background preloader

Réchauffement : de grandes villes menacées par la montée des eaux, même à +2°

Réchauffement : de grandes villes menacées par la montée des eaux, même à +2°
RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE - Shanghai, Bombay, ou Hong Kong: sous l'effet du dérèglement climatique, de grandes villes sont vouées, à long terme, à partiellement disparaître sous les eaux, même si le monde parvient à limiter le réchauffement planétaire à 2°C, soulignent des chercheurs américains dans un rapport publié dimanche. A +2°C, le niveau des mers continuera à s'élever, pour couvrir des territoires aujourd'hui peuplés de 280 millions de personnes, pointe l'étude de l'institut de recherche Climate Central, publiée à trois semaines de la conférence sur le climat de Paris. Mais à +4°C, le phénomène concernerait plus de 600 millions d'habitants. Et aussi : Le réchauffement climatique ferait basculer 100 millions de personnes dans la pauvreté "Un réchauffement de +2°C représente une menace pour l'existence à long terme de nombreuses grandes villes et régions côtières", souligne Ben Strauss, un des auteurs. L'Asie en première ligne

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/09/rechauffement-climatique-grandes-villes-environnement_n_8507882.html

Related:  Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échellesPollution et climatT3 - Énergiecorpus31

En 50 ans, le « jour de dépassement » des réserves naturelles a avancé de 4 mois En 2015, l’humanité a commencé à vivre au-dessus de ses moyens dès le 13 août, selon le traditionnel calcul du « jour de dépassement » de l’ONG Global Footprint Network. Cet indice, basé sur les données de l’ONU, compare l’empreinte écologique, qui mesure l’exploitation des ressources naturelles de la Terre par l’homme, avec la biocapacité de la planète, c’est-à-dire sa capacité à régénérer ses ressources et absorber les déchets, comme les émissions de gaz à effet de serre. Comme chaque année, Global Footprint Network a affiné sa méthodologie et recalculé grâce à elle tous les jours de dépassement depuis 1970, afin d’améliorer les comparaisons annuelles. Cela permet de constater que le seuil de dépassement a reculé de 132 jours en quarante-cinq ans, bien au-delà de la marge d’erreur de 15 %.

L'inaction sur le climat fera flamber la pauvreté, prévient la Banque mondiale Nouvelle mise en garde pour la communauté internationale: 100 millions de personnes pourraient basculer dans l'extrême pauvreté dans les quinze prochaines années si aucune action n'est prise pour freiner le changement climatique. Lancé dimanche par la Banque mondiale (BM), l'avertissement accentue la pression sur les dirigeants du globe qui se réunissent début décembre à Paris pour la conférence COP21, avec l'objectif de conclure un accord international limitant les gaz à effet de serre. Il intervient également quelques jours après un rapport alarmiste des Nations unies assurant que les promesses de réduction des gaz à effet de serre sont, en l'état, insuffisantes pour contenir le réchauffement à +2°C. "Sans (un) développement +climato-intelligent+, le changement climatique pourrait faire basculer plus de 100 millions de personnes dans la pauvreté à l’horizon 2030", indique la BM dans son rapport. L'Asie du Sud serait, elle aussi, en première ligne. - Progrès menacés -

Climat : où en sommes-nous? Le climat sur Terre dépend de la manière dont l'atmosphère absorbe et redistribue l'énergie qu'elle reçoit du Soleil. Normalement, cet écran réfléchit environ 30 % de l'énergie reçue vers l'espace, et en absorbe environ 20 %. Le reste, soit 50 %, atteint donc directement le sol. Une fois absorbée à la surface, cette énergie finit tôt ou tard par être libérée, principalement sous forme de rayons infrarouges. Ces rayons sont toutefois interceptés par les fameux gaz à effet de serre; ils ne peuvent donc pas s'échapper de l'atmosphère. Ce phénomène, d'origine naturelle, maintient la température moyenne de la planète à environ 15 °C, soit près de 35 °C de plus que ce qu'elle devrait être sans effet de serre.

Le réchauffement climatique a aussi des conséquences en France Un degré de hausse des températures en un siècle : le chiffre ne paraît pas alarmant, mais il est suffisant pour que les premiers changements s’opèrent. Particulièrement remarquables sur la faune et la flore des forêts françaises. Ainsi, des chercheurs du CNRS ont constaté une augmentation croissante de la mortalité des jeunes faons depuis 27 ans. En cause, des printemps de plus en plus précoces — parfois jusqu’à deux semaines plus tôt —, et des chevreuils incapables d’adapter leur période de mise bas.

Ressources pédagogiques sur le climat Voici des ressources utilisables avec les élèves. N’hésitez pas à envoyer vos propres contributions à l’animateur du site. Les images satellitales : intérêt et utilisation Un dossier très intéressant et très complet ! Des climatologues alertent : le réchauffement climatique va beaucoup plus vite que prévu La hausse des températures sur la Terre s’accélère et "il est nécessaire de doubler, voire tripler les efforts" pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, ont alerté jeudi sept éminents climatologues. Ceux-ci tirent la sonnette d’alarme dans un communiqué de sept pages qui résume une nouvelle analyse détaillée intitulée : "La vérité sur le changement climatique". "Le réchauffement se produit maintenant et beaucoup plus vite que prévu", a insisté Robert Watson, ancien président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), porte-parole de ces sept scientifiques issus de plusieurs pays. Troisième record annuel consécutif La planète est en passe cette année de battre son troisième record annuel consécutif de chaleur depuis le début des relevés de température en 1880. Les dirigeants de la planète ont initialement fixé à 2°C l’objectif de montée maximum du mercure d’ici la fin de ce siècle par rapport aux niveaux de l’ère pré-industrielle.

Aux Pays-Bas, le premier jalon historique d’une justice climatique Moïna Fauchier-Delavigne (à La Haye) et Simon Roger La salle d’audience de la cour du district de La Haye ne devrait pas revivre une telle effervescence de sitôt. Mercredi 24 juin, dans l’enceinte exceptionnellement bondée de ce tribunal, la justice a ordonné à l’Etat néerlandais de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le pays d’au moins 25 % d’ici à 2020 par rapport à 1990, donnant raison à l’ONG de défense de l’environnement Urgenda, à l’origine de cette action en justice. La décision, lue devant des dizaines de plaignants, fait date. « C’est un jalon dans l’histoire de la législation sur le climat, mesure Wendel Trio, le directeur Europe du collectif Réseau Action climat. C’est la première fois qu’un gouvernement est ordonné de relever ses ambitions climatiques par un tribunal. » « La décision est historique, on franchit un cap dans la construction d’une justice climatique », confirme le spécialiste du droit de l’environnement Laurent Neyret.

L’histoire de la civilisation fossile dans une vidéo percutante signée #DataGueule Croissance ! Consommation ! Production ! Il en faut plus, toujours plus… Mais à quel prix ? Le développement de plus en plus rapide de nos sociétés industrielles aurait-il été possible sans 200 ans d’exploitation des énergies fossiles ? Une courte vidéo résume de manière brillante et percutante les étapes qui vont nous conduire aux pieds de ces 2 degrés de température moyenne avant la fin du monde… Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Montée des océans France linternaute.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Les entreprises de la chimie - Des innovations pour le climat - Union des Industries Chimiques Alors que l’année 2015 va être marquée par la conférence COP21 qui doit aboutir à un accord international sur le climat, les entreprises de la chimie souhaitent rappeler qu’il n’y a pas une amélioration en matière de transition énergétique où la chimie n’est pas impliquée mais aussi rendre visibles les contributions de la chimie à la lutte contre le changement climatique. Moteur d’une économie sobre en carbone, l’industrie chimique apporte sa contribution à la lutte contre le changement climatique. De solutions en innovations, elle réduit sa dépendance aux énergies fossiles, limite ses impacts sur l’environnement, développe des solutions de mix énergétique, favorise le déploiement de l’écologie industrielle… Depuis 1990, elle a ainsi réduit ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de plus de moitié. Les entreprises de la chimie agissent en faveur du climat à deux niveaux :

Enquête. H&M, Zara, Topshop : la “fast fashion”, un fléau écologique En renouvelant leurs collections jusqu’à deux fois par semaine, les chaînes de prêt-à-porter génèrent un énorme gaspillage. Faute de pouvoir être recyclées, des millions de tonnes de vêtements finissent à la décharge. Ce 4 avril, des monceaux de vieux vêtements étaient entassés jusqu’au plafond dans le showroom de H&M à New York. Le changement climatique fragilise un milliard de travailleurs LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux « Lors d’une manifestation dans les rues d’Hyderabad, en Inde, j’évoque la température élevée, plus de 40 °C, et un militant me rapporte qu’à plus de 50 °C, il a vu un oiseau tomber du ciel. Je lui demande alors si cela ne l’inquiète pas et il me répond : “Non, je ne vole pas”. » L’histoire racontée par Philip Jennings, le secrétaire général d’UNI Global Union, fédération syndicale internationale des secteurs de services, est révélatrice. L’augmentation de la température due au changement climatique touche le monde du travail, mais la prise en compte du phénomène est plutôt récente. Heures perdues liées aux fortes chaleurs, accidents, maladies, productivité en berne, pertes d’emploi et migrations, la liste des conséquences est longue. « Les plus pauvres paient le prix le plus cher »

Science et vie Pourra-t-on encore skier à la fin du siècle ? (photo office du tourisme Serre Chevalier via Flickr CC BY 2.0) A partir de demain, le 1er décembre, les pays des Nations unies seront réunis à Paris autour de discussions cruciales, afin de parvenir à un accord sur le changement climatique. Créer l’évènement autour de la plantation, quelle pédagogie déployer (...) - Un arbre pour le climat ! Dans le cadre de la COP21, nous avons créé 6 séquences pédagogiques afin d’expliquer aux plus jeunes l’impact négatif du dérèglement climatique sur la biodiversité. Ce programme pédagogique propose un ensemble de 6 séquences dissociables mais présentées selon une organisation chronologique. Il est destiné au public scolaire de cycle 3 mais il peut servir de base pour sensibiliser un public de cycle supérieur. Objectifs généraux :

Related: