la terre, les nuisibles des cultures, les intrants, etc. Quelque soit le gradient climatique, les producteurs font face aux effets souvent pervers des facteurs climatiques que sont la pluie, la température, les vents, etc. On estime que 65% des 167 millions d'hectares arables sont affectés par la dégradation (IFDC). Synthèse de la dégradation des terres dans certains pays - le bocage sahélien Haut de page

Les produits maraîchers du Québec à l'honneur | Salut Bonjour L'abondance règne dans nos marchés, les légumes et les fruits du Québec volent la vedette. Ils sont beaux, ils sont frais, ils sont savoureux et en prime, ils sont cultivés avec tellement de passion. Outre le travail intense dans les champs, plusieurs producteurs poursuivent leur mission le soir en se rendant au marché central pour vendre leurs récoltes de la journée. Incursion du côté d'une nuit effervescente ! Historique et présentation du marché Si les premiers producteurs maraîchers ont commencé à se regrouper dès 1925, c'est officiellement en 1940 que le marché Bonsecours est né devant ainsi un endroit stratégique pour vendre les produits de la ferme. Durant la saison estivale, ce sont près de 100 producteurs qui s'y regroupent, de 23h00 à 7h00 afin de vendre leurs récoltes de la journée. Faits saillants de la production maraîchère au Québec - 600 producteurs maraîchers qui tirent leur revenu principal de la production de légumes frais - 22 700 hectares cultivés - 20 000 travailleurs

OGM : Source d'information sur les organismes génétiquement modifés - Accueil untitled DOSSIER SPÉCIAL ICI EXPLORA vous propose d'écosser le sujet des légumineuses afin que germe dans votre esprit l'idée que ces plantes sont bénéfiques à plusieurs niveaux et gagnent à être mieux connues. Le contenu multimédia de notre dossier spécial vous permet d'explorer pois à pois l'univers des haricots et des lentilles! Powered by Cincopa <a href=' Hosting</a> for Business solution.<span>Fabuleuses légumineuses</span><span>ICI EXPLORA,Légumineuses,dossier spécial</span><span>Les légumineuses parmi les premières plantes cultivées dans le monde</span><span>ici.exploratv.ca/legumineuses</span><span>originaldate</span><span> 1/1/0001 6:00:00 AM</span><span>height</span><span> 1080</span><span>width</span><span> 1920</span><span>orientation</span><span> 1</span><span>camerasoftware</span><span> Adobe Photoshop CS5. Recherche, rédaction, montage sonore, entrevues Judith Jacques Recherche, rédaction, intégration Alex Beausoleil Graphisme Dominique Éthier

Ne manquez pas le deuxième épisode d'Arrive en campagne! | La Coop fédérée Ne manquez pas le deuxième épisode d'Arrive en campagne ce mercredi à 19h et en rediffusion ce samedi sur les ondes de TVA! Résumé de l'épisode mettant en vedette notre administrateur M. Patrick Soucy : À la Ferme Lacto-Phylum, située à Saint-Nicolas, sur la rive sud de Québec, Patrick Soucy élève une centaine de vaches Jersey à la génétique exceptionnelle. Gestion ressources naturelles dans l'agriculture La question de l’alimentation des hommes ne se pose pas de façon uniforme. Car à travers le monde, nos modes de production et de consommation sont différents. Tous les agriculteurs ne produisent pas de la même façon En fonction de la zone géographique, du niveau de richesse et de développement de leur pays, les productions agricoles divergent. Des productions adaptées aux climats La diversité de production à travers la planète s'explique d'abord par la différence des climats en fonction des zones géographiques. Les pays à climat tempéré, comme la France, bénéficient de conditions privilégiées pour l'agriculture (pluies régulières, ensoleillement) qui permettent une grande diversité de cultures. Les pays à climat tropical (Indonésie, bassin d'Amazone, Congo...) aux conditions plus rudes (pas de précipitations pendant des mois avec un ensoleillement très important pendant la saison sèche) n'ont pas les mêmes possibilités et diversités de cultures. Un accès inégal aux technologies

untitled Journée internationale de la femme : SOS SAHEL lutte pour l’émancipation de la femme | SOS SAHEL Actualités Journée internationale de la femme : SOS SAHEL lutte pour l’émancipation de la femme Chaque année, le 8 mars est l’occasion de rendre hommage aux femmes du monde entier et de faire le bilan des progrès réalisés en faveur du droit des femmes. Célébrée cette année autour du thème « l’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous », cette journée permettra de remettre les droits des femmes au centre des débats et de rappeler qu’il reste encore d’importants progrès à faire pour l’atteinte de l’égalité homme-femme. Des disparités hommes-femmes considérables En 2014, les inégalités sont encore flagrantes, même si des avancées ont été réalisées. Cette situation est exacerbée dans les pays les moins développés où les femmes sont moins instruites et moins conscientes leurs droits. En Afrique subsaharienne par exemple, près de la moitié des filles de plus de 15 ans n’ont jamais été à l’école et 63% d’entre elles n’arrivent pas jusqu’au secondaire. En savoir plus:

Quand la ville empiète sur les terres agricoles Un texte de Dominic Brassard et de Francis Labbé Entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, plus de 4000 hectares de terres ont été retirées de la zone agricole dans les régions de la Montérégie, de Laval, des Laurentides et de Lanaudière, selon les statistiques de la Commission de protection du territoire agricole. À l'échelle de la province, le territoire agricole a perdu l'équivalent de la superficie de l'île de Montréal en 10 ans, selon l'Union des producteurs agricoles (UPA). Les revenus des villes reposent sur la taxation foncière. Alors, c'est sûr que, pour elles, faire augmenter la valeur de leur parc foncier immobilier est très intéressant. Mais elles peuvent le faire différemment, par la densification notamment. Apprendre à cohabiter À Beloeil, en Montérégie, la ferme de Réjean Deslauriers et de son fils est maintenant entourée de condos, de commerces et de bâtiments gouvernementaux. « Tranquillement, c'est en train de me cerner », décrit Réjean Deslauriers. Terres en friche

Related: