background preloader

Infographie : le big data en mots et en chiffres

Infographie : le big data en mots et en chiffres

http://www.archimag.com/univers-data/2015/11/26/infographie-big-data-mots-chiffres

Related:  dataBig DataData MiningCulture numérique

Comment fonctionne la géolocalisation et comment bien s’en servir ? - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 19/11/15 par CANOPÉ académie d'Amiens Qu’est-ce que la géolocalisation ? La géolocalisation est un procédé qui permet de situer à distance un objet ou une personne. Big Data : pourquoi nos métadonnées sont-elles plus personnelles que nos empreintes digitales A l’occasion du colloque "la politique des données personnelles : Big Data ou contrôle individuel " organisé par l’Institut des systèmes complexes et l’Ecole normale supérieure de Lyon qui se tenait le 21 novembre dernier, Yves-Alexandre de Montjoye (@yvesalexandre) était venu présenter ses travaux, et à travers lui, ceux du MediaLab sur ce sujet (Cf. "D'autres outils et règles pour mieux contrôler les données" ). Yves-Alexandre de Montjoye est doctorant au MIT. Il travaille au laboratoire de dynamique humaine du Media Lab, aux côtés de Sandy Pentland, dont nous avons plusieurs fois fait part des travaux.

Data centers: la donnée écolo Il y en a des milliers dans le monde. Plus d’une centaine en France. Les data centers sont la face cachée d’Internet ; on y a recours tous les jours. Quand on consulte un site web, quand on envoie un mail, quand on publie une photo en ligne. Toutes ces données sont traitées et stockées dans ces immenses usines du numérique, alignant des armées de serveurs qui n’ont rien de virtuel. Et cela demande de l’énergie. Droit du numérique dans les pratiques scolaires - [DANE de Lyon] Présentation de ressources pour respecter le droit du numérique dans vos pratiques scolaires et éduquer les élèves aux bons usages. Sélection de ressources libres et gratuites. Supports de formation Produits par la DANE de l’académie de Lyon

OpenData : Apprendre à réutiliser des données : Cours et recettes en français pour tous Bien que l’on parle de la possibilité de réutilisation des données ouvertes (open data), cela demeure nébuleux pour la plupart des citoyens qui ne maîtrisent pas le développement informatique. L’Ecole des données (School of Data), initiative de l’Open Knowledge Foundation vise à donner plus de pouvoir à la société civile en fournissant en ligne des éléments pédagogiques pour apprendre à réutiliser les données. Cette éducation critique au numérique par le faire s’avère essentielle au sein des EPN. 14 leçons traduites pour apprendre à réutiliser les données

Comment le Big Data va révolutionner 2013 "2012 a été l'année de l'évangélisation, 2013 sera l'année de la mise en place." Chez Atos, géant international du service informatique, pas de doute : cette année verra la multiplication des systèmes d'analyse dits de "Big Data". Plus qu'un concept, cette "grosse quantité de données" (littéralement) renvoie à de nouveaux systèmes informatiques qui promettent de "révolutionner la vie quotidienne". Le Big Data a émergé face à un constat. Chaque jour, 2,5 trillions d'octets de données sont générés dans le monde. Ces informations proviennent de partout : réseaux sociaux, photos et vidéos publiées sur internet, signaux GPS des smartphones, indications climatiques captées à travers le monde, transactions bancaires, etc.

Big data, l’enjeu du pouvoir Le Big Data, Le Cloud … Internet évolue maintenant si vite que ses nouveaux développements deviennent des enjeux majeurs avant même que le grand public ait eu le temps de les comprendre. Nous nous retrouvons donc à employer, lire, entendre mentionner des terminologies désignant des concepts ou des technologies dont nous savons qu’elles sont cruciales, sans pour autant avoir la moindre idée de leur nature. Un nom qui fait peur, pour un concept bien simple Au même titre que la mystérieuse appellation “Cloud” désigne tout simplement le stockage de données sur des serveurs distants mais bien réels, le concept de “Big Data” recouvre une réalité somme toute assez simple. Depuis une décennie, le volume et la variété des données informatiques que nous produisons ainsi que la rapidité avec laquelle nous les stockons et traitons ont littéralement explosés.

Compétences du 21e siècle Co-résolution code-créative de situations-problèmes au cœur des compétences du 21e siècle. Savoir lire, écrire et compter sont des compétences nécessaires depuis deux siècles. Dans l’ère de l’Internet et de la globalisation socio-économique, il faut également développer des compétences du 21e siècle comme la pensée critique, la créativité, la collaboration, la résolution des problèmes et la pensée informatique. Loi Renseignement : un ami expert du Big Data explique le danger de la surveillance automatisée Un ami expert du Big Data m'a adressé ce matin ce texte. Il y expose clairement pourquoi, selon lui, la « détection automatisée de comportements suspects » prévue par la Loi Renseignement est très dangereuse. En un mot, mettre les gens dans des cases au moyen d'un algorithme forcément imparfait, ce n'est pas grave s'il ne s'agit que d'envoyer de la publicité ciblée, mais ça l'est beaucoup plus s'il s'agit d'envoyer des policiers interpeller des gens chez eux à 6 heures du matin.

ET SI LES BIG DATA NOUS OBLIGEAIENT À REPENSER NOTRE HUMANITE J’ai décidé de consacrer notre rubrique dominicale #JourDuPenseur au tout nouveau livre de mon ami Gilles Babinet intitulé « Big Data, penser l’homme et le monde autrement ». Un livre qui se veut pédagogique sur la notion et les enjeux du Big Data, et qui constitue la suite naturelle du précédent ouvrage de Gilles « L’ère numérique, un nouvel âge de l’humanité », dont je vous avais parlé il y a très précisément un an, le 2 mars 2014 (cliquez ici). Gilles Babinet, qui entreprend depuis plus de 20 ans dans le domaine du numérique (Absolut Design, Musiwave, Eyeka , MXP4, Digibonus …) est le cofondateur, avec Bruno Walther, de Captain Dash, une start up spécialisée dans l’analyse des données marketing et l’élaboration de tableaux de bord opérationnels. Comme l’écrit Erik Orsenna dans la préface du livre de Gilles Babinet : » Les données ont-elles pris le contrôle de nos vies ? Désormais, nous sommes suivis, pistés, démasqués, mis en catégories, enregistrés.

Vertigineux "big data" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Cécile Ducourtieux Photos, vidéos, sons, chiffres, textes... Depuis la démocratisation de l'Internet haut débit, ce sont des milliards de données qui sont déversées par les particuliers, les entreprises et même l'Etat sur la Toile. Les spécialistes appellent ça le "big data", littéralement "grosse donnée"... Ce vocable est un peu "marketing" : depuis dix-huit mois, pas une semaine ne passe sans un séminaire ou une nouvelle offre big data sur la planète high-tech.

La fin de l’internet des blogs ? Imaginez que vous avez passé six ans derrière les barreaux pour avoir forgé les heures les plus libres du world wide web, et qu’à votre sortie, vos yeux soient aveuglés devant un internet enfermé dans les carcans d’un commerce contraire à ses principes fondateurs. C’est ce qui est arrivé à Hossein Derakhshan, bloggeur canado-iranien mondialement connu, incarcéré en 2008 et objet d’une grâce fin 2014. Dans une note sur le site américain Medium, il bute sur les changements qui se sont produits ces dernières années, et qu’il perçoit comme des verrous à la liberté d’expression, à l’indépendance de la circulation sur le web. « Considéré comme le « père du blog » dans le pays – ces mêmes blogs qui se sont multipliés pour contrer la censure du gouvernement au début des années 2000 – ce journaliste irano-canadien enregistrait près de « 20 000 visites par jour » sur sa page, d’abord consacrée à Internet, puis devenu un espace de critique du pouvoir iranien », précise Pixels (un site du Monde).

Related: